Friday Night SmackDown

Résultats de Friday Night SmackDown du 25 septembre

reigns uso smackdown

Résultats complets de l’épisode de WWE SmackDown du 25 septembre 2020, dernière étape avant Clash of Champions.

WWE

Au programme de cet épisode de Friday Night SmackDown du 25 septembre 2020, Roman Reigns s’exprime avant son match contre Jey Uso dimanche dans une interview, Alexa Bliss affronte Lacey Evans et Sami Zayn affronte Jeff Hardy.

Petite avant-gout de Clash of Champions en opener

Les trois participants au Ladder Match de ce dimanche pour le titre de champion Intercontinental sont sur le ring pour une dernière confrontation. Enfin c’est ce qu’on croyait. Sami Zayn n’a pas changé de discours, il ne comprend pas pourquoi d’autres personnes ont été déclarés champion en son absence alors qu’il n’a jamais perdu son titre. Jeff Hardy lui répondra qu’au moins, lui et Styles ont défendus le titre durant cette période.

Corey Graves, qui modérait la discussion entre les trois catcheurs annoncent par ailleurs que les deux ceintures seront suspendues au dessus du ring, ce qui n’a absolument aucun sens puisqu’on doit déclarer un seul champion. Le fait qu’il y ait  deux ceintures semble déjà assez bizarre comme ça.

Jeff Hardy et AJ Styles se regarde après que les deux ceintures aient été accrochées au dessus du ring (oui, déjà), et Sami Zayn en profite pour attaquer les deux catcheurs en faisant tomber une échelles sur eux. Il quitte le ring mais Adam Pierce lui annonce que le match qui devait l’opposer à Jeff Hardy devient un triple menace avec AJ Styles dedans. Un match triple menace avant le match triple menace de dimanche, c’est tout à faire normal.

Sami Zayn a battu Jeff Hardy et AJ Styles par tombé en profitant du Phenomenal Forearm de ce dernier et en l’éjectant du ring pour voler le tombé.

Publicité

En guise de vengeance, AJ Styles revient sur le ring avec une échelle pour frapper Sami Zayn et grimpe à l’échelle pour aller décrocher les ceintures.

Otis en interview explique que sa mère lui a toujours dit de ne pas faire confiance aux avocats, et qu’il ne laissera pas Miz et Morrison s’emparer de sa mallette. Les deux intéressés arrivent, et le Miz lui promet qu’il va couler sous les dettes s’il ne s’exécute pas, tout en le provoquant pendant que Morrison filme avec son téléphone pour avoir des preuves d’une agression.

Tucker, lisant le contrat remarque qu’il n’y a que le nom du Miz sur la mie en demeure. Pas de chance pour Morrison, qui subit les coups à la place du Miz.

Bayley n’a plus de temps pour Sasha Banks

Bayley entre dans la salle et s’installe sur une chaise, la même avec laquelle elle a blessé Sasha Banks nous dit-elle. D’ailleurs de Sasha Banks, elle s’en fout nous explique la championne et n’a pas le temps de s’occuper d’elle. Bayley passe à Nikki Cross, lui défendant de croire que parce que Sasha Banks n’est pas là, elle aura plus de chance ce dimanche soir que la dernière fois qu’elles se sont affrontées. Dimanche, elle est certaines de repartir championne.

Shinsuke Nakamura a battu Gran Metalik par tombé avec son Kinshasa.

Cesaro attaque Lince Dorado après le match, pendant que Kalisto regarde la scène au bord du ring. Dorado est quelque peu furieux, et les champions par équipe n’ont qu’a apprécier l’idée que leur match de dimanche ne devrait pas être bien difficile.

Publicité

Après deux clip vidéo, un pour rendre hommage à Road Warrior Animal décédé ce mercredi et un autre qui revient à nouveau sur la jeunesse de Roman Reigns et Jey Uso, ce dernier est sur le ring pour parler de son match de dimanche tandis que l’on voit le champion de la WWE et Paul Heyman en train de regarder depuis leur loge.

Jey Uso veut savoir

Jey Uso qui a vu les images après coup se pose des questions à propos du regard noir que lui a lancé Roman Reigns lorsqu’il avait le dos tourné la semaine dernière après le Samoan Street Fight. Il voudrait que Reigns vienne lui répondre face à face sur le ring.

Paul Heyman s’adresse à la caméra en sortant de la loge, expliquant à Jey Uso que Roman Reigns lui répondra quand il en aura envie. Il viendra plus tard, quand il sera prêt termine Heyman.

Baron Corbin a battu Matt Riddle par tombé avec son End of Days.

Interviewé après le match Matt Riddle en convient : « perdre ça craint », mais ce n’est pas ça qui va le stopper, et ne compte pas s’arrêter là tant que SmackDown sera le Bro Show.

Lacey Evans a battu Alexa Bliss par disqualification, Alexa Bliss refusant de stopper de piétiner son adversaire l’arbitre a stoppé le match, Bliss était encore possédée par le Fiend.

Publicité

Après une première partie de match dominée par Evans, Alexa Bliss tente un comeback mais le rire du Fiend se fait entendre. Evans reprendra le contrôle. Un peu plus tard les lumières deviendront rouge et le son strident du Fiend résonnera dans le Thunderdome. Lacey Evans subira une nouvelle fois la Sister Abigail après le match et la têt du Fiend apparait à l’écran.

Roman Reigns tient à sa place de chef de famille

Alors qu’Alexa Bliss rejoint les coulisses, Roman Reigns et Paul Heyman font leur entrée. Bliss se retourne quelques instant pour jeter un regard à Reigns que ce dernier ne verra pas, mais qui pourrait annoncer le retour du Fiend bientôt sur la route de Roman Reigns.

Paul Heyman s’apprête à parler une fois sur le ring, mais Jey Uso fait son entrée. Roman Reigns lui explique que bien qu’il soit la moitié de la meilleure équipe de sa génération, il ne sera jamais au top. « Ce sera toujours moi » lui dit Roman Reigns, ajoutant que la famille ne compte que sur lui.

Roman Reigns n’attend pas de réponse et quitte le ring, mais Jey Uso, alors que le champion est déjà sur la rampe l’interrompt. « Et si tu avais tort ? », lui demande-t-il avant de sortir une promo passionnée sur ce que c’est être dans la même famille que Reigns et du fait qu’il se sent tout autant capable d’être à la tête de la famille.

Toujours pas de réponse de Reigns ou Heyman, Uso quitte le ring et fanfarone sur la rampe avant de se prendre un Superman Punch out of nowhere d’un Roman Reigns qui lui hurle qu’il nourrit toute la famille et qu’il ne prendra jamais sa place au top.

Si on retire le fait qu’on essaye de nous faire croire que les Anoa’i vivent tous dans la même maison à la manière d’une tribu dont Roman Reigns serait le chef — on sait tous que si c’était le cas ce serait The Rock, de toutes façons, c’est une excellente rivalité. On est impatient de voir le match de ce dimanche.

Un go-home qui ne n’ajoute pas grand chose au build up de Clash of Champions. Tout est déjà prêt, on a installé chaque rivalité en deux-deux alors on se force pas trop à trois jours de l’événement. Dommage.

En haut