NJPW

NJPW G1 Climax 30 : Résultats du 27 septembre

Okada vs White G130

Résultats de la cinquième journée du G1 Climax 30 au sein du Kobe World Hall, avec notamment un main-event opposant Kazuchika Okada à « Switchblade » Jay White.

NJPW

La saison automnale s’installe et le mauvais temps qui va avec. Il fait froid dehors alors réchauffez-vous donc avec du catch en regardant cette cinquième journée du G1 Climax 30 au sein du Kobe World Hall.

A l’affiche ce dimanche : Taichi contre Yujiro Takahashi, Jeff Cobb contre Minoru Suzuki, Kota Ibushi contre Tomohiro Ishii, Will Ospreay contre Shingo Takagi ainsi que Kazuchika contre Jay White.

Taichi a battu Yujiro Takahashi. Quiconque affronte le Tokyo Pimp sait que son match ne va pas être fameux. Bien que les performances de Taichi soient assez solides, il ne peut rien faire face à Takahashi. Un match lent au rythme bien haché. On aurait cru voir une bagarre de deux mecs complètement bourrés en fin de soirée. Taichi s’impose comme un énorme filou en envoyant balader l’arbitre pour taper dans la zone sensible de son adversaire et chiper la victoire sur un petit paquet.

Minoru Suzuki a battu Jeff Cobb. On aurait pu peut-être en espérer davantage de ce match, c’était solide mais sans plus. Suzuki a activé le pilote automatique, rien de bien sensationnel. Jeff Cobb de son côté, donne tout de même du fil à retordre au champion NEVER sans qu’on imagine une seule seconde une victoire. Arrive. Gotcht-stlye Piledriver. Leave.

Alchimies

Kota Ibushi a battu Tomohiro Ishii. L’alchimie entre les deux n’est plus à faire, on sait que ça va dérouiller fort. Un quart d’heure où ça se démonte comme pas possible, heureusement qu’ils prennent plaisir à le faire. Les amateurs de slugfests seront régalés. On appréciera la séquence de claques complètement dingue, ces hommes ne sont pas humains.

Publicité

Deux des meilleurs performers de leur promotion, ça donne ce genre de joyaux. On prend la vedette et on la vole à deux. Des vrais bonhommes qui continueront de se bagarrer même après leur combat où on s’étonne que Ishii est toujours vivant. Mâle alpha.

Shingo Takagi a battu Will Ospreay. La dernière fois qu’ils s’étaient affrontés, ce fut une dinguerie complète et les deux catcheurs étaient tous les deux Juniors. Aujourd’hui, dans la cour des grands, on avait hâte de les voir remettre ça. Un virus nous avait privé de cette affiche pour la New Japan Cup 2020 en mars dernier. Le G1 Climax vient à la rescousse.

Un contre-la-montre intense où il ne faut pas faire l’erreur de cligner des yeux pour rater une séquence allant à toute vitesse. On est carrément pris en haleine durant toute la durée du match. On sort tout son arsenal possible et inimaginable pour faire tomber son adversaire mais rien n’y fait, ça résiste des deux côtés en nous faisant penser qu’ils pourraient atteindre la limite de temps.

On apprécie notamment la lariat de Takagi sur un Ospreay sur la troisième corde tel Stan Hansen dans le minois de Kenta Kobashi en 1993, faut l’avoir celle-là. L’ingouvernable conclue par un Made in Japan pour se relancer dans le tournoi.

Switchblade perfore le Cobra

Jay White a battu Kazuchika Okada. Deux ans après avoir rallié BULLET CLUB, Jay White & Gedo souhaitaient célébrer cet anniversaire de la meilleure des manières et ils n’y ont pas manqué. Les choses ont changé depuis la dernière rencontre entre les deux hommes : Switchblade a changé de sphère, il n’est plus le petit con qui venait mettre le boxon dans la cour des grands, il est désormais dans le haut du panier et une ordure qu’on adore détester.

Un match toujours à la mise sur le storytelling et qui souffre d’un faux-temps mais aussi peut-être des deux matchs précédents complètement dingues qui inhalent ce combat principal. Ça reste malgré tout un bon match bien que la Cobra Clutch de Kazuchika Okada n’a aucun intérêt et tue le rythme à chacun de ses matchs. Reviens au Rainmaker s’il te plaît.

Publicité

C’est d’ailleurs cette prise de soumission qui lui coûte la victoire. À force de la tenter, elle devient de plus en plus vulnérable aux contres, surtout face à un as des contres comme White, qui cloue au sol le Rainmaker de son Blade Runner.


Classement du Block A

1 – Jay White (6 points)

2 – Taichi (6 points)

3 – Kota Ibushi (4 points)

4 – Minoru Suzuki (4 points)

5 – Will Ospreay (4 points)

Publicité

6 – Shingo Takagi (2 points)

7 – Kazuchika Okada (2 points)

8 – Jeff Cobb (2 points)

9 – Tomohiro Ishii

10 – Yujiro Takahashi


La sixième journée aura lieu ce mardi 29 septembre au sein du Korakuen Hall avec les affiches suivantes :

  • Tetsuya Naito contre Hirooki Goto
  • Toru Yano contre EVIL
  • Hiroshi Tanahashi contre Juice Robinson
  • Zack Sabre Jr. contre KENTA
  • YOSHI-HASHI contre SANADA
En haut