Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 8 juin 2020

charlotte flair raw

Résultats complets de l’épisode de WWE RAW du 8 juin avec le retour de Christian pour un Peep Show avec Edge.

WWE

Au programme de cet épisode go home de WWE RAW, quelques jours avant WWE Backlash 2020, Edge est l’invité d’un Peep Show tandis que la retraite de Rey Mysterio semble toujours d’actualité.

Charlotte Flair est de retour

On commence cet épisode avec un match entre Asuka et Charlotte Flair qui on espère s’est remise de sa défaite de la veille à NXT TakeOver : In Your House. Mais ce n’est pas Charlotte Flair qui fait son entrée, ce sont les championnes par équipe de la WWE Sasha Banks et Bayley qui interrompent le cours de la soirée pour prévenir : avec leurs nouvelles ceintures, elles peuvent aller où elles veulent.

Charlotte Flair ne restera pas loin bien longtemps. Elle a tout compris : elles font comme elle lorsqu’elle était championnes de NXT, allant de brands en brands. Flair leur demande de quitter le ring et de laisser Asuka et elle catcher, le match que les gens veulent tous voir… mais les IIconics entrent à leur tour. Elles expliquent que le match que les gens veulent voir c’est celui pour les titres de championnes par équipe à Backlash 2020 qui a été annoncé ce lundi soir.

Flair qui visiblement est de nouveau face reprend le micro pour s’adresser à Banks et Bayley, leur disant que contrairement à elles, elle n’a pas besoin de titre pour exister et qu’elles ne sont que des ordures. La bagarre éclate sur le ring.

Sans surprise au retour de la pub, un match triple menace par équipe a été décidé : Charlotte Flair et Asuka font finalement équipe face aux deux autres duos.

Publicité

Asuka et Charlotte Flair ont battu le IIconics et Sasha Banks et Bayley par soumission avec l’Asuka Lock sur Billie Kay.

Charlotte Flair comptait terminer elle-même le match avec un Moonsault mais Asuka lui a grillé la priorité en faisant le tag et en allant porter son Asuka Lock sur Billie Kay. Charlotte Flair a moyennement apprécié le geste et a gratifié la championne de RAW d’une big boot avant de s’emparer de sa ceinture de championne de RAW pour la lever dans les airs et laisser comprendre qu’elle viendrait la reprendre. Vingt minutes plus tôt Charlotte Flair nous disait qu’elle n’avait pas besoin de titre pour exister. Pour rappel.

Rey Mysterio va faire payer Seth Rollins

Rey Mysterio est sur le point de nous donner des nouvelles de sa blessure à l’oeil quand Seth Rollins fait son entrée pour s’installer avec les commentateurs pour l’interview. Mysterio dit ne pas encore savoir quand et si il pourra reprendre le catch, mais il met en garde Rollins en lui disant que dans le cas où il pourrait revenir, il va payer pour ce qu’il a fait.

Seth Rollins lui répond ce qu’il répète toutes les semaines depuis le début : c’est un sacrifice et une chance pour lui de partir en héros. Il invite Mysterio et son fils à venir à RAW la semaine prochaine. Mysterio ne répond pas et répète ses menaces, Rollins commencent à lui expliquer qu’il a tort de réagir ainsi quand Aleister Black arrive et bondit sur lui pour l’attaquer.

Aleister Black et Humberto Carrillo font équipe pour affronter les deux poulains de Seth Rollins, Austin Theory et Murphy.

Aleister Black et Humberto Carrillo ont battu Austin Theory et Murphy par tombé avec un jumping knee.

Seth Rollins fait son entrée avec le theme song et un masque de Rey Mysterio pour distraire ses rivaux, le temps que Theory et Murphy puisse attaquer Aleister Black. Rollins portera un Curb Stomp à Black pour terminer le beatdown.

En interview avec Charly Caruso, Randy Orton laisse entendre qu’il compte s’inviter dans le Peep Show de Christian qui a lieu juste après — mais Charly Caruso n’a pas l’air d’avoir compris.

