Friday Night SmackDown

Résultats de Friday Night SmackDown du 28 août 2020

smackdown 28 aout 2020 roman reigns paul heyman

Résultats de l’épisode de WWE SmackDown du 28 août 2020.

WWE

Au programme de cet épisode de Friday Night SmackDown, go home de WWE Payback 2020 (eh oui, déjà), Roman Reigns qui vient à peine de faire son retour signe le contrat du match qui l’opposera à The Fiend et Braun Strowman, tandis que Big E viendra discuter privilèges blancs avec The Miz. On vous expliquera.

Après avoir briefé les équipes de sécurité de ce soir pour éviter tout problème avec Retribution, Adam Pearce est missionné par Vince McMahon de s’occuper de la signature du contrat pour le match de championnat Universal entre The Fiend, Roman Reigns et Braun Strowman.

Sinon Vince McMahon respecte aussi les gestes barrières.

Publicité

Sami Zayn revient réclamer sa place

Direction le ring où le nouveau champion Intercontinental Jeff Hardy débarque pour faire un peu ce que font maintenant tout les champions face dès qu’ils décrochent un titre secondaire, c’est la mode : ils lancent des open challenges. AJ Styles entre pour se plaindre, la victoire de Jeff Hardy la semaine dernière n’était pas tellement clean, et trouve qu’Hardy profite du système. On aura du mal à le contredire, et ce n’est pas très face de sa part.

C’est ensuite Shinsuke Nakamura qui répond à l’open chellenge de Jeff Hardy pour le titre de champion Intercontinental. Le premier match de cet épisode peut avoir lieu.

Jeff Hardy a battu Shinsuke Nakamura par tombé avec sa Swanton Bomb pour conserver son titre. Le coup de genou juste avant n’est visiblement pas passé à la table des commentateurs.

Alors que Jeff Hardy regagne les coulisse par la rampe, le theme song de Sami Zayn retenti, le canadien est de retour et il n’est pas venu les mains vides : il possède le titre de champion Intercontinental lui aussi et se considère depuis le début comme toujours champion. Après une petite confrontation, un Helluvah Kick mettra Jeff Hardy au sol.

En interview au retour de la publicité Sami Zayn qualifie Jeff Hardy et AJ Styles d’arnaques et maintient : il est toujours le champion Intercontinental.

Une signature, une

Dans le Firefly Fun House, Adam Pearce se retrouve en « Postman Pearce » pour faire signer le contrat à Bray Wyatt qui ne semble pas certain de comprendre pourquoi c’est à lui qu’il le demande. « Il semble y avoir une connexion entre toi et… lui », lui répond Pearce. Wyatt finit par accepter de signer. En voilà une. Rien que pour « Postman Pearce », c’est un excellent segment.

Matt Riddle est sur le ring pour appeler Baron Corbin à le rejoindre avant d’être coupé par la pub. Au retour de celle-ci il réitère son appel, le roi débarque mais surprise : Shorty G attaque Riddle dans le dos. Corbin dit accepter le défi de Riddle… pour Shorty G. Ils s’affrontent dans le second match de cet épisode.

Publicité

Matt Riddle a battu Shorty G par tombé avec son Bro Derek. Un squash match, Baron Corbin n’est pas très content et tente de s’en prendre à Riddle lui-même mais se fait jeter du ring rapidement.

En coulisse Sasha Banks et Bayley croise Big E. Bayley lui dit de ne pas trop tenir compte des commentaires de The Miz, « certaines personnes ne sont bonne qu’à être seulement champion·ne par équipe » dit-elle sans réaliser que cela pouvait toucher Sasha Banks. Big E l’avait vu, lui.

Pendant cet temps Adam Pearce cherche à avoir la signature de Roman Reigns, mais celui-ci ne répond pas à la porte de sa loge. Pourquoi n’a-t-il pas organisé une signature de contrat en bonne et due forme sur le ring, avec les trois catcheur, une table et une fin en bagarre comme c’est la tradition ? Pas très organisé.

Bayley et Sasha Banks, toujours championnes, toujours amies

Sur le ring avec Sasha Banks, Bayley explique qu’elles vivent la semaine la plus compétitive de leur carrière, après leurs défenses des titres de RAW et SmackDown, elles doivent défendre les titres de championnes par équipe à Payback dimanche. Mais comme elles sont les meilleures, elles y arriveront dit-elle. Elle dit aussi être désolée d’avoir laissé Sasha Banks défendre son titre contre Asuka.

Shayna Baszler et Nia Jax, qui ne manquent pas de nous rappeler qu’elles peuvent pas se blairer l’une et l’autre mais dont la haine des championnes par équipe est plus forte et commune, interrompent Banks et Bayley. Sasha Banks dit ne pas compter se laisser abattre. Elles et Bayley seront toujours championnes par équipe et amies dimanche.

