NJPW

Carte finale de NJPW Summer Struggle in Jingu 2020

NJPW Summer Struggle in Jingu EVIL Naito compressed 1

La carte de NJPW Summer Struggle in Jingu 2020, qui aura lieu ce samedi.

NJPW

En dépit d’organiser son annuel G1 Climax durant la période estivale, New Japan Pro-Wrestling se paye un petit plaisir en cette fin de mois d’août en organisant ce samedi Summer Struggle in Jingu dans le stade éponyme, une enceinte pouvant accueilli près de 40 000 personnes.

Six matchs dont cinq de championnats sont au programme, New Japan met les petits plats dans les grands. Avec les conditions sanitaires, les habituels combats préliminaires par équipe sont gentiment poussés vers la sortie, ils le seront aussi par ailleurs lors du G1 Climax 30.

La revanche d’un ingouvernable

C’est l’histoire de la saison estivale sur la scène japonaise : la trahison de EVIL envers Tetsuya Naito et Los Ingobernables de Japon. Désormais affilé au BULLET CLUB, le King of Darkness règne en maître sur la NJPW après avoir défait son ancien leader lors de Dominion 7.12 pour ses championnats IWGP Heavyweight et Intercontinental.

Avec déjà une défense au compteur face à Hiromu Takahashi lors de Sengoku Lord in Nagoya, Tetsuya Naito souhaite prendre sa revanche ainsi que reprendre son dû qu’il a eu tant de mal à obtenir. On espère malgré tout un match moins long que le précédent, les trente-huit minutes sont assez mal passées la dernière fois.

Une paire d’as dangereuse

La division par équipes s’octroie un petit coup de frais depuis la reprise de New Japan. Devenus champions à peine quelques jours avant l’arrêt de la promotion, Kota Ibushi & Hiroshi Tanahashi n’ont pas eu vraiment le temps de briller avec les ceintures puisque ces derniers ont vu passer sur leur chemin la paire de Zack Sabre Jr. et de Taichi. Tanahashi s’est fait absolument massacrer lors de Dominion et une nouvelle fois, les aptitudes physiques de l’Ace sont remises en cause, qui a toujours su nous faire mentir.

Publicité

Après une première opposition très convaincante, on en redemande encore. Il ne reste plus qu’à voir si l’association inattendue entre Kota Ibushi et Hiroshi Tanahashi brillera de nouveau ou si les Dangerous Tekkers ne seront que des champions de transition.

Une bombe à retardement

Une affiche qui pourrait bien voler le show demain. Hiromu Takahashi défend pour la première fois son championnat Junior depuis la reprise — il était trop occupé à vouloir arracher la tête de EVIL. Un or remporté lors de Wrestle Kingdom 14 des mains de Will Ospreay et ensuite défendu avec succès contre Ryu Lee, celui qui lui a brisé la nuque en juillet 2018.

En manque de concurrence que ça soit pour le champion ou ses prétendants, c’est Taiji Ishimori qui s’est positionné pour tenter de devenir champion de cette division pour la seconde fois de sa carrière. Assez en retrait, c’est l’occasion pour Ishimori de se détacher dans le BULLET CLUB Eco + dans lequel il s’est retrouvé. Il a tout de même brillé quand il était associé à EVIL et Dick Togo. On ne doutera pas non plus de la qualité du match de demain, rappelez-vous la finale du Best of the Super Juniors 25 il y a deux ans.

Le Dragon contre le Roi

Une autre affiche qui pourrait être elle aussi le show-stealer : Shingo Takagi contre Minoru Suzuki. Rien qu’à évoquer ces deux noms, on sait que ça va frapper (très) fort. Après deux défenses convaincantes face à SHO et El Desperado le mois dernier, il est temps pour Shingo Takagi pour jouer dans la cour des grands.

De plus, c’est tout de même le Roi en personne qui est venu défier le champion NEVER. Des semaines qui se cherchent, ils vont se trouver demain au sein du Jingu Stadium et on sait que ça va se bagarrer comme jamais. Un bon festival de mandales est à prévoir et on a hâte.

De la stipulation en veux-tu en voilà

À l’image du championnat DDT Iron Man Heavy Metal ou plus récemment du WWE 24/7, c’est au tour de la NJPW d’inventer son championnat loufoque avec la création du titre King of Pro Wrestling (KOPW).

Publicité

Les règles sont simples : le détenteur du championnat — qui n’en est pas vraiment un, ça sera en fait un trophée — pourra le défendre dans la stipulation de son choix, une chose assez rare dans le puroresu traditionnel. À chaque fin d’année, le titre sera réactivé et le dernier détenteur pourra garder le trophée pour soi. Un nouveau en sera couronné lors d’un tournoi, comme celui qui s’est déroulé hier.

Cette finale opposera donc quatre hommes : Kazuchika Okada, SANADA, El Desperado ainsi que Toru Yano. Ça sera le combat fun de la soirée car au vu des affiches qui suivent, on aura bien besoin de rire un petit coup.

Kung-Fu Whisky-Coca

Le match d’ouverture de ce Summer Struggle in Jingu verra Master Wato, anciennement Hirai Kawato, croiser le fer avec Yoshinobu Kanemaru. Après être revenu au bercail après son excursion de deux ans au CMLL au Mexique, notre maître de kung-fu va devoir faire son nom dans la division Junior, dont il était l’un des espoirs lors de sa période de young lion.

Après avoir battu DOUKI dans sa première rivalité — on fait clairement mieux pour une première feud. C’est Yoshinobu Kanemaru qui souhaite faire mordre la poussière à Wato-sensei. C’était pas ultra convaincant face à DOUKI, on espère que ça sera le cas face à notre buveur de whisky Kanemrau, qui reste tout de même un vétéran respecté de la scène Junior japonaise.


Carte finale de NJPW Summer Struggle in Jingu 2020 :

  • IWGP Heavyweight & IWGP Intercontinental : EVIL (c) contre Tetsuya Naito
  • IWGP Tag Team : Dangerous Tekkers (Zack Sabre Jr. & Taichi) (c) contre Golden Ace (Kota Ibushi & Hiroshi Tanahashi)
  • IWGP Junior Heavyweight : Hiromu Takahashi (c) contre Taiji Ishimori
  • NEVER Openweight : Shingo Takagi (c) contre Minoru Suzuki
  • King of Pro-Wrestling 2020 (vacant) : Kazuchika Okada contre SANADA contre El Desperado contre Toru Yyano
  • Master Wato contre Yoshinobu Kanemaru

NJPW Summer Struggle in Jingu sera à suivre sur le NJPW World à partir de 10h00 du matin, heure française.

En haut
$(window).load(function() { // The slider being synced must be initialized first $('.post-gallery-bot').flexslider({ animation: "slide", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, itemWidth: 80, itemMargin: 10, asNavFor: '.post-gallery-top' }); $('.post-gallery-top').flexslider({ animation: "fade", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, prevText: "<", nextText: ">", sync: ".post-gallery-bot" }); }); });