Japon

NOAH N-1 VICTORY League 2020 : Résultats du 26 septembre

NOAH N1 2020 2609

Résultats de la cinquième journée du NOAH N-1 VICTORY League 2020 où chaque match est désormais crucial.

NOAH

Alors que le AJPW Champion Carnival 2020 touche à sa fin tandis que le NJPW G1 Climax 30 bat son plein, le NOAH N-1 VICTORY League 2020 touche lui aussi bientôt à sa fin avec sa cinquième et avant-dernière journée qui s’est déroulée le 26 septembre dernier.

Cependant, une journée assez spéciale puisqu’elle ne jouit d’aucune diffusion en direct et la VOD a été publié trois jours plus tard. Rendu assez rapide, il y a quelques années il n’ y avait même pas de VOD. Sans plus tarder, en voici les résultats.

Katsuhiko Nakajima a battu Yoshiki Inamura. C’est simple pour Nakajima, s’il perd, tout ses espoirs d’atteindre la finale s’envolent. C’est sa survie qui en dépend et cette détermination va finir tout droit dans le minois d’Inamura, qui souhaite la bienvenue au nouveau copain de Kenoh. Il ne se laisse évidemment pas faire et répond lui aussi le plus agressivement possible mais Nakajima l’explose d’un arsenal de coups d’une puissance inouïe.

Masaaki Mochizuki a battu Manabu Soya. Un match assez crucial pour le Block A puisque si Soya parvient à créer la surprise, les cartes seront toutes redistribuées. Dans une opposition entre la technique de Mochizuki et la puissance pure de Soya, les deux styles se marient plutôt bien et nous offrent un match de bonne facture.

Entre soumissions et prises puissantes, ça fonctionne toujours bien avec une logique respecté au terme ce match.

Publicité

Naomichi Marufuji a battu Shuhei Taniguchi. Une bataille entachée par une présence fantôme de la foule qui semblait complètement endormie lors de ce match, ça fait mal. On fait aussi face à un Marafuji assez cramé physiquement, cependant, il donne le tout pour le tout pour offrir le meilleur match possible malgré une forme physique limitée. La légende.

De son côté, Taniguchi prend plaisir à terrasser à son adversaire et ce dès l’entame du match lorsque Marufuji mange son pied en pleine face et se retrouve complètement sonné à l’extérieur du ring. Les médecins ont même débarqué, une petite frayeur qui permet ironiquement de faire paraître Taniguchi comme un monstre. Un couac qui joue sur le match qui a du mal à décoller avant que Marufuji se réveille enfin et dérouler l’armada sur son adversaire.

Go Shiozaki a battu Masa Kitamiya. Un match lui aussi crucial du Block A et Kitamiya s’y met à fond dans cette opposition au champion ô combien importante pour lui. En parlant du champion, Shiozaki, quant à lui, aura encore bien douillé au niveau de ses bras, cible de ses adversaires durant toute la compétition et Kitamiya ne déroge pas à la règle en insistant bien dessus.

Acculé, on finissait par croire que Shiozaki allait flancher mais en tant que champion majeur, on ne peut se permettre de flancher à un tel moment comme si tous les esprits des anciens champions s’étaient rejoint en lui. La vapeur se renverse et un Go Flasher permet de remettre la rencontre à égalité avant qu’il en remette une couche d’une Gowan Lariat pour s’assurer une victoire extrêmement précieuse.

Classement du Block A

1 – Go Shiozaki (6 points)

2 – Kaito Kiyomiya (5 points)

Publicité

3 – Masaaki Mochizuki (5 points)

4 – Kazushi Sakuraba (4 points)  [éliminé]

5 – Masa Kitamiya (2 points)  [éliminé]

6 – Manabu Soya (2 points)  [éliminé]

Classement du Block B

1 – Kenoh (6 points)

2 – Katsuhiko Nakajima (6 points)

Publicité

3 – Takashi Saguira (5 points)

4 – Naomichi Marufuji (5 points)

5 – Shuhei Taniguchi (2 points)  [éliminé]

6 – Yoshiki Inamura  [éliminé]


La dernière journée a lieu ce dimanche 4 octobre avec les six affiches suivantes :

  • Go Shiozaki contre Kaito Kiyomiya
  • Naomichi Marufuji contre Katsuhiko Nakajima
  • Takashi Saguira contre Kenoh
  • Masaaki Mochizuki contre Masa Kitamiya
  • Manabu Soya contre Kazushi Sakuraba
  • Shuhei Taniguchi contre Yoshiki Inamura
En haut