BritWres

Après la vague d’accusations contre certains de ses catcheurs, La PROGRESS Wrestling annonce des renvois et suspensions

progress wrestling

La PROGRESS a annoncé le renvoi et la suspension de certains catcheurs accusés d’agressions sexuelles.

PROGRESS Wrestling

Les accusations d’abus sexuels envers David Starr ont engendré un élan de courage où de nombreuses personnes ont révélé publiquement avoir été victime d’abus sexuels, moraux ou physiques par une personnalité du catch.

Le hashtag et devenu un mouvement, #SpeakingOut recense maintenant des centaines de témoignages. Particulièrement touchée, la scène britannique où tout a commencé est la cible principale où de nombreuses accusations sont portées mais sans surprise, le mouvement ne s’arrête pas outre-manche et a déjà dépassé les frontières de la Grande Bretagne.

Après avoir félicité et apporté son soutien aux victimes, il faut prendre des décisions. C’est donc au travers d’un communiqué que la PROGRESS Wrestling, fondée en 2012 et prônant depuis sa naissance le vivre ensemble et la tolérance, explique qu’elle a pris connaissance des différentes affaires et pris des décisions avec effets immédiats.

Cinq individus sont concernés par ces décisions :

  • David Starr — Ne travaillera plus pour la PROGRESS
  • Publicité
  • Mark Parry (arbitre) — Ne travaillera plus pour la PROGRESS
  • Travis Banks — Suspendu indéfiniment
  • Jordan Devlin — Suspendu indéfiniment
  • Scotty Davis — Suspendu indéfiniment

Ces individus cumulent à eux cinq des faits comme des abus sexuels, moraux et/ou physiques, des viols et de détournement de mineurs. Travis Banks et Jordan Devlin sont signés à la WWE, qui a de son côté pris connaissance des accusations faites envers les catcheurs et annoncé mener sa propre enquête.

Jordan Devlin et Scotty Davis étaient par ailleurs jusqu’à ce jour détenteurs des championnats par équipes de la PROGRESS, qui leur a en conséquence retiré les titres.


Vous êtes vous même victime ou témoin de violences sexuelles, n’hésitez pas à appeler le 08 842 846 37.

 INAVEM-N° national gratuit et anonyme : « 08VICTIMES » (08 842 846 37)

Le 08VICTIMES est accessible au coût d’un appel local et fonctionne 7 jours /7 de 9H00 à 21H00. Il permet à toute victime d’être écoutée dans le respect de son anonymat, et de bénéficier d’une orientation personnalisée vers une association d’aide aux victimes offrant une assistance psychologique, une information sur les droits et un soutien pour les démarches à effectuer. (source sports.gouv.fr)

Articles populaires

En haut
$(window).load(function() { // The slider being synced must be initialized first $('.post-gallery-bot').flexslider({ animation: "slide", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, itemWidth: 80, itemMargin: 10, asNavFor: '.post-gallery-top' }); $('.post-gallery-top').flexslider({ animation: "fade", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, prevText: "<", nextText: ">", sync: ".post-gallery-bot" }); }); });