Christian et son « honnêteté brutale »

Christian accueille donc son ancien partenaire et surtout ami Edge pour parler du match contre Randy Orton ce dimanche à WWE Backlash 2020, et pour être totalement franc : il n’y croit pas. « Le meilleur match de l’histoire ? Même à ton meilleur tu n’aurais jamais pu le faire ». Edge commence à s’énerver un peu, mais Christian lui explique qu’en tant qu’ami, il se doit d’être « brutalement honnête » avec lui. Pour lui Edge se ment à lui-même.

Edge lui demande de se mettre à sa place, de comprendre le challenge qui l’attends. « Je n’ai pas eu un seul match de catch en neuf ans et on espère que je fasse le meilleur match ». Il dit qu’il sait à quel point ça va être difficile, que Randy Orton a catché pendant toute la période où il était à l’arrêt. Christian lui dit que tout ce qu’il entend c’est des excuses, qu’il pense qu’Edge est juste revenu pour faire un petit best-of de ses meilleurs moves et rentrer chez lui. Christian mentionne aussi la mère d’Edge, décédée il y a quelques années, lui rappelant qu’elle était au premier rang pour chacun de ses matchs en pay-per-view et qu’elle le serait aussi ce dimanche — alors non, vu qu’il y a pas de public.

Il voit Edge et son regard furieux et lui dit « voilà, c’est ces yeux que je voulais voir ». Rien de ce qu’il avait dit n’était vrai, il croit fort en Edge et il n’est pas le seul dit-il.

Randy Orton interrompt le segment en s’adressant à Edge à travers l’écran géant et pointe du doigt le faite que les deux passent leur temps à dire ce qu’ils pensent, mais n’agissent pas. Il le trouve pathétique à dire qu’il va essayer de faire de son mieux dimanche, alors que lui compte l’humilier et le renvoyer chez lui auprès de sa famille — Orton insiste bien en mentionnant chaque nom de ses enfants pour l’énerver encore plus.

« La rédemption d’Edge prendra fin à Backlash » termine Randy Orton, qui disparait ensuite. Edge prend le micro pour simplement répondre que « non, pas du tout » avant de quitter le ring.

Alors qu’il est en interview avec Charly Caruso, MVP — qui porte un t-shirt Shad Gaspard pour l’hommage — lui dit que si elle veut voir l’efficacité de la Full Nelson, il suffit de voir le VIP Lounge de ce soir. Il est ensuite interrompu par R-Truth qui cherche à se cacher. MVP le qualifie de clown tandis que Bobby Lashley lui bondit dessus pour lui porter une Full Nelson.

Les Street Profits et les Viking Raiders se retrouvent à nouveau pour un petit challenge à travers un décathlon. Chacune des équipes choisissent des épreuves pour lesquelles ils sont fort. Au final les deux équipes ont encore terminé à égalité. Pensez au match de catch, on sait jamais ça peut-être pas mal pour départager deux équipes de catcheurs.

Rien ne va plus entre Andrade et Garza

Le prochain match est un triple menace pour la place de challenger au titre de champion des États-Unis. Andrade, Angel Garza et Kevin Owens s’affrontent pour la place.

Andrade a battu Angel Garza et Kevin Owens par tombé. Kevin Owens a porté un Stunner à Garza, tandis qu’Andrade a porté un Dropkick à Owens pour faire le tombé sur Garza.

Garza et Andrade avaient commencé à se battre ensemble contre Kevin Owens mais le match reste un triple menace et il fallait bien que l’un ou l’autre se décide à la jouer solo, ce qui se passera quand Garza interrompra le tombé d’Andrade dans le début du match. Les deux catcheurs se disputent, Zelina Vega tente de les séparer mais prend un coup perdu. Sale ambiance dans l’équipe.

