WWE

#SpeakingOut : Matt Riddle lui aussi accusé, mais dément les faits

matt riddle 2

Accusé lui aussi d’agression sexuelle par une catcheuse indépendante, la WWE annule les débuts de Matt Riddle à SmackDown.

WWE

Au travers du mouvement #SpeakingOut, hashtag où se réunit tous les témoignages d’agressions et abus sexuels, moraux ou physiques dans le monde du catch, quelques noms de la WWE sont apparu, dont celui de Matt Riddle, accusé d’abus sexuels envers une catcheuse. Le catcheur ne fera pas ses débuts à SmackDown ce vendredi soir comme prévu.

Candy Cartwright, catcheuse américaine indépendante, raconte avoir été victime d’abus sexuels par Matthew Riddle en mai 2018. Le catcheur aurait proposé à Cartwright un rapport sexuel un van alors que d’autres catcheurs étaient présents mais endormis. Refusant la proposition, ce dernier l’aurait alors saisit par la gorge en lui proférant des menaces. Candy Cartwright, sous la contrainte, a dû s’adonner à du sexe oral pour satisfaire Matt Riddle.

Matt Riddle de son côté dément les accusations qualifiée par la voix de son avocat « sont complètement fausses et une autre tentative d’harceler et d’humilier monsieur et madame Riddle pour tenter de ternir leur réputation. » Son avocat, Daniel Rose ajoute en effet que l’accusatrice était déjà connue pour des faits de harcèlement envers la famille de Riddle et que le catcheur avait déjà demandé un ordre d’éloignement.

Publicité

Ce n’est pas le premier nom signé à la WWE accusé d’abus sexuels, physiques ou moraux : Travis Banks et Jordan Devlin sont déjà incriminés et la promotion de Stamford enquête d’ores et déjà sur les deux individus.

Au vu de la situation, la WWE a publié le même communiqué qu’elle a posté pour ces deux cas précédents: « Nous prenons très au sérieux toute allégation de cette nature et enquêtons sur la situation. »

Matt Riddle était ainsi prévu dans l’épisode de Friday Night SmackDown de ce soir où il devait faire ses débuts. L’épisode a été enregistré avant que le scandale n’éclate mais la WWE semble avoir retiré le catcheur du programme sur son site, le catcheur a certainement été coupé au montage et ne devrait donc pas apparaitre ce soir.

***

Vous êtes vous même victime ou témoin de violences sexuelles, n’hésitez pas à appeler le 08 842 846 37.

 INAVEM-N° national gratuit et anonyme : « 08VICTIMES » (08 842 846 37)

Le 08VICTIMES est accessible au coût d’un appel local et fonctionne 7 jours /7 de 9H00 à 21H00. Il permet à toute victime d’être écoutée dans le respect de son anonymat, et de bénéficier d’une orientation personnalisée vers une association d’aide aux victimes offrant une assistance psychologique, une information sur les droits et un soutien pour les démarches à effectuer. (source sports.gouv.fr)

En haut
$(window).load(function() { // The slider being synced must be initialized first $('.post-gallery-bot').flexslider({ animation: "slide", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, itemWidth: 80, itemMargin: 10, asNavFor: '.post-gallery-top' }); $('.post-gallery-top').flexslider({ animation: "fade", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, prevText: "<", nextText: ">", sync: ".post-gallery-bot" }); }); });