Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 5 octobre 2020

orton mcintyre raw 5 octobre 2020

Résultats complets de l’épisode de WWE RAW du 5 octobre 2020.

WWE

Au programme de cet épisode de WWE Monday Night RAW du lundi 5 octobre 2020, Bray Wyatt fait une petite incursion dans la brand rouge en tant qu’invité du KO Show, Drew McIntyre et les Street Profits font équipe face à Randy Orton, Dolph Ziggler et Robert Roode tandis que Nia Jax et Shayna Baszler font leur retour pour défendre les titres de championnes par équipe de la WWE.

Randy Orton attend Drew McIntyre à Hell In A Cell

L’épisode commence avec Randy Orton, dans la même pièce dans laquelle il a attaqué toute la bande de légendes qui jouaient au poker la semaine dernière, en train de rappeler ce qu’il a subit durant l’Ambulance Match et ce qui l’a poussé à se venger contre ces derniers qui ont aidé le champion de la WWE à Clash of Champions 2020.

Il aurait voulu que Drew McIntyre soit là pour assister à la scène, parce qu’il n’a pas encore payé. Il le défie ainsi à un match à WWE Hell In A Cell, dans la cage du Hell In A Cell.

Orton n’attendra pas bien longtemps pour la réponse, puisque Drew McIntyre entre dans la pièce pour l’attaquer. Il le roue de coups de poings avant que plusieurs officiels ne viennent l’arrêter et permettre à Orton de quitter la pièce. Il n’a pas dit oui, mais on sait tous qu’il va le faire.

Le premier match de cet épisode est un trois contre trois féminin. Zelina Vega, Natalya et Lana affronte Asuka, Mandy Rose et Dana Brooke. Plus random on fait pas.

Publicité

Asuka, Mandy Rose et Dana Brooke ont battu Zelina Vega, Natalya et Lana par tombé avec un coup de genou de Rose sur Lana.

R-Truth, qui a visiblement retrouvé Little Jimmy, se fait prendre le titre de champion 24/7 par Drew Gulak, déguisé en balayeur. Ah on s’amuse bien.

Le Hurt Business recrute. C’est MVP qui en informe le trio Apollo Crews, Mustafa Ali et Ricochet, mais si les deux premiers n’en ont toujours pas envie, Ricochet semble commence à y réfléchir.

Murphy veut des excuses

Seth Rollins et Murphy entrent pour le match qui suit contre Dominik Mysterio et Humberto Carrillo. Murphy a visiblement quelque chose à demander à Rollins juste avant, il veut en effet que ce dernier s’excuse, et non pas à lui comme il l’a un instant cru mais à Aaliyah Mysterio. Rollins lui répondra en menaçant de dévoiler plus de messages privés que se sont échangés les deux jeunes tourtereaux, mais on n’en saura pas plus puisque Mysterio et Carrillo arrivent pour attaquer.

Seth Rollins et Murphy ont battu Humberto Carillo et Dominik Mysterio par tombé avec un V-Trigger de Murphy sur Carrillo.

Braun Strowman traine encore à RAW, sans doute prêt à être drafté dans la brand rouge. Il sait qu’il n’y a pas de RAW Underground mais il demande un match à Adam Pearce ce soir. Strowman s’en va, Keith Lee apparait, vous avez devinés.

Publicité

Seth Rollins donne jusqu’à 22h (dernière heure du show) à Murphy pour s’excuser de son comportement de tout à l’heure. Dans le cas contraire, il va payer.

Un KO Show pas comme les autres

Kevin Owens n’est pas serein. Il sait que le KO Show de ce soir ne sera pas comme d’habitude et admet que rencontrer le Fiend peut changer quelqu’un, il le ressent. Il débarrasse le ring du décor qui habituellement sert pour son talk-show avant d’expliquer qu’il n’est pas capable de mettre des mots sur ce qu’il a ressenti pendant la Mandible Claw. Il ne sait pas pourquoi ces « âmes sombres » comme Aleister Black et le Fiend continuent de l’attaquer, mais appelle Bray Wyatt à venir tout de suite.

Wyatt ne viendra pas en personne, mais comme d’habitude apparaitra dans l’écran géant depuis la Firefly Fun House. Il s’adresse même à Kevin Owens en français et lui dit qu’il est content d’être invité dans son show et que c’est toujours sympa d’avoir des nouveaux amis, « que ce soit pour jouer ou enterrer des corps ensemble ».

