BritWres

La PROGRESS Wrestling se sépare de Travis Banks et El Ligero

el ligero

Les catcheurs Travis Banks et El Ligero ont été laché par la PROGRESS Wrestling après les accusations faites à leur encontre en marge du mouvement #SpeakingOut.

PROGRESS

La PROGRESS Wrestling a ajouté deux nouveaux noms parmi les catcheurs accusés en marge de #SpeakingOut ce week-end : Travis Banks et El Ligero.

La promotion britannique a en effet annoncé qu’elle ne travaillerait plus avec les deux catcheurs suites aux accusations faites à leur encontre. La catcheuse Millie McKenzie a dans un tweet raconté sa relation avec Banks qu’elle accuse de l’avoir manipulée et d’avoir créé « un environnement de travail insécure » alors qu’elle était âgée de 17 ans, lui en avait 30. El Ligero de son côté est accusé par plusieurs femmes d’harcèlement sexuel et d’agressions sexuelles.

Travis Banks, qui dans sa version des faits postée sur Twitter parle d’une relation amicale devenue au fur et à mesure amoureuse et consentie et qui s’est depuis terminée ensuite en bon termes, avait dans un premier temps été suspendu ce vendredi par la PROGRESS.

El Ligero de son côté admet avoir eu un comportement « inapproprié » avec deux des femmes l’accusant mais dément les autres accusations et compte engager des poursuites judiciaires.

La WWE de son côté, qui emploie les deux catcheurs sous la bannière de NXT UK n’a pas encore pris de décisions quant aux catcheurs mais avait annoncé mener son enquête de la même manière que pour Jordan Devlin ou Matt Riddle.

Publicité

La promotion britannique avait déjà annoncé se séparer aussi de David Starr, Marc Parry (arbitre) et suspendu Jordan Devlin et Scotty Davis dont les titres de champions par équipe ont été rendus vacants.

En haut