Monday Night RAW

Résultats de Monday Night RAW du 24 août

retrubution mysterio raw

Résultats de l’épisode de WWE RAW du 24 août 2020.

WWE

Premier épisode de Monday Night RAW au sein de l’Amway Center transformé en Thunderdome de la WWE ce lundi soir, tout juste vingt-quatre heure après un SummerSlam avec quelques surprises, une nouvelle championne de la brand rouge et une rivalité entre Drew McIntyre et Randy Orton loin d’être terminée et un nouveau venu en la personne de Keith Lee.

C’est le toujours champion de la WWE Drew McIntyre qui ouvre cet épisode pour se féliciter de sa victoire contre Randy Orton la veille à SummerSlam. Victoire qu’il a rappelons-le obtenu sur un Backslide — on ne sait pas pour qui c’est triste, mais on sait que ce n’est pas terminé entre les deux. McIntyre se vante ainsi d’avoir été meilleur et de travailler plus dur qu’Orton, raison pour laquelle il a gagné ce dimanche soir.

A son retour en coulisse, il est évidemment accueilli par Randy Orton qui l’attaque et va jusqu’à lui porter son Punt Kick dans la Gorrilla Position par deux fois — le mur a sans doute plus souffert que McIntyre, question d’angle de la caméra.

Shayna Baslzer et Nia Jax se trouvent une affinité

Nia Jax qui était suspendu pour ses agissements envers Pat Buck est finalement de retour, elle s’est excusée dit-elle. Elle croise ensuite Shayna Baszler qui la compare à Haystacks Calhoun, tandis que Jax la qualifie de membre de la famille Adams. C’était les dialogues les plus recherchés de la soirée à n’en pas douter. Jax affronte Bayley dans le premier match de cet épisode.

Shayna Baszler a battu Bayley par disqualification après l’intervention de Nia Jax qui l’a tirée du ring.

Publicité

Après le match Sasha Banks et Bayley pensaient que Baszler et Jax allaient se battre mais pas de chance, elles s’attaquent toutes les deux aux championnes par équipe.

Pour sa première édition du KO Show dans le Thunderdome, Kevin Owens accueille un Aleister Black à l’oeil bandé depuis l’agression de Seth Rollins et Murphy dont les images sont rediffusées. Owens le rassure, il comprend ce qu’il ressent, il a été à sa place, Rey et Dominik Mysterio aussi. Il n’est pas seul.

Aleister Black fait ensuite mine de s’effondrer de sa chaise, mais il se relève rapidement quand Owens tente de l’aider et attaque ce dernier d’un coup de coude et d’un Black Mass avant de quitter le ring. C’est le début d’une nouvelle rivalité au potentiel intéressant et sans doute d’un petit changement d’attitude pour Aleister Black. Le potentiel et en tout cas au rendez-vous.

Akira Tozawa a battu R-Truth, Shelton Benjamin et Cedric Alexander avec un petit paquet sur Truth pour remporter le titre 24/7 de la WWE.

Keith Lee veut Randy Orton

Randy Orton vient s’expliquer sur son attaque envers Drew McIntyre plus tôt dans cet épisode. Il dit faire ce qu’il veut, à qui il veut et quand ça lui chante, mais dimanche à SummerSlam il n’a pas pu, surpris par l’abrupte fin de match terminé sur le backslide. Cependant Orton dit tenir ses promesses, après avoir « supprimé » Edge, Christian Big Show, Ric Flair et Shawn Michaels, il en a fait de même ce soir avec Drew McIntyre et les deux Punt Kick. Pourquoi deux ? Parce que McIntyre a osé lui proposer un match revanche, par pitié. Il n’a pas aimé l’idée.

Keith Lee débarque à RAW avec un nouveau theme song (beaucoup moins cool qu’à NXT) et plus de barbe. On sait pas pour le dernier point mais le changement theme song c’est un glow down total. On a peur de ce que Vince McMahon va en faire. Lee se présente à Orton et ne perd pas son temps : il le défie pour un match, là, maintenant.

Publicité

Randy Orton lui demande s’il le veut vraiment ce soir, ou peut être plus tard… avant de quitter le ring. Le match sera officialisé un peu plus tard.

En interview, Zelina Vega dément toujours avoir empoisonné Montez Ford tandis qu’Angel Garza minimise l’acte — l’avouant par la même occasion au grand dam de Vega. Garza invite aussi Demi Burnett et Charly Caruso à le rejoindre aux abords du ring pour son match mais l’intervieweuse refuse.

Montez Ford a battu Angel Garza avec un frog splash.

Ivar des Viking Raiders est venu aux abords du ring pour offrir… une cuisse de dinde à Demi Burnett et l’inviter à retourner en coulisse avec lui. Rien de plus normal.

En coulisse, Nia Jax propose à Shayna Baszler une petite alliance pour aller chercher les titres de championnes par équipe de la WWE. Baszler accepte, à condition qu’une fois que ce sera fait, elle la laisse en paix. Assez étrange comme demande, si elles deviennent championnes. A moins que Nia Jax ne défende les titres toutes seules, on n’est plus à ça prêt.

