Friday Night SmackDown

Résultats de WWE SmackDown du 2 octobre 2020

roman reigns smackdown 2 octobre 2020

Résultats complets de l’épisode de Friday Night SmackDown du 2 octobre 2020.

WWE

Au programme de l’épisode de Friday Night SmackDown de ce vendredi 2 octobre, Roman Reigns célèbre sa victoire contre Jey Uso avec un sacre en tant que chef de la tribu (pas de doute, vous êtes à la WWE), un match revanche pour le titre Intercontinental entre Sami Zayn et Jeff Hardy et Kevin Owens qui fait une petite incursion dans la brand bleue pour KO Show dont Alexa Bliss est l’invitée.

Roman Reigns et Jey Uso se retrouveront à Hell In A Cell

Roman Reigns et Paul Heyman sont donc là ce soir pour déclarer le toujours champion Universal, après avoir battu Jey Uso à Clash of Champions 2020 dimanche, le chef de la tribu. Heyman ne veut pas juste le déclarer chef de la famille, de SmackDown ou de la WWE, mais de la totalité du WWE Universe. Mais Roman Reigns ne veut pas que les choses se fasse comme ça, il veut que Jey Uso le fasse en premier.

Uso fait alors son entrée, quelques pansements pour vendre le match de dimanche (poke Randy Orton). Il dit ne plus reconnaitre Roman Reigns qui peut remercier Jimmy Uso d’avoir jeté la serviette, sans quoi il serait devenu champion Universal.

Roman Reigns, toujours avec le ton grave lui demande s’il est fier de ce qui s’est passé dimanche, parce que pour lui ce fut la pire soirée de sa vie dit-il. Il ne voulait pas faire ce qu’il a fait, il voulait juste l’aider à faire un main-event et prendre le chèque qui en découle. Reigns dit que c’est toujours ce qu’il a voulu faire, depuis le début : aider son cousin. Il voulait aussi qu’il le reconnaisse comme le chef de la famille.

Roman Reigns dit être né pour être le chef de la tribu, et ce qu’il a fait ce dimanche lui a brisé le coeur. Il remarque que Jey Uso regarde toujours le titre de champion Universal avec insistance, et lui propose une nouvelle chance… à Hell In A Cell 2020. Le champion Universal quitte le ring, mais Jey Uso lui dit qu’il accepte, sans savoir ce qui l’attend. La stipulation n’a pas été annoncé, s’affronteront-ils dans un match simple ou dans la grande cage ?

Publicité

AJ Styles passait par là

Alors que Roman Reigns est party, AJ Styles fait son entrée pour se moquer de l’histoire entre Uso et Reigns, expliquant à Jey que ça n’a aucun intérêt de vouloir à tout pris être le chef de la tribu et qu’il devrait être lui challenger de Roman Reigns. Jey Uso qui en a assez entendu porte un superkick à Styles qui l’envoie à l’extérieur du ring avant un crossbody sur la table des commentateurs. Au retour de la publicité, un match entre les deux est lancé.

Jey Uso a battu AJ Styles par tombé avec un superkick contrant un Phenomenal Forearm suivi d’un splash.

Sami Zayn, en coulisse, est avec les deux ceintures de champion Intercontinental et il est temps d’en lâcher une. Après voir rappelé à quel point les deux précédent règnes n’ont aucune valeurs, il jette la ceinture qui n’est pas la sienne dans une poubelle. On est rassuré qu’ils aient pas laissé Zayn se balader avec deux ceintures — ils  en auraient été capables.

Otis a battu John Morrison par tombé avec son Caterpillar et la Vader Bomb.

Officiellement The Miz et Tucker n’étaient pas autorisés à être aux abords du ring mais l’absence d’un catcheur aujourd’hui laisse supposer des choses, d’autant plus qu’on ne les a vu nulle part ce vendredi soir. Sinon et bien pauvre John Morrison, qui doit toujours être ravi d’être revenu.

Sasha Banks est là ce soir, en coulisse, et elle a les yeux qui crient revanche.

Publicité

Sheamus a battu Shorty G par tombé avec son Brogue Kick. Match rapide qui a surtout servi à monter Big E défiant Sheamus dans un Falls Count Anywhere dans l’épisode spécial Draft de la semaine prochaine. Sinon et bien pauvre Shorty G, qui doit être ravi d’être là.

Sombre Alexa Bliss

C’est l’heure du KO Show et Kevin est très content d’être à SmackDown, ajoutant qu’à l’approche de la Draft de la WWE, la brand bleu pourrait bien (re)devenir sa maison. Mais en attendant ce soir son invitée est Alexa Bliss pour discuter de ses accointances de plus en plus visibles avec le Fiend.