Dans un clip video Kurt Angle explique que pour un bon match de catch il faut une bonne alchimie entre les deux adversaire, mentionnant Ric Flair et Ricky Steamboat, Shawn Michaels et l’Undertaker ou lui-même et Brock Lesnar. Il choisi Edge en tant que vainqueur.

Drew McIntyre et sa bande

En coulisses les Viking Raiders retrouve Drew McIntyre pour lui demander s’il se sent prêt à devenir un Viking. McIntyre leur propose de le rejoindre pour une petite célébration après le show et de ne pas trainer trop loin lors du VIP Lounge qui commence maintenant.

MVP commence ainsi à présenter Bobby Lashley pour le VIP Lounge, parlant de lui comme d’un « athlète comme on en voit qu’un par génération », de son finisher dévastateur, mais c’est Drew McIntyre qui entre à sa place et qui le remercie pour la présentation, même s’il a oublié de préciser qu’il était champion de la WWE.

Drew McIntyre explique à MVP qui lui demande pourquoi il est là que Bobby Lashley et Lana semblent avoir un petit désaccord en coulisse. Il demande à MVP quelle est la nature de leur relation, s’il est le Yoda de Lashley et s’il lui apprends comment devenir champion de la WWE alors que lui ne l’a jamais été. Il menace d’attaquer MVP mais Bobby Lashley apparait derrière lui. McIntyre met en garde Lashley de ne pas attaquer, MVP tente de l’attaquer dans le dos mais il prend un coup de tête.

Les Viking Raiders entrent ensuite pour leur match contre MVP et Bobby Lashley, suivi par les Street Profits qui se joignent à la fête.

Bobby Lashley et MVP ont battu les Viking Raiders par soumission avec la Full Nelson de Lashley sur Ivar.

Après le match, Lashley nargue McIntyre qui préfère rester assis. Ivar s’en prend à MVP, alors Lashley lui porte sa full nelson. Les Street Profits tentent de lui venir en aide mais sans succès. McIntyre décide enfin à intervenir et porte son Claymore Kick pour stopper Lashley qui finit à l’extérieur du ring — il se relève tout de même un peu trop facilement du Claymore.

Charlotte Flair ne peut pas attendre

Le main-event de cet épisode voit finalement Charlotte Flair avoir le match contre Asuka qu’elle aurait du avoir en début d’épisode avoir enfin lieu. Comme en début d’épisode, Sasha Banks et Asuka interrompent l’avant-match en faisant leur entrée, et s’installent à la table des commentateurs.

Un match avec beaucoup de distractions à l’extérieur du ring, les IIconics sont venues attaquer Sasha Banks et Bayley avant que les quatre ne soient bannies des abords du ring au retour de la publicité.

Nia Jax est à son tour entrée pour distraire Asuka mais cette dernière la fait tomber. Malheureusement pour la championne de RAW, la distraction est suffisante pour que Charlotte Flair parvienne à porter une big boot victorieuse.

Charlotte Flair a battu Asuka par tombé avec une big boot.

Charlotte Flair prend la pose pour célébrer sa victoire, tandis que Nia Jax porte un Samoan Drop à Asuka pour terminer cet épisode.

La parenthèse NXT de Charlotte Flair est clairement terminée, elle ne cherchera visiblement pas à y retourner. On n’a rien contre son retour, mais la voir déjà dans le sillon du titre de championne de RAW alors que Backlash n’est même pas encore passé est un peu précipité et ne risque pas d’être du goût de tout le monde. Asuka contre Charlotte Flair semble être le feuilleton de l’été avec une fin à SummerSlam, et si c’était l’occasion pour Asuka d’enfin battre Charlotte Flair ?

Publicité

Articles populaires

Publicité
En haut
$(window).load(function() { // The slider being synced must be initialized first $('.post-gallery-bot').flexslider({ animation: "slide", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, itemWidth: 80, itemMargin: 10, asNavFor: '.post-gallery-top' }); $('.post-gallery-top').flexslider({ animation: "fade", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, prevText: "<", nextText: ">", sync: ".post-gallery-bot" }); }); });