Bianca Belair, Liv Morgan et Ruby Riott ont battu les IIconics et Zelina Vega par tombé avec le KOD de Belair sur Vega. Riott et Morgan auraient-elles trouvé une remplaçante pour Sarah Logan afin de relancer le Riott Squad ?

Publicité

MVP a de nouveau tenté de rallier Cedric Alexander au Hurt Business, à force d’insister ça va peut-être finir par marcher.

Un bras de fer, parce qu’on est à RAW

Que serait RAW sans un bon vieux bras de fer des familles de temps en temps ? Mark Henry est là pour animer l’affrontement entre Apollo Crews et Bobby Lashley — qui s’affronteront, dans un vrai match de catch cette fois, à Payback pour le titre de champion des États-Unis. Apollo Crews remporte le bras de fer en trichant un peu, il a écrasé le pied de Lashley sous la table pour le déconcentrer. Le Hurt Business tente d’attaquer le champion des États-Unis mais Crews leur répond avec un suicide dive.

En interview, Rey Mysterio dit à son fils Dominik être fier de sa performance de SummerSlam malgré la défaite. Et il sera tout aussi fier de combattre à ses côtés ce soir face à Seth Rollins et Murphy dans le main-event de cet épisode.

Natalya et Lana sont sur le ring pour, disent-elles, présenter une futur Hall of Famer de la WWE : Mickie James. Elles proposent de voir un clip vidéo sur les plus grands accomplissements de sa carrière, mais l’écran reste noir. Il n’y a rien à voir, comme la carrière de James. Mickie James débarque sur le ring pour attaquer les deux catcheuses. On cherche toujours à comprendre pourquoi Mickie James est revenue, impossible que ce soit pour cette rivalité.

C’est l’heure du petit tour à RAW Underground, Bobby Lashley a envie de se battre ce soir et Shane McMahon l’accueille avec plaisir sur son ring. Au retour de la pub, Lashley est déjà en train de maltraiter un adversaire sur le ring avant que Dolph Ziggler n’arrive pour se battre lui aussi. Lashley n’en fait qu’une bouchée.

Randy Orton a battu Keith Lee par disqualification, Drew McIntyre est intervenu en attaquant Orton.

Au retour de la publicité, McIntyre est en interview et s’adresse directement à Randy Orton qui débarque et l’attaque pour lui porter un troisième Punt Kick avant que plusieurs officiels ne viennent à son secours. Orton hurle que le titre de la WWE est à lui.

Après une nouvelle pause, Charly Caruso nous annonce que McIntyre souffrirait après ce Punt Kick d’une fracture du crâne et d’une possible hémorragie cérébrale. On n’y va plus du tout de main morte sur les blessures kayfabe. Caruso précise que cela pourrait mettre en jeu sa carrière, voire pire. Sans déconner ?

Asuka confirme son second règne

Sasha Banks a le droit à son match revanche contre Asuka pour tenter de récupérer le titre de championne de RAW perdu à SummerSlam la veille, mais dans un Lumberjack Match cette fois.

Asuka a battu Sasha Banks par soumission avec son Asuka Lock. Banks a été distraite par la tentative d’intervention de Bayley avec une chaise interrompue par Shayna Baszler.

Pendant ce temps, une ambulance emmène Drew McIntyre en urgence à l’hopital tandis que Keith Lee rassure tout le monde : McIntyre va s’en sortir parce qu’il est fort, ce qui n’est pas le cas d’Orton qu’il compte faire payer. Un peu plus tard sera officialisé leur match à Payback ce dimanche, dont la carte est déjà bien remplie.

À lire aussi : La carte de WWE Payback 2020 prend du galon

RAW Underground continue, Bobby Lashley affronte Cedric Alexander et perd rapidement par soumission. Les Viking Raiders débarquent à leur tour et déclenche une bagarre avec le Hurt Business. Ivar et Lashley s’affrontent ensuite dans un match, Lashley le remporte.

Retribution n’aime pas les réunions de famille

Le main-event de cet épisode voit donc Rey et Dominik Mysterio faire équipe pour affronter Seth Rollins et Murphy, mais le match ne connaitra pas de fin.

Après un double 619 du père et du fils sur Seth Rollins et alors que Dominik Mysterio s’apprête à s’élancer de la troisième corde pour un frog plash, les lumières commencent à vaciller. Pas de doute, Retribution est dans la place.

Le clan arrive et attaquent Mysterio père et fils sous le regard amusé de Seth Rollins et Murphy qui ont eu le temps de quitter le ring rapidement. On aime pas le pistonnage chez Retribution visiblement.

Un bon épisode de Monday Night RAW avec un build up accéléré de WWE Payback qui aura lieu ce dimanche.

En haut
$(window).load(function() { // The slider being synced must be initialized first $('.post-gallery-bot').flexslider({ animation: "slide", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, itemWidth: 80, itemMargin: 10, asNavFor: '.post-gallery-top' }); $('.post-gallery-top').flexslider({ animation: "fade", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, prevText: "<", nextText: ">", sync: ".post-gallery-bot" }); }); });