Kevin Owens est inquiet car elle n’est plus la Alexa Bliss qu’il a connu il y a cinq ans, heureuse et toujours souriante. Elle lui rappelle maintenant Aleister Black avoue-t-il. Bliss ne lui répondra que « les gens peuvent changer, tu veux changer ? », mais Owens retourne la discussion vers elle, du fait qu’elle se tourne vers l’obscurité. Il ajoute que s’il peut comprendre ce qui arrive à Alexa Bliss, il peut comprendre ce qui arrive à Aleister Black.

L’image d’un trio entre le Fiend, Aleister Black et Alexa Bliss a quelque chose d’intéressant, en passant. Et à l’approche de la Draft, on peut s’imaginer certaines choses.

Alexa Bliss évoque le sentiment de frisson que lui donne le Fiend, un sentiment qu’elle semble apprécier. Lorsque Kevin Owens lui fait remarquer qu’elle a subit un lavage de cerveau, elle ne nie pas, bien au contraire. « Laisse-le entrer » dit-elle à propos du Fiend tandis que les lumières s’éteignent.

Le Fiend apparait et porte sa Mandible Claw à Kevin Owens, avant qu’Alexa Bliss ne le rejoigne, comme pour officialiser l’alliance entre les deux.

Publicité

La grosse tête de Kalisto

Matt Riddle est avec Gran Metalik et Lince Dorado et leur explique qu’a l’approche de la Draft, c’est peut-être leur dernière occasion de faire équipe ensemble. Lorsque Kayla Braxton demande où est passé Kalisto, Dorado explique qu’il n’a pas pu venir « parce que sa tête est trop grosse pour rentrer dans son masque ». Bonne ambiance.

Matt Riddle, Gran Metalik et Lince Dorado ont battu Baron Corbin, Cesaro et Shinsuke Nakamura par tombé avec le Bro Derek de Riddle sur Cesaro. Kalisto est finalement arrivé pendant le match, pas très ravi d’avoir été zappé, tout ça pour frapper accidentellement Dorado pendant le match.

Kalisto et Lince Dorado se disputent après le match mais Matt Riddle et Gran Metalik les séparent. La bonne ambiance continue.

Alors attendez parce que la suite vous ne vous y attendez pas. La femme qui a passé plusieurs semaines à teaser son apparition en train de se maquiller et s’habiller dans sa loge, eh bien c’était Carmella. Si. On pense qu’ils ne sont pas passés loin de l’appeler Carmellina, mais ça se serait vu.

On nous annonce au passage que Kevin Owens affrontera The Fiend dans l’épisode de vendredi prochain, tout de même. Ce sera le premier match du Fiend dans un épisode de Friday Night SmackDown, il était temps.

À lire aussi : SmackDown : Trois matchs annoncés pour l’épisode de la Draft

Sasha Banks défie Bayley

On reste chez les femmes avec la promo de Sasha Banks qui, toujours furieuse, explique à Bayley qu’elle aurait dû savoir qu’elle n’avait pas besoin d’une autorisation des médecins pour venir l’attaquer à Clash of Champions. Elle lui rappelle aussi qu’elle l’a aidé à conserver son titre pendant presque une année.

Elle sait que Bayley n’est pas là ce soir parce qu’elle a peur, mais elle la défie pour un match de championnat dans l’épisode de SmackDown de vendredi prochain. La carte de cet épisode risque d’être assez folle. Banks termine sa promo en retirant sa minerve pour bien faire comprendre qu’elle est à 100% et que Bayley va payer le prix fort. Bonne promo.

Un match de championnat qui arrive en tout cas assez tôt, plus tôt qu’on imaginait et qui pourrait laisser aisément penser qu’une des deux catcheuses va se retrouver à RAW après la Draft.

Sami Zayn et Jeff Hardy sans retenue

On termine cet épisode avec le match revanche pour le titre de champion Intercontinental entre le nouveau détenteur du titre Sami Zayn et Jeff Hardy. Cette fois par contre, pas d’échelle.

Sami Zayn a battu Jeff Hardy par tombé en l’envoyant s’écraser contre le poteau où la protection du coin avait été retirée avant même que le match ne commence par Zayn, alors qu’Hardy tentait un Whisper in The Wind. Malin.

Excellent match dans lequel Jeff Hardy va se focaliser sur les côtes souffrantes de Sami Zayn qui de son côté va tenter à plusieurs reprise d’utiliser le coin du ring dénudé de sa protection. Un match brutal avec aussi pas mal de nearfalls et de contres et esquives, et un bon storytelling.

Un épisode de SmackDown assez moyen, plusieurs matchs assez inutiles en dehors du premier et du main-event, mais un teasing assez important de celui de la semaine prochaine qui promet pas mal.

En haut