Bray Wyatt se met à chanter et invite Owens à en faire de même mais le québécois ne suit pas. Il lui dit qu’ils auraient peut-être pu être amis avant qu’il ne l’attaque, mais il ne se laissera pas laver le cerveau comme Alexa Bliss et ne veut pas attendre vendredi pour le match. Il lui propose de venir sur le ring tout de suite. Wyatt l’arrête tout de suite sur Alexa Bliss, ça ne concerne qu’elle et lui (le Fiend, évidemment). Il met en garde Owens et lui explique qu’il n’a aucune idée de ce dans quoi il s’est embarqué, mais qu’il le découvrira vendredi à SmackDown.

Ayant toujours envie de se battre Kevin Owens repart en coulisse chercher Wyatt mais en chemin sur la rampe Aleister Black débarque et lui porte un Black Mass.

Le match de vendredi est bien teasé, mais on se demande si Aleister Black est en train de se joindre au Fiend ou s’il sert encore de troisième roue du carrosse ici. Ce serait dommage.

Publicité

En interview, fin du suspense : Drew McIntyre accepte le défi du match Hell In A Cell de Randy Orton.

Braun Strowman et Keith Lee, baston d’armoires à glace

Le match suivant est présenté comme un « match d’exhibition », si vous ne savez pas ce que c’est, c’est que ça n’a aucun sens particulier, ça faisait juste beau de mettre ça sur un match entre deux colosses comme Braun Strowman et Keith Lee.

Braun Strowman contre Keith Lee se termine en double count-out. Ah ben oui fallait pas non plus trop en demander. Vous vous demandez pourquoi ? Il suffisait d’écouter Tom Philips qui expliquait avant le match que le résultats ne comptait pas pour leur décomptes des victoire/défaites. Comme s’il importait habituellement.

L’affrontement continue après le match, ça s’envoie dans le décor, casse les barrières et continuent de se battre jusqu’à un spear de Lee sur Strowman sur la rampe. Une baston d’armoires à glace sans queue ni tête comme celle-ci ne peut être signée que Vince McMahon.

R-Truth récupère finalement son titre de champion 24/7 après s’être caché dans une poubelle pour surprendre Gulak. Tozawa était lui aussi de la partie, caché lui aussi dans une poubelle. On s’éclate on s’éclate. À chaque fois que vous riez devant ces segments, Drew Gulak s’enfonce un peu plus dans le tourbillon de la lose. Pensez-y.

Apollo Crews et Ricochet y croient encore

Énième match impliquant le Hurt Business contre la bande à Polo. Shelton Benjamin et Bobby Lashley affrontent Apollo Crews et Ricochet. Avant le match Ricochet veut prendre un moment pour répondre à la proposition de MVP de rejoindre le Hurt Business… avant d’abandonner en éclatant de rire.

Bobby Lashley et Shelton Benjamin ont battu Apollo Crews et Ricochet par soumission avec la Full Nelson de Lashley sur Crews.

Vous aurez noté le décompte « Deadline to apologize » (décompte avant les excuses) pendant le match avec les tête de Rollins et Murphy. On se serait cru sur BFM TV qui teasent une interview de Jean-Marie Bigard. Murphy qui retrouve Aaliyah Mysterio en coulisse pour à nouveau s’excuser de ce qu’ils ont fait subir à sa famille. Elle lui dit qu’il ferait mieux de s’inquiéter de Rollins.

Mustafa Ali retrouve MVP et le Hurt Business pour le défier à un match plus tard dans cet épisode, et demande même à ce que Lashley et Benjamin soient là pour qu’il s’occupe d’eux ensuite. Mustafa n’est pas grand mais il est vaillant.

Murphy retourne sa veste

C’est l’heure. Murphy doit s’excuser auprès de Seth Rollins. Les deux catcheurs se retrouvent sur le ring et Rollins attend les excuses, mais le disciple ne dit rien. « Tu sais ce qui arrive aux personnes qui se mettent en travers du chemin du bien de tous », lui disant aussi qu’il l’a fait de lui l’homme qu’il est aujourd’hui.

Seth Rollins s’énerve mais Murphy ne s’excuse pas, alors il l’attrape par la barbichette et le premier qui rira aura une tap… non c’est pas ça. Murphy finit finalement par attaquer Rollins. Les deux catcheurs se battent autour du ring, un kendo stick fait son apparition dans l’histoire et c’est Rollins qui en subit les coups dans un premier temps.

