AEW Dynamite

Résultats d’AEW Dynamite du 7 octobre 2020 : 30 ans de Jericho

chris jericho aew dynamite 7 octobre

Résultats complets de l’épisode d’AEW Dynamite du 7 octobre 2020, épisode spécial pour les trente ans de carrière de Chris Jericho.

AEW

Au programme de cet épisode d’AEW Dynamite notamment, les trente ans de carrière de Chris Jericho, un Dog Collar Match pour le titre de champion TNT entre Brodie Lee et Cody Rhodes et un match de championnat par équipe entre FTR et TH2.

C’est donc un épisode particulier d’AEW Dynamite ce mercredi puisque Chris Jericho y fête ses trente ans de carrière. Tout au long de la soirée Le Champion aura le droit à des petits messages venus de nombreuses personnalités du monde du catch pour souhaiter un bel anniversaire à sa carrière, à commencer par le roster de l’AEW.

La team Taz veut Will Hobbs

On commence cet épisode avec un match de championnat, Brian Cage défendant son titre de champion FTW contre Will Hobbs. Un match entre deux beaux tas de muscles. On nous explique aussi que Hobbs se bat (ce soir mais pas seulement) en hommage à son frère assassiné il y a quelques années et à qui il dédie sa carrière entière.

Brian Cage a battu Will Hobbs par tombé avec son Drill Claw.

Après le match Ricky Starks (et non Skaagz, hein Jim Ross) débarque sur le ring suivi par Taz qui a une proposition à la Hurt Business : ou Will Hobbs accepte de rejoindre sa team, ou il se fait passer à tabac. Heureusement pour lui il n’aura pas à choisir ce soir, Darby Allin arrive pour lui sauver la mise avec son skate.

Publicité

Les messages vidéos pour Chris Jericho s’enchaînent, on reconnait Slash, Dennis Miller, Bully Ray et son père Ted Irvine, mais aussi et surtout : Hiroshi Tanahashi. Entre ça et le départ d’Harold Meij ça va commencer à relancer les rumeurs de partenariat entre la NJPW et l’AEW.

Dans un petit clip vidéo Lance Archer se rappelle du Texas Death match qu’il a eu avec Jon Moxley à la NJPW — remporté par ce dernier pour le titre de champion IWGP États-Unis — et explique qu’il a beaucoup appris de lui depuis, il ne se laissera plus avoir.

Défense après défense pour les FTR

Les titres de champions par équipe de l’AEW sont en jeu dans le match suivant. FTR affronte TH2 (Angelico et Jack Evans).

FTR ont battu TH2 par tombé avec un splash de Cash Wheeler sur Jack Evans précédé d’un superplex de Dax Harwood. Les champions conservent leurs titres.

Les Young Bucks qu’on a vu regarder le match d’un angle assez étrange (mais dont on a compris la subtilité) ne sont pas très heureux de cette fin de match et s’énervent contre le caméraman qui mange un double superkick. Les FTR ont vu toute la scène, mais ce n’est pas tout ce qui les attend.

Un photomontage de Wheeler et Harwood en hod-dog apparait sur l’écran, avant que les Best Friends fassent leur entrée. Ils se moquent des champions par équipe avant de leur annoncer qu’ils les affronteront la semaine prochaine dans le show des 1 an de Dynamite pour les titres.

Publicité

Cody Rhodes retrouve le titre TNT dans un bain de sang

Après une nouvelle série de messages vidéos pour Chris Jericho, on enchaine avec le match pour le titre de champion TNT. Brodie Lee défend sa ceinture contre Cody Rhodes dans un Dog Collar Match. Greg Valentin est installé ringside comme nous l’annonce Justin Roberts. On sais pas trop pourquoi il est là mais se demande s’il va rester jusqu’au match féminin.

Le Dog Collar Match comme son nom ne l’indique pas forcément consiste à voir les deux adversaires attachée par une chaine et deux colliers attachés autour du cou. L’occasion aussi de permettre des coups qui ne sont habituellement pas permis, les disqualifications n’ont pas lieu ici.

Mais en dehors d’être un match à la stipulation spécial et brutal, on n’aura pas grand chose d’exceptionnel dans celui-ci, c’est une bagarre avec quelques objets, chaises, tables et forcément la chaîne, il y a eu quelques interventions extérieurs du Dark Order mais aussi d’Arn Anderson, mais c’est surtout un petit bain de sang comme les aime Cody Rhodes.

Cody Rhodes a battu Brodie Lee par tombé avec son CrossRhodes après une bonne droite aidée de la chaîne, et redevient champion TNT.

