BritWres

En marge de #SpeakingOut, La PROGRESS Wrestling remanie sa direction

progress wrestling logo

Pointée du doigt pour une gestion hasardeuse de sa communication en plein mouvement #SpeakingOut, la PROGRESS Wrestling a remanié son équipe dirigeante.

PROGRESS Wrestling

Le mouvement #SpeakingOut qui s’est lancé dans le monde du catch ne faiblit pas depuis son lancement jeudi dernier et permet à de nombreuses victimes d’abus sexuels, physiques et/ou moraux de raconter leur histoire — et de parfois révéler l’auteur de ces méfaits.

Le circuit britannique a été le premier touché par cette vague de témoignages. Des noms comme ceux de David Starr, Travis Banks, El Ligero et Jordan Devlin, entre autres, se sont révélés être des prédateurs sexuels ou auteurs d’abus ou agressions sexuelles.

Les promotions britanniques ont vite réagi : des titres ont été retiré aux lutteurs incriminés, des suspensions et des renvois ont aussi été annoncé. Parmi ces promotions il y a la PROGRESS Wrestling, l’une des plus influentes du circuit britannique, qui s’est notamment séparé de quelques uns de ses talents suite aux accusations faites à leur encontre. Cependant, après moultes rebondissements, la paysage administratif de la promotion va bientôt et grandement changer.

Le changement c’est maintenant

Ces derniers jours, la PROGRESS Wrestling s’est aussi montrée complètement à la ramasse concernant la communication de la promotion en marge du mouvement #SpeakingOut, minimisant entre autres le comportement de Travis Banks dans un tweet depuis supprimé. Derrière cette communication assez hasardeuse se cache Jon Briley, l’un des fondateurs de la promotion et technicien durant les shows.

L’annonce communiqué par la PROGRESS fait face à de nombreuses conséquences des révélations des derniers jours. Glen Joseph, l’un des trois dirigeants qui avait rejoint les fondateurs de la promotion Jon Briley et Jim Smallman (parti en décembre dernier), a annoncé sa démission. Joseph officiait aussi en tant que commentateur. Matt Richards, lui aussi commentateur et devenu annonceur du ring suite au départ de Smallman, a lui aussi a annoncé son départ de la promotion britannique.

Publicité

Au travers de cette annonce, quatre noms ont été évoqués par la promotion sur Twitter pour les remplacer:

  • Vicky Haskins, manager de son mari Mark — signé à la Ring of Honor. Cette dernière reste tout de même active sur les îles britanniques.
  • LUCE, graphiste et photographe anglaise déjà bien impliquée dans le catch.
  • James Ammer.
  • Micheal « The OJMO » Oku, jeune catcheur et star montante du BritWres. Micheal Oku est notamment le champion poids-légers de la RevPro.

Cette nouvelle équipe a annoncé quelques changements pour le futur de la promotion et devrait en dévoiler un peu plus dans les prochaines heures.

Le cas de Jon Briley reste cependant inconnu. Nul ne sait pour le moment s’il reste ou non au sein de la PROGRESS Wrestling.

En haut