Murphy passe Rollins à tabac avec le Kendo Sticks avant que ce dernier ne l’implore d’arrêter et veut même s’excuser auprès d’Aaliyah, retirant même la veste en cuir qu’il portait pour mieux ressentir les coups et se montrer sincère. Trop naïf, Murphy tombe dans le piège qui se retourne contre lui, et Rollins tente de le blesser à l’oeil.

Rollins s’empare d’une chaise mais Aaliyah arrive à temps pour l’en empêcher. Dominik Mysterio arrive à nouveau pour raisonner sa soeur, toute la famille débarque ne comprenant pas pourquoi elle protège autant Murphy qui a pourtant fait souffrir son père. Les sentiments ça ne s’explique pas, voyons.

Nia Jax et Shayna Baszler toujours championne et maintenant amies

Retour à l’action et un match de championnat. Shayna Baszler et Nia Jax font leur retour ce lundi soir à RAW pour un match qui n’avait pas pu avoir lieu à WWE Clash of Champions contre la Riott Squad. Les titres de championnes par équipe de la WWE sont en jeu.

Nia Jax et Shayna Baszler ont battu la Riott Squad par soumission avec la Kirifuda Klutch de Baszler sur Ruby Riott pour conserver les titres de championnes par équipe de la WWE. Baszler maintient la prise après le match et quand Liv Morgan tente de la faire lacher, Nia Jax vient l’en empêcher.

Un match d’une dizaine de minutes assez sympa sans lequel on réalise que l’absence a visiblement rapproché les deux championnes par équipe qui ont fini par s’entendre.

À lire aussi : Pourquoi Nia Jax et Shayna Baszler étaient absente à WWE Clash of Champions 2020

Les Street Profits en coulisse explique avoir beaucoup de respect pour les légendes que Randy Orton a attaqué la semaine dernière, qu’ils ont beaucoup appris d’Edge et Christian et que quand ils vont s’en prendre à Orton ce soir, ce sera pas out of nowhere. 

Mustafa Ali révèle son vrai visage

En attendant, Mustafa Ali affronte MVP dans le match suivant. Et on n’était loin de s’attendre à ce qui a suivi. Le match n’aura d’ailleurs pas de fin.

Ali aura le contrôle, alors MVP fait monter ses deux partenaires sur le ring quand RETRIBUTION interrompt tout et tentent d’attaquer le Hurt Business. Ali accepte de s’allier avec ces derniers pour se défendre, descend ensuite se confronter à T-BAR et MACE, mais se retourne ensuite pour donner l’ordre à ces derniers d’attaquer.

Eh oui surprise, Mustafa Ali est de mèche avec RETRIBUTION, ce qui pourrait faire lien avec pas mal de choses dont la storyline du hacker si c’était bien Ali comme tout le monde pouvait l’imaginer. Le Hurt Business se fait décimer sur le ring, et Ali pose avec RETRIBUTION à la fin du segment avec un sourire en coin. Voilà qui rend tout ça un peu plus intéressant.

Drew McIntyre surpris par un RKO dans le main-event

On passe au main-event. Drew McIntyre et les Street Profits font ainsi équipe pour affronter Randy Orton, Robert Roode et Dolph Ziggler.

Classique match par équipe de weekly mais qui n’en est pas moins bon. Montez n’est pas passé loin de faire gagner son équipe après un Frog Splash sur Orton mais Ziggler et Roode ont interrompu le tombé. McIntyre réussira à placer son Claymore sur Roode mais il n’aurait pas du oublier Randy Orton.

Randy Orton, Doph Ziggler et Robert Roode ont battu Drew McIntyre et les Street Profits par tombé avec un RKO de Randy Orton.

L’épisode se termine sur la victoire de Randy Orton qui termine cet épisode avec l’avantage, une victoire de son équipe et le défi qu’il voulait contre Drew McIntyre pour Hell In A Cell.

Un épisode de Monday Night RAW assez tranquille qui prend des chemins peu surprenants, en dehors de la révélation d’Ali à la tête de RETRIBUTION, même si quand on y réfléchis bien, cette alliance fait sens quand on voit l’utilisation de celui-ci à la WWE.

En haut