En coulisse Adam Pearce croise Drew Gulak à qui il demande s’il a vu Braun Strowman. Gulak dit le chercher aussi, il prend une chaise et va l’attaquer dans le dos… avant de donner la chaise à Pearce et de s’enfuir. Strowman se retourne furieux, mais Pearce lui explique que c’est bien Gulak qui l’a frappé, lui veut juste sa signature. Le Monster Among Men lui explique alors qu’il signera une fois qu’il aura démonté Drew Gulak sur le ring.

Publicité

Cesaro n’a pas trop aimé que Shinsuke Nakamura ait pris la liberté d’accepter l’open challenge de Jeff Hardy plus tôt ce soir sans lui en parler. Il dit affronter Kalisto ce soir et veut son co-équipier aux abords du ring avec lui.

Sami Zayn les rejoint pour fêter son retour avec ses deux anciens partenaires, mais les champions par équipe n’ont pas le même enthousiasme. Cesaro lui explique que beaucoup de choses ont changé depuis son départ, tandis que Nakamura lui rappelle qu’il n’a pas appelé une seule fois en quatre mois d’absence. Ils lui demandent de quitter la loge. Zayn s’en va mais pas très ravi de cet accueil.

Braun Strowman a battu Drew Gulak par tombé avec un Powerslam. C’était un squash, évidemment.

Comme promis, une fois le match terminé Braun Strowman a signé le contrat pour le match de championnat de dimanche.

C’est plus trop la fête chez Lucha House Party

Alors que Kalisto affronte Cesaro dans le match suivant, il demande à ses partenaires Lince Dorado et Gran Metalik de rester en coulisse pendant l’affrontement. Lorsqu’il s’en va, les champion par équipe attaque Dorado et Metalik par surprise.

Cesaro a battu Kalisto avec un roll up. Lorsque Shinsuke Nakamura a tenté d’intervenir, Lince Dorado et Gran Metalik sont venu l’en empêcher, mais ont dans le même temps distrait Kalisto, ce qui a permis à Cesaro de porter le roll up.

Adam Pearce retrouve Vince McMahon dans son bureau pour lui expliquer qu’il a bien les signatures de Braun Strowman et Bray Wyatt, mais pas celle de Roman Reigns. Qui ose aller voir McMahon avec un travail pas terminé ? McMahon le renvoi chercher la signature du Big Dog.

Alexa Bliss ne semble toujours pas aller bien depuis sa rencontre avec le Fiend, les choses semblent s’être arrangées avec Nikki Cross mais elle se tétanise à chaque évocation du Fiend.

Sheamus, qui doit faire équipe avec le Miz et John Morrison, demande à ces dernier quel est leur plan pour le match contre Big E, Otis et Tucker de ce soir. Morrison explique que l’idée simplement d’empêcher leurs adversaire de pouvoir entrer dans le match. Sheamus n’aime pas et s’énerve avant de partir.

Adam Pearce retrouve enfin Roman Reigns et lui tend le contrat à signer, mais il veut le lire d’abord. Suspense, va-t-il le signer ?

Big E, Otis et Tucker font ainsi équipe pour affronter The Miz, John Morrison et Sheamus. La WWE avait à la base annoncé un Miz TV avec Big E suite à l’échange entre ce dernier et The Miz dans Talking Smack samedi dernier, où il avait été question des chances de réussites à la WWE de Kofi Kingston, et notamment son titre de champion de la WWE, freinées par sa couleur de peau tandis que The Miz en réponse lui expliquait qu’il avait autant galéré dans sa carrière pour en arriver là où il est aujourd’hui — d’une manière un peu ignorante, mais c’était l’effet voulu.

Big E et Heavy Machinery ont battu The Miz, John Morrison et Sheamus par tombé avec le Big Ending de Big E sur The Miz.

Roman Reigns, Paul Heyman Guy

Adam Pearce est toujours avec Roman Reigns, qui après avoir lu le contrat assure qu’il sera à Payback et qu’il y remportera son titre de champion Universal. « Ce n’est pas une prédiction, c’est un spoiler dit-il. » La caméra dézoom et montre alors Paul Heyman assis à ses côtés.

Méga-surprise, Roman Reigns est donc le nouveau client de Paul Heyman. Est-ce une nouvelle preuve du heelturn de plus en plus supposé de Roman Reigns ?

Un épisode moyen dont le seul intérêt que l’on découvre à la fin est cette nouvelle alliance entre Roman Reigns et Paul Heyman, sinon c’est juste une chasse à la signature d’Adam Pearce. Le reste ne semble qu’être du remplissage.

En haut
$(window).load(function() { // The slider being synced must be initialized first $('.post-gallery-bot').flexslider({ animation: "slide", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, itemWidth: 80, itemMargin: 10, asNavFor: '.post-gallery-top' }); $('.post-gallery-top').flexslider({ animation: "fade", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, prevText: "<", nextText: ">", sync: ".post-gallery-bot" }); }); });