Friday Night SmackDown

Résultats de Friday Night SmackDown du 21 août

the fiend

Résultats de WWE SmackDown du 21 août 2020

WWE

Pour ce nouvel épisode de Friday Night SmackDown la WWE vous accueille dans sa nouvelle arena l’Amway Center d’Orlando avec son ThunderDome où des fans peuvent réagir en direct depuis chez eux. Vince McMahon est présent en personne pour nous accueillir tandis que Jeff Hardy et AJ Styles s’affrontent pour cette soirée inaugural et cet épisode go home de SummerSlam 2020.

Le Fiend et Retribution sèment le désordre

Vince McMahon nous accueille ainsi dans son nouveau monde fait de faux cris de public et de mur de webcam digne du plus grand apéro skype organisé pendant le confinement. Mais le Chairman n’aura pas le temps de prononcer un mot, le Fiend fait son entrée et éteint tout, lumières et écrans. Braun Strowman le rejoint quand le clan Retribution vient l’attaquer. Sont-ils de mèche avec Wyatt ?

Plusieurs Superstars viennent en aide à Strowman pour éjecter Retribution, on ne sait plus où donner de la tête. Tout ce que l’on sait c’est qu’on a le droit à un match entre Sheamus et Big E ensuite et que tout le roster est resté aux abords du ring comme si c’était un lumberjack match. Baron Corbin en aura d’ailleurs l’air persuadé.

Big E a battu Sheamus avec un petit paquet, profitant d’une distraction de Corbin qui a tenté d’intervenir dans le match.

Publicité

Jeff Hardy souffre de son genou, mais il demande au médecin qui l’examine une attelle parce qu’il ne veut pas manquer son match contre AJ Styles plus tard ce soir.

Les champions par équipe de SmackDown Cesaro et Shinsuke Nakamura affronte les Lucha House Party Lince Dorado et Gran Metalik dans le match suivant.

Cesaro et Nakamura ont battu Lucha House Party avec un roll up sur Dorado, qui venait de tenter la même chose sur le suite avant de se faire contrer.

Mauvaise ambiance chez les LHP, Kalisto et Lince Dorado se disputent après cette défaite, Metalik tente de les calmer un peu.

En interview, AJ Styles se moque de Jeff Hardy et de sa blessure au genoux tandis qu’il croise Sasha Banks et Bayley pour quelques félicitations entre champions. En interview elle aussi, Mandy Rose parle de son match contre Sonya Deville à SummerSlam et du fait qu’elle ait envie de mettre cette histoire de côté. Deville n’est pas tellement de cet avis, mais on le saura plus tard.

Publicité

La seconde sera la meilleure

Sasha Banks et Bayley sont sur le ring pour une interview avec Corey Graves qui met directement les pieds dans le plat et leur demande si elles comptent se séparer. Évidemment que non rigolent-elles. Pourtant il y a toujours un conflit sur laquelle des deux affrontera Asuka en seconde à SummerSlam, celle qui passera en seconde ayant peut-être plus de chance face à une Asuka fatiguée par le premier match.

Naomi vient défier les deux catcheuses, idée appuyée par Corey Graves qui propose que Sasha Banks et Bayley l’affrontent dans deux matchs Beat The Clock et que celle qui aura fait le meilleur temps passera en seconde à SummerSlam contre Asuka. Ce qui se fera.

Sasha Banks a battu Naomi par soumission avec sa Banks Statement en 3:38.

Publicité

Naomi a battu Bayley avec son Rearview.

Sasha Banks gagne donc le droit d’affronter Asuka en second dimanche soir et on sent que ça met très très mal la relation entre les championnes par équipe de la WWE.

Sonya Deville va aller répondre à Mandy Rose sur le ring. Dana Brooke la croise en coulisse et tente de la soutenir après ces dernières semaines, mais ne reçoit qu’une bonne claque qui résonne en réponse.

Sur le ring donc, Sonya Deville dit qu’elle se doutait bien que Mandy Rose ferait un pas en arrière quant à leur match, mais elle s’en fout. Elle ajoute que le match de dimanche sera sans disqualification et qu’en plus, la perdante devra quitter la WWE parce que lui avoir coupé les cheveux ne suffit plus, elle dit ne plus vouloir la voir.

En interview, Nikki Cross dit avoir parlé à Alexa Bliss mais ne la reconnait plus. Elle dit avoir un mauvais pressentiment que quelque chose de terrible va se passer.

Publicité

Jeff Hardy façon heel

Malgré la blessure au genou, Jeff Hardy est bien au rendez-vous pour affronter AJ Styles et tenter sa chance au titre de champion Intercontinental. Daniel Bryan est apparu pour soutenir Jeff Hardy et se moquer de Styles.

Jeff Hardy a battu AJ Styles par tombé avec sa Swanton Bomb et devient ainsi champion Intercontinental.

Après avoir raté quelques prises à cause de sa blessure au genou, Hardy a usé de son attelle pour frapper AJ Styles et contrer une tentative de Styles Clash. Pas très face comme manière de faire.

En coulisse au retour de la pub, AJ Styles est furieux de cette défaite et du coup d’attelle qu’il a reçu durant le match. Hardy de son côté est assez fier et célèbre son cinquième titre Intercontinental à la WWE.

Braun Strowman trouve la Firefly Fun House

Cet épisode se termine avec un nouvel épisode de Firefly Fun House, ou plutôt Theatre Fun House où il est question de l’amour et ses dangers dans lequel Bray Wyatt et ses peluches se moquent de l’histoire entre Braun Strowman et Alexa Bliss.

Soudain Bray Wyatt voit arriver Braun Strowman qui vient de découvrir sa planque. Il passe Bray Wyatt à tabac, et le traine à l’extérieur. On nous expliquait plus tôt aux commentaire que la Firefly Fun House est dans un « univers alternatif » mais on retrouve les deux catcheurs dans les couloirs de l’arena. Pas très loin cet univers alternatif.

Strowman poursuit sa charge contre Wyatt et le jette de quelques mètres de haut pour le mettre KO. Plusieurs officiels viennent stopper le champion Universal tandis que l’on chage Wyatt dans une ambulante.

Mais surprise, alors que l’ambulance s’en va lentement sous les cris d’Adam Pearce qui tient visiblement beaucoup à Wyatt, elle fait marche arrière et les lumières à l’intérieur y deviennent rouges. Vous vous en doutiez: le Fiend en est sorti avec un grand sourire en attendant SummerSlam ce dimanche.

Fade expérience que ce Thunderdome. Des visages de fans quasi immobile ou inexpressifs et un bruit de faux public absolument pas pertinent durant le show. Le résultat n’apporte malheureusement rien au produit de la WWE qui a plus besoin de réaction spontanées que d’une simple ambiance.

Pour ce qui est du show les choses ne changent pas, ce sont toujours les femmes qui passionnent, la rivalité entre Braun Strowman et le Fiend change bizarrement de sens face/heel tandis que Jeff Hardy créé la surprise avec une technique de heel. On part à SummerSlam sans grandes questions mais on y trouvera sans doute des réponses quand même.

En haut