Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 12 octobre 2020

randy orton wwe raw

Résultats complets de l’épisode de WWE RAW du 12 octobre 2020 avec la suite de la Draft.

WWE

Au programme de cet épisode de Monday Night RAW du 12 octobre, la suite de la Draft de la WWE, une bataille royale pour déterminer la prochaine challengeuse au titre de championne de RAW d’Asuka, les adieux de Seth Rollins à la brand rouge et un nouveau match entre Kevin Owens et Aleister Black.

Drew McIntyre veut se faire plaisir

Randy Orton ouvre le show avec une promo dans laquelle il réalise que l’année 2020 a été celle de Drew McIntyre, rappelant ses prouesses au Royal Rumble, à WrestleMania et en tant que champion de la WWE. Mais il se vante aussi d’avoir été le premier cette année a faire un tombé sur Drew McIntyre. Et il compte bien réitérer l’exploit à Hell In A Cell dans la grande cage pour gagner le titre de champion de la WWE.

Drew McIntyre fait son entrée, il lui concède le RKO et le tombé la semaine dernière, mais préfère se rappeler du Punt Kick qu’il lui a porté à Clash of Champions en représailles de tout ce qu’il a fait aux légendes les semaines précédentes. Il recommencera à Hell In A Cell, et cette fois ce sera pour son plaisir personnel.

Mais le champion de la WWE est impatient et a déjà envie de se battre ce soir. Il déchire son t-shirt avant d’enchainer les coups de poing contre Randy Orton et de l’envoyer sur la table des commentateurs. Randy Orton parvient finalement à s’échapper, mais McIntyre lui rappelle qu’il a encore trois heures pour s’amuser.

Au retour de la pub, Stephanie McMahon débarque pour la première série de Drafts de cette soirée. The Fiend, Randy Orton et Charlotte Flair sont annoncés à RAW, Bayley et les Street Profits sont annoncés à SmackDown.

Publicité

À lire aussi : WWE Draft 2020, première partie : La liste des transferts

Kevin Owens a enfin sa victoire

Le premier match de cette soirée voit Aleister Black et Kevin Owens s’affronter une nouvelle fois dans un match sans disqualification. Sur la table des commentateurs, sur des chaises — incroyable cette Meteora de Black — et sur une table, le match a été brutal.

Kevin Owens a battu Aleister Black par tombé après avoir porté un Stunner et avoir fait passé Aleister Black à travers une table avec une powerbomb.

Beau match, Owens nous a fait un beau doublé de bons matchs avec celui contre le Fiend vendredi dernier et celui-ci. Maintenant faudrait peut-être faire gagner des matchs à Aleister Black par contre, pas une victoire clean en solo depuis mai. C’est triste.

Deuxième série de Drafts : Jeff Hardy, Braun Strowman et Matt Riddle arrivent à RAW, Daniel Bryan et Kevin Owens sont annoncés à SmackDown.

Lars Sullivan a un problème avec Miz et Morrison

The Miz et John Morrison invitent Mandy Rose et Dana Brooke dans un Miz TV. The Miz aime aussi rappeler que Mandy Rose est dans la brand rouge grâce à lui. Les deux catcheuses sont aussi invitées pour parler de la bataille royale de ce soir qui permettra à la gagnante d’aller affronter Asuka pour son titre de championne de RAW à Hell In A Cell.

Publicité

Sachant qu’elles seront toutes les deux participantes, Dana Brooke ne répondra qu’une chose: « Que la meilleure gagne ». Elles sont interrompu par Natalya et Lana et s’en suit un petit échange verbal qui se conclu par une bagarre après que Dana Brooke ait dit aux deux catcheuses qu’elles feraient mieux de passer moins de temps sur Tik Tok et plus de temps à l’entrainement, histoire de gagner des matchs.

Au retour de la pub Mandy Rose et Dana Brooke ne sont plus là mais le Miz et John Morrison sont toujours sur le ring parce qu’il faut meubler visiblement. The Miz a un plan B pour ses invités, le plan A a foiré. Son plan B n’est autre que John Morrison… mais il est rapidement interrompu par Lars Sullivan, qui semble avoir un souci contre le duo depuis vendredi.

Lars Sullivan fait un carnage, surtout sur John Morrison qui n’a pas été aussi rapide que le Miz pour s’enfuir du ring. Le Miz tentera de sauver son copain mais sans succès.

Des titres qui s’échangent au calme

En coulisse Adam Pearce a convoqué les champions par équipe des deux brands afin d’échanger les titres par équipe. Les Street Profits par équipe sont maintenant champions par équipe de SmackDown et les New Day de RAW. Ça compte donc comme une victoire et un nouveau sacre pour les deux équipes ? Leurs précédents règnent s’arrêtent comme ça ? On délire. « Ce ne sont que des titres », sérieusement ?

Troisième série de Draft : RETRIBUTION, Keith Lee et et Alexa Bliss à RAW et Lars Sullivan et Baron Corbin à SmackDown. Qui serait fou pour choisir RETRIBUTION dans sa brand ?

Stephanie McMahon a aussi annoncé que Xavier Woods et Kofi Kingston défendraient leurs titres de champions par équipe de RAW contre Dolph Ziggler et Robert Roode.

Publicité

Seth Rollins vient sur le ring faire ses adieux à la brand rouge. Il dit que les fans perdent ici le plus grand leader que RAW n’ait jamais eu, et se sent triste de voir que personne n’est à la hauteur pour prendre sa place. Et ce n’est certainement pas Rey Mysterio ou son fils Dominik qui prendraient cette place parce que, « pas de chance pour eux », ils sont draftés à SmackDown.

Jeff Hardy interrompt le discours de Rollins et lui dit qu’il n’a jamais été leader de quoi que ce soit et lui demande de quitter ce ring qui n’est plus le sien, le sien est à SmackDown désormais. Rollins s’en va en rigolant et en souhaitant à Jeff Hardy bonne chance pour son match contre Lars Sullivan vendredi à SmackDown.

Elias n’a pas le bon coupable

AJ Styles fait aussi son entrée alors que Seth Rollins est sur la rampe, les deux catcheurs commencent à se disputer jusqu’à ce que Jeff Hardy les attaque tous les deux avant de les défier dans un match triple-menace « par équipe » (avant de se corriger). Pas de chance pour lui Matt Hardy n’est plus là.

Un match durant lequel Elias a fait son retour pour attaquer Jeff Hardy d’un coup de guitare. Personne ne lui a dit depuis que c’était pas Hardy l’accident de voiture ?

AJ Styles a battu Jeff Hardy et Seth Rollins par tombé, profitant du coup de guitare d’Elias.

Quatrième série de Drafts : Elias, Lacey Evans et Sheamus arrivent à RAW tandis que Sami Zayn et le duo de Shinsuke Nakamura et Cesaro restent à SmackDown.

Mandy Rose et Dana Brooke affrontent Lana et Natalya dans le match suivant.

Mandy Rose et Dana Brooke ont battu Lana et Natalya par tombé avec une senton de Brooke sur Lana depuis les épaules de Rose.

Après le match Natalaya annonce à Lana que leur équipe est terminée. Elle en a marre de perdre visiblement. « Ça ne fonctionne plus ». Ça n’a jamais vraiment fonctionner, avouons-le.

Ricochet a un marché à proposer au Hurt Business : il affronte un des quatre membres et s’il gagne, leur rivalité est terminée. Par contre s’il perd, il rejoint leur clan. Cedric Alexander se porte volontaire pour l’affronter.

Andrade et Zelina Vega dans de beau draps

Angel Garza qui fait son retour sur le ring après sa blessure de Clash of Champions et pour son premier match en solo depuis la séparation de son équipe avec Andrade affronte… Andrade. Et qui met-on à la table des commentateurs ? Zelina Vega. « Passer à autre chose » est une expression qui n’existe pas chez Vince McMahon.

Angel Garza a battu Andrade par tombé avec on Wing Clipper.

Zelina Vega va voir comment va Andrade sur le ring quand les lumières s’éteignent et le son du Fiend retenti. Mais ce n’est pas le Fiend qui apparait en premier, c’est Alexa Bliss. Le Fiend lui est derrière et les deux attaque Vega et Andrade avant de leur porter la Sister Abigail ensemble.

Cinquième série de Drafts : Nikki Cross, R-Truth et Dabba Kato sont annoncés à RAW tandis que Dolph Ziggler, Robert Roode et Apollo Crews sont annoncés à SmackDown.

Kingston et Roode sauvent leurs titres

Ziggler et Roode vont donc à SmackDown mais se battent dans le match suivant pour les titres par équipe de RAW des New Day qui ont échangé les titres de SmackDown pour les avoir et qui pourraient les perdre contre deux catcheurs de SmackDown. Vous suivez ?

Kofi Kingston et Xavier Woods ont battu Robert Roode et Dolph Ziggler par tombé avec un combo backbreaker/foot stomp sur Roode pour conserver les titres de champions par équipe.

En interview, Elias pensent vraiment que Jeff Hardy est à l’origine de l’accident dont il a été victime sur le parking du Performance Center. Il est pas bête qu’il vous dit. Il nous annonce qu’il sortira par contre un nouvel album le 26 octobre et que ce n’est pas Hardy qui va l’en empêcher. R-Truth pourrait se plaindre de vol de gimmick à ce niveau.

Ricochet affronte Cedric Alexander dans le match suivant, s’il perd, il doit rejoindre le Hurt Business mais s’il gagne leur rivalité est définitivement terminée. On espère quand même que Ricochet leur a fait a signé un contrat parce que sinon, et surtout vu la manière dont il a gagné le match, rien ne les oblige à respecter la stipulation.

Pendant le match l’arbitre est accidentellement mis KO et MVP envoie une chaise dans le ring pour qu’Alexander en profite. Pas de chance, Ricochet s’en empare et a une idée — quelques jours après l’anniversaire d’Eddie Guerrero.

Ricochet a battu Cedric Alexander par disqualification, ayant fait semblant d’avoir été frappé par Alexander à coup de chaise quand l’arbitre ne l’a pas vu. Pas tellement face comme tactique mais les gens aiment les hommages du genre.

Sixième série de Drafts : Titus O’Neil, Peyton Royce et Akira Tozawa restent à RAW, Carmella et Aleister Black sont annoncés à SmackDown. C’est la dernière de cet épisode mais d’autres Drafts seront annoncés durant RAW Talk tout de suite après.

Lana parce que pourquoi pas

Le main-event de cet épisode est la bataille royale féminine pour la place de challengeuse au titre de championne de RAW d’Asuka. Nia Jax prend le micro après le match pour dire qu’elle ou Shayna, mais surtout elle, ont des chances de remporter le match. Shayna Baszler, