Friday Night SmackDown

Résultats de Friday Night SmackDown du 11 septembre

smackdown 11 septembre bayley

Résultats complets de l’épisode de Friday Night SmackDown du 11 septembre 2020.

WWE

Au programme de cet épisode de Friday Night SmackDown du 11 septembre 2020, Bray Wyatt nous présente un nouvel ami, Jeff Hardy défend son titre Intercontinental contre AJ Styles et Bayley explique les raisons de son attaque sur Sasha Banks la semaine dernière.

La famille c’est sacré

C’est Roman Reigns et Paul Heyman qui ouvrent cet épisode. Heyman n’a que de bons mot à dire que Jey Uso qui a réussi à se hisser à la place de challenger en battant Sheamus, Matt Riddle et Baron Corbin la semaine dernière. Il l’appelle même à venir sur le ring.

Jey Uso remercie Paul Heyman en rappelant que sa famille et lui ont un long passif — Paul Heyman a été le manager de Rikishi dans un lointain passé. Mais Heyman lui dit qu’il ne devrait pas le remercier, que tout est venu de Roman Reigns et que c’est lui le boss dans l’histoire.

Mais Roman Reigns ne veut pas être remercié non plus, pour lui Jey Uso mérite sa place et va avoir le droit à une belle paye. Mais il le prévient : Clash of Champions ne sera pas son moment, et faire comme quand ils étaient plus jeunes, il va le battre.

Baron Corbin et Sheamus font ensuite leur entrée l’un après l’autre pour se plaindre, expliquer que ce match n’est qu’un arrangement familial. Jey Uso les défie alors tous les deux à un match par équipe contre lui et Roman Reigns. Aucune réponse mais Corbin et Sheamus attaquent Uso… avant de se faire jeter du ring ou envoyer tête première dans le poteau par lui tout seul. Roman Reigns n’a pas agit un instant, regardant la scène avec un petit rictus.

Publicité

Sami Zayn ne lâche rien

Alexa Bliss, Nikki Cross, Lacey Evans et Tamina s’affronteront dans un Fatal 4-Way pour la place de challengeuse au titre de Bayley. Naomi a battu Bayley récemment mais n’est même pas dans le lot, incroyable. En attendant Jeff Hardy défend son titre Intercontinental contre AJ Styles mais Sami Zayn en coulisse est furieux de voir cette affiche alors qu’il rappelle être le vrai champion.

Au retour de la pub que Sami Zayn a lancé lui-même en coupant l’antenne en régie le match entre Jeff Hardy et AJ Styles commence.

AJ Styles a battu Jeff Hardy par disqualification. Sami Zayn est intervenu et à attaqué les deux catcheur en commençant par AJ Styles et portant un Helluvah Kick à Hardy.

On a pas tout compris la suite : Jeff Hardy s’est effondré sur la rampe et a eu du mal à regagner les coulisses. Au retour de la pub on nous explique qu’il n’a pas perdu connaissance, mais qu’il s’est effondré de déshydratation. Deux explications circulent sur Twitter : Ce serait une référence à l’accident de Matt Hardy à All Out, ou encore plus dans le genre de Vince McMahon, une référence au malaise d’Hilary Clinton il y a pile 4 ans en campagne contre Donald Trump, aussi mis sur le compte de la déshydratation. Délire.

AJ Styles interrompt Alyse Ashton pour se plaindre : Jeff Hardy a encore triché et Sami Zayn n’était pas là depuis des mois, il compte bien redevenir champion Intercontinental et il n’y a rien qui va l’en empêcher.

Les Street Profits prennent l’avantage

Les Street Profits qui passent une tête à SmackDown en attendant leur match contre Cesaro et Shinsuke Nakamura retrouvent ces dernier dans le salon des champions. Après un petit échange de tacles verbaux Cesaro et Nakamura s’en vont mais leur disent de ne rien toucher et ne rien casser. Ils vont pas être déçus.

Publicité

Pendant ce temps les Lucha House Party semble se disputer la place de leader du groupe, et Kalisto se voit bien à cette place.

Examiné à l’infirmerie, Jeff Hardy, déshydraté donc, se voit dire qu’il doit boire. Ça c’est du médecin, dix ans d’étude. Samy Zayn débarque et attaque Hardy.

Lucha House Party ont battu Shinsuke Nakamura et Cesaro par tombé avec un roll up, les Street Profits ayant distrait les champions par équipe en apparaissant sur l’écran géant, faisant la fête dans le salon des champions.

Bayley No Regrets

Sur le ring, Bayley s’installe assise sur une chaise. Elle est énervée parce que tout le monde se demande aujourd’hui comment va Sasha Banks, et personne ne s’inquiète pour elle. Elle se vante d’avoir attaqué sa meilleure amie et ne regrette pas un seul instant de l’avoir fait. Mais elle n’est pas dupe, elle sait que Sasha Banks se vengera.

La championne de SamckDown justifie son attaque en accusant Sasha Banks de l’avoir utilisée depuis le début, mais avoue elle-même l’avoir utilisée tout le long de leur association. Elle termine en disant qu’elle n’a plus besoin d’elle désormais. Bonne promo. L’idéal serait de bien faire attendre pour le retour de Sasha Banks, de garder la rivalité pour WrestleMania 37, histoire de terminer cette histoire en beauté.

Alors qu’elle retourne en coulisse Nikki Cross fait son entrée pour le Fatal 4-Way, Bayley l’attaque en la frappant dans le dos avec sa chaise. Alex Bliss et plusieurs médecins viennent s’assurer qu’elle va bien. Elle est examinée et peut heureusement pour elle participer au match.

Publicité

Nikki Cross à nouveau challengeuse de Bayley

Nikki Cross a battu Lacey Evans, Tamina et Alexa Bliss par tombé avec un roll up sur Tamina qui a râté un superkick.

Pendant le match Alexa Bliss a semblé à un moment totalement livide et s’en est pris à Nikki Cross en lui portant… le Sister Abigail, avant de partir rejoindre les coulisse, toujours l’esprit ailleurs. On aurait pu croire qu’elle allait rejoindre Firefly Fun House étant donné que Wyatt doit nous présenter un·e nouvel·le ami·e. Spoiler : ce sera une déception.

À lire aussi : WWE Clash of Champions 2020 : Bayley retrouvera Nikki Cross

Nikki Cross à nouveau challengeuse c’est un affreux manque d’originalité. Elle a déjà eu deux chance au titre cet été autour d’Extreme Rules. Deux chances qu’elle a mérité bien sûr, mais le roster de SmackDown a quelques personnes qui pourraient bien être à sa place le 27 septembre.

Un clip vidéo, comme la semaine dernière, montre une femme en train de se préparer. Il se pourrait que ces clips vidéos préparent le retour de Carmella, visiblement sous un nouveau gimmick.

Otis a battu John Morrison par tombé avec une Vader Bomb.

The Miz s’est à son tour enfui avec la mallette, qu’il croit être la bonne, pour voler le contrat de Mr Money In The Bank. Pas de chance, au retour de la pub on apprendra que Miz et Morrison se sont encore fait berner. Très malin le Big Doz.

Bray Wyatt nous accueille pour un nouveau numéro de Firefly Fun House où il se dit triste de ne plus avoir le titre de champion Universal, mais que le plus important reste la manière dont on réagit aux pertes. C’est profond hein. Mais on est là pour découvrir le nouveau personnage qui doit rejoindre la famille FFH.

Bray Wyatt nous présente donc Persevering Parrot… qui n’est jamais sorti de sa boite, Bray Wyatt avait oublié d’y faire des trous pour qu’il puisse respirer.

Soudain, Evil Vince McMahon fait son entrée et remarque que Wyatt n’est même pas capable de gérer Firefly Fun House lui-même. Il présente lui-même un nouveau personnage : Wobbly Walrus, qui n’est qu’une parodie de Paul Heyman sous la forme d’un morse. On a envie d’imaginer qu’il n’a pas été mis au courant, pour la surprise.

Roman Reigns vient juste pour gagner des matchs

Le main-event de cet épisode est donc le match annoncé en début d’épisode entre l’équipe du champion Universal Roman Reigns et son challenger Jey Uso contre celle de Baron Corbin et Sheamus.

Comme à Payback, le match commence sans Roman Reigns. Les heels attaquent tous les deux Jey Uso, il se défend tout seul, tente de reprendre le contrôle mais Corbin et Sheamus sont bien trop forts et enchaine les prises jusqu’à leur finisher. Roman Reigns entrera finalement quand Sheamus se prépare à porter son Brogue Kick.

Jey Uso et Roman Reigns ont battu Sheamus et Baron Corbin avec un spear de Reigns sur Sheamus.

Après le match Jey Uso attrape le bras de Roman Reigns avec la ceinture pour lui lever, mais Reigns n’aime pas trop le geste. On sent un peu de tension, là.

Un petit épisode de Friday Night SmackDown qui tient la route mais loin d’être bon. La rivalité entre Roman Reigns et Jey Uso prend bien, même si on sait que la finalité c’est un beatdown pour le cousin du champion. Sami Zayn régale toujours, la promo de Bayley n’a rien de surprenante mais était très bonne. Nikki Cross à nouveau challengeuse ce n’est par contre très original même si l’on peut penser que cela va servir à alimenter une possible rivalité avec Alexa Bliss.

En haut
$(window).load(function() { // The slider being synced must be initialized first $('.post-gallery-bot').flexslider({ animation: "slide", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, itemWidth: 80, itemMargin: 10, asNavFor: '.post-gallery-top' }); $('.post-gallery-top').flexslider({ animation: "fade", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, prevText: "<", nextText: ">", sync: ".post-gallery-bot" }); }); });