Au micro après le match Cody Rhodes explique qu’il ne lâchera pas les fans qui l’ont soutenu depuis le début contrairement à ce qui a pu être dit notamment suite à son changement de couleur de cheveux. Ce ne sont pas des flatteries dit-il, le catch fait juste partie intégrante de sa vie et ça ne va pas changer de sitôt.

Cody Rhodes annonce aussi qu’il défendra le titre de champion TNT la semaine prochaine, et lorsqu’on lui demande qui sera le challenger, Orange Cassidy apparait en levant le pouce. Rhodes se retourne et lève le pouce comme pour lui répondre par la positive. Le match est décidé.

Publicité

Wardlow, Colt Cabana et Hangman Page participeront au tournoi pour la place de challenger au titre de champion de l’AEW après Full Gear. Hangman Page doit être rassuré.

Kenny Omega est ensuite justement interviewé à propos du tournoi, dit qu’il n’aura pas de mal à le gagner puisqu’il gagne tous les tournoi et ne croit visiblement pas beaucoup en Hangman Page dans cette compétition, qu’il qualifie de catcheur par équipe. Quelque chose nous dit que leur rencontre dans ce tournoi s’annonce intéressante.

Petite place pour le catch féminin

Big Swole fait son entrée pour affronter Serena Deeb dans le match suivant. Pas la meilleure place pour un match après celui pour le titre TNT et avant le main-event. Toujours pas d’Hikaru Shida non plus dans les parages, alors qu’elle est bien présente au Daily’s Place si l’on en croit son Twitter. C’est bien dommage.

Big Swole a battu Serena Deeb par tombé avec un headbutt et un rolling elbow.

Dans une promo enregistrée dans un bar, Jon Moxley pense à son match contre Lance Archer la semaine prochaine. Il sait que l’épisode de la semaine prochaine est un show anniversaire mais il n’a pas le coeur à la fête et ne semble toujours pas rassuré à l’idée d’affronter Lancer Archer. Il se rappelle être presque « parti de Tokyo avec les dents dans la tête », qu’affronter Archer c’est comme tirer à pile ou face, rien n’est sûr, et qu’après leur dernier match que Moxley a remporté, son challenger l’a suivi en traversant le monde pour terminer le travail.

Lance Storm, Kevin Smith, Eli Roth, Gabriel Iglesias, Chavo Guerrero Jr., Steel Panther, Ultimo Dragon et Paul Stanley ont aussi envoyé leur petit message vidéo pour Chris Jericho. Du beau monde.

Main-event anniversaire

C’est l’heure du main-event, la star du soir Chris Jericho fait équipe avec Jake Hager pour affronter Luther et Serpentico. Santana, Ortiz et Sammy Guevara sont bien sûr présent pour prêter main forte à leurs partenaires de l’Inner Circle. Un match qui ne ressemble pas à grand chose, c’est juste pour la fête dirons-nous.

Chris Jericho comptait utiliser sa batte de baseball mais Luther s’en est emparé et l’a utilisé sur Y2J avant de tenter un tombé qui n’obtiendra qu’un nearfall.

Chris Jericho et Jake Hager ont battu Luther et Serpentico avec un Judas Effect de Jericho sur Luther.

Jericho prend le micro pour une promo après le match, mais il est rapidement interrompu par MJF (qui porte un joli costume rose par ailleurs) faisant son entrée avec Wardlow et un cadeau un peu étrange. MJF met du temps à dévoiler son cadeau, ne pouvant s’empêcher de chanter les louanges de Jericho.

Le cadeau est un clown. Clownico the Clown pour être précis, mais le clown porte un autre cadeau. MJF continue de louanger Jericho et en profite pour dire qu’il aura une grosse annonce à faire la semaine prochaine. Jericho ouvre le cadeau et y découvre un cadre avec une grande photo de MJF.

Chris Jericho éclate le cadre sur le clown et porte un Judas Effect à ce dernier. « Je déteste les clowns » dit-il à MJF avant de s’approcher de lui d’un air menaçant… mais les deux catcheurs se mettent à rigoler, c’était pour de faux.

L’épisode se termine avec une partie du roster de l’AEW, les heels principalement, qui entrent pour célébrer avec Chris Jericho la fin de cet épisode anniversaire pendant qu’un générique défile avec uniquement le nom de Jericho à chaque rôle. Saturday Night Live appréciera la référence.

Un épisode d’AEW Dynamite en petite forme, peu d’action à se mettre sous la dent, toujours aussi peu de place réservée au catch féminin et une championne encore absente mais une belle petite fête pour les trente ans de carrière de l’un des meilleures catcheurs de cette planète. La semaine prochaine Dynamite fête ses un an, on attend de la All Elite Wrestling qu’elle célèbre ça de la meilleure des manières : avec du spectaculaire sur le ring.

En haut