WWE

Les absent·e·s de la Draft 2020 de la WWE

draft wwe

Quelques Superstars de la WWE échappent à la Draft cet année. Que vont-elles devenir ?

WWE

Plus de soixante Superstars seront concernées ce vendredi soir à SmackDown et lundi soir à RAW par la Draft 2020 de la WWE. Mais une poignée d’entre elles ne seront pas mentionnées lors de ces deux soirées. On fait le tour des oublié·e·s de cette année.

Douze Superstars, pourtant présentes sur le site de la WWE à la page Superstars et actives cette année dans l’un des deux rosters principaux ne sont ainsi pas incluses dans les pool de la Draft annoncées par la compagnie de Stamford ce jeudi :

  • Becky Lynch : L’ancienne championne de RAW a annoncé attendre un enfant en mai dernier avant de laisser son titre à Asuka, gagnante de Money In The Bank. Si tout se passe normalement celui-ci devrait naître en janvier et l’on ne devrait pas voir la catcheuse avant un bon moment.
  • Big Show : La carrière du Big Show étant ce qu’elle est aujourd’hui, la non-appartenance à un roster se justifie d’elle-même.
  • Bo Dallas : Disparu des écrans depuis le départ de Curtis Axel de la WWE. Des rumeurs l’annonçait sous le casque d’Ember Moon à NXT TakeOver 31, mais il est évident aujourd’hui qu’il n’y était pas. Ou alors il s’est fait tout petit.
  • Publicité
  • Brock Lesnar : Brock Lesnar va où il veut. C’est Brock Lesnar.
  • The Forgotten Sons : Plombée depuis le tweet de soutien de Jaxson Ryker à Donald Trump, selon les dernières rumeurs l’équipe pourrait revenir… mais sans Ryker.
  • Ivar : Mis à l’écart des rings en raison de sa blessure à la nuque. Il en aurait pour plusieurs mois de convalescence, tandis que son partenaire Erik s’est récemment fait opéré du bras pour retirer une broche. Sa convalescence ne devrait pas être aussi longue cependant.
  • Jimmy Uso : Toujours à l’écart des rings suite à sa blessure au genou, a fait une apparition à Clash of Champions mais n’est toujours pas en mesure de catcher. Son frère Jey laisse entendre qu’un retour serait possible pour début 2021.
  • Jinder Mahal : Lui aussi est actuellement en convalescence d’une opération du genou faite en avril, la date de son retour n’est pas encore connue.
  • Lars Sullivan : N’a plus donné signe de vie depuis sa blessure au genou en juin 2019.
  • Kane : Préfère son siège de maire de Knox County dans Tennessee à celui de Superstar, ça nous arrange.
  • Mojo Rawley : Dernier match en juin dernier contre Shorty G, a disparu des radar depuis que pote Rob Gronkowski a mis fin à son contrat avec la WWE. Dommage collatéral.
  • Samoa Joe : Installé à la table des commentateurs de Monday Night RAW, mais il tient à l’assurer : sa carrière de catcheur est loin d’être terminée.

On pourrait ajouter à ceux-là les noms de John Cena, Edge, Goldberg et Sonya Deville, mais en dehors de cette dernière qui a pris un peu de recul avec le catch après la tentative d’enlèvement dont elle a été victime, les autres noms ne sont plus actif à temps plein ou listés en tant que Superstars sur le site la WWE.

En haut