Friday Night SmackDown

Résultats de WWE SmackDown du 3 juillet 2020

jeff hardy smackdown

Résultats complets de l’épisode de WWE Friday Night SmackDown du 3 juillet 2020.

WWE

Au programme de l’épisode de Friday Night SmackDown de ce vendredi, AJ Styles défend son titre Intercontinental contre Drew Gulak, Matt Riddle s’exprime et Sheamus porte un toast à Jeff Hardy depuis chez lui.


Résultats rapides:

  • Matt Riddle a battu John Morrison
  • AJ Styles a battu Drew Gulak pour conserver son titre Intercontinental
  • Bayley a battu Alexa Bliss par disqualification
  • Shinsuke Nakamura a battu Kofi Kingston
  • Publicité

On commence cet épisode avec Matt Riddle et son interview avec Michael Cole. Le nouveau venu à SmackDown revient sur sa victoire contre AJ Styles pour ses débuts et sur le fait qu’il a pu célébrer sa victoire avec Daniel Bryan, Otis, les New Day… « Que des bros. » On a aussi le droit à une anecdote sur comment il s’est décidé à catcher pieds nu, une sombre histoire d’engelures.

Mais cette interview a surtout pour but de lancer Matt Riddle dans sa première rivalité, et comme le laissait entendre les dernières rumeurs, c’est contre Baron Corbin que la WWE veut lancer l’ancien champion par équipe de NXT dans la brand bleue. Elle va être intéressante cette rivalité, quand on sait que le King of The Ring n’en voulait pas vraiment.

Baron Corbin lui fait la classique promo du heel du main roster qui s’adresse à un jeune pousse de NXT en lui parlant de courre des grands, ajoutant qu’il doit se préparer à avoir un match à n’importe quel moment. Pas de quoi faire peur à Riddle qui s’attend alors à affronter Corbin… qui lui annonce que son adversaire est finalement John Morrison.

Matt Riddle a battu John Morrison sur un roll up après avoir frappé le Miz et Corbin qui ont tenté d’intervenir dans le match. Un roll parce qu’il faudrait pas que le nouveau paraisse trop fort.

Après le match AJ Styles attaque Matt Riddle, Drew Gulak lui vient en aide. Ça tombe bien le match de Styles et Gulak pour le titre de champion Intercontinental arrive ensuite, belle transition. On aura aussi le droit aux commentaires d’un Daniel Bryan confiné via Zoom durant tout le match.

AJ Styles a battu Drew Gulak par tombé avec une Phenomenal Forearm qui n’a pas fait un pli. Gulak était déjà endormi par un Styles Clash porté juste avant. Drew Gulak ne s’en est pas moins bien sorti, mais la fin du match était clairement entre les mains du champion.

Sasha Banks et Bayley inversent les rôles

Sasha Banks et Bayley débarquent sur le ring pour se plaindre : elle font les trois shows de la WWE mais personne ne les respecte, à part l’Undertaker. L’Undertaker qui aurait voulu que la WWE diffuse un clip en hommage aux deux catcheuses.

Après le clip, Alexa Bliss et Nikki Cross font leur entrée et se moquent des deux catcheuses, leur demandant si elles se rendent compte de ce dont elles ont l’air. Bayley répond en riant qu’elle sait que Nikki Cross ne pourra pas la battre à Extreme Rules, et ce n’est pas son discours d’auto-motivation qui va faire changer d’avis la championne qui éclate d’un rire très forcé.

Sasha Banks n’a pas aimé les mots de Nikki Cross et lance un challenge à Alexa Bliss pour Bayley. Bliss accepte le match, Bayley a du mal à accepter. Une situation qu’elle connait pourtant bien, mais pas dans le même sens. Les rôles s’inversent et Sasha Banks prend de plus en plus d’assurance dans ce duo.

Bayley a battu Alexa Bliss par disqualification, Nikki Cross ayant frappé Bayley qui l’a quelque peu provoqué. Sasha Banks est aussi intervenue dans le match en frappant Alexa Bliss dans le dos de l’arbitre.

Publicité

Bray Wyatt nous propose une petite preview de ce que sera le Swamp Match contre Braun Strowman à Extreme Rules et revient sur l’histoire entre les deux catcheurs. C’est du déjà-vu dix fois et on se doutait bien de ce que sera ce match. Ce sera la seule évocation de ce match et on regrette l’absence du champion cette semaine.

Shinsuke Nakamura a battu Kofi Kingston par tombé avec son Kinshasa.

Cesaro qui s’était fait chassé par Big E des abords du ring pour être un peu trop intervenu dans le match revient à la charge une fois que la cloche a sonné et installe une table pour faire passer Kingston à travers. Heureusement pour ce dernier, Big E arrive à temps. On s’étonnerait presque de voir une rivalité simple et plutôt bien partie pour les titres de champions par équipe de SmackDown.

Jeff Hardy a un problème… de booking

Cet épisode se termine sans match. Comme conclusion du show la WWE a placé le toast de Sheamus à Jeff Hardy qui est invité à rejoindre le ring sur lequel l’attend une table pleine de bouteilles d’alcool digne de vos soirées les plus arrosées jamais imaginées et un serveur. Sheamus lui n’est pas sur place, il est dans son bar chez lui via Zoom, et se moque des problèmes de Jeff Hardy. Le taux d’alcoolémie on sait pas mais le taux de malaise augment au fur et à mesure de ce segment et la suite ne va pas arranger les choses.

Jeff Hardy est là, sur le ring, en train d’essayer d’explique ce que sont ses problèmes à Sheamus en lui disant qu’il ne devrait pas se moquer de ça, parce que beaucoup de gens traversent les mêmes épreuves. C’est comme s’il s’adressait à Vince McMahon et Bruce Prichard en même temps.

Sheamus lui conseil de boire le verre que lui temps le serveur, expliquant que la réponse à tout ses problèmes sont dedans. Même avec 2 grammes ça prend pas normalement. Hardy prend le verre, et le vide sur la tête du serveur qui n’avait rien demandé. Jeff Hardy ne s’arrête pas là, puisqu’il casse une bouteille sur la tête du serveur et lui porte une Swanton Bomb. On a donc un babyface qui attaque un pauvre serveur pour envoyer un message à son adversaire. Cette scène prise au premier degré, Jeff Hardy a clairement un problème pas de doute.

Publicité

Quatre matchs seulement, un très bon entre AJ Styles et Drew Gulak, le reste n’est pas en peine même si le Riddle/Morrison s’est terminé sur un roll up et le Bliss/Bayley sur une disqualification. Un épisode de Friday Night SmackDown passable même si l’absence de fil rouge qui donnerait envie de rester jusqu’au bout, et celle du champion Universal et de son challenger sont dommageables.

Articles populaires

En haut
$(window).load(function() { // The slider being synced must be initialized first $('.post-gallery-bot').flexslider({ animation: "slide", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, itemWidth: 80, itemMargin: 10, asNavFor: '.post-gallery-top' }); $('.post-gallery-top').flexslider({ animation: "fade", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, prevText: "<", nextText: ">", sync: ".post-gallery-bot" }); }); });