Japon

Katsuhiko Nakajima remporte le NOAH N-1 VICTORY League 2020

Nakajima N1 VICTORY

Katsuhiko Nakajima a remporté le NOAH N-1 VICTORY League 2020 aux dépends de Kaito Kiyomiya au terme d’un match bien intense.

NOAH

Toute bonne chose à une fin, le NOAH N-1 VICTORY League s’est terminé ce dimanche 11 octobre dans une finale opposant Kaito Kiyomiya à Katsuhiko Nakajima, le jeune prodige héros de la foule face à l’ennemi public numéro un suite à sa trahison envers le champion Go Shiozaki. Une revanche de l’édition 2018 tant attendue.

Difficile d’annoncer un favori, chacun a concédé une défaite dans sa poule — une égalité face à Maasaki Mochizuki pour Kiyomiya. Les deux hommes rentrent très fort pour cette finale et on s’attend à un affrontement bien intense où les prises de risques se feront ressentir.

Katsuhiko Nakajima a battu Kaito Kiyomiya. Certes, ce fut une opposition classique entre le babyface ultime et l’incommensurable ordure, mais les deux lutteurs excellent dans leur rôle. Même si elle ne peut user de sa voix, la foule est pleinement investie. D’un côté, Nakajima reste très calme et domine de bout en bout le jeune Kiyomiya qui perd au fil du match son sang-froid, permettant à son adversaire de prendre le dessus à tout moment. Mentalement, Nakajima est un monstre et se paie même le luxe de faire de la provocation afin de faire imploser le jeune prodige.

Cependant, quelques instants de suffisance permettront à Kiyomiya de renverser la vapeur. Néanmoins, ce dernier ne résiste pas à la violence extrême des coups de pieds de son adversaire, qui l’explose de part et d’autre. Quelques baffes viennent sublimer le tout tandis qu’on voit la douleur se lire sur le visage de Kiyomiya, on voudrait vraiment pas être à sa place à ce moment-là.

Katsuhiko Nakajima selle le sort du match en claquant un high kick qui a résonnait dans tout la salle mais surtout dans la boîte crânienne de Kiyomiya, complètement assommé par un tel coup. Kenta Kobashi, alors aux commentaires, a lâché un cri avec ses comparses. Il a dû voir quelques réminiscences des offenses mortelles de Toshiaki Kawada dans les années 1990 à la All Japan. Nakajima administre sa Diamond Bomb pour remporter le NOAH N-1 VICTORY League 2020 au terme d’une compétition qu’il a dominé de la tête et des épaules.

Publicité

S’ensuit un discours où il provoque son ancien partenaire et champion GHC Heavyweight Go Shiozaki, qui lui rappelle qui est le patron ici avant de se donner rendez-vous pour leur match de titre. Rendez-vous le 22 novembre prochain pour le match de championnat entre les deux anciens partenaires de AXIZ. Ça risque d’être fort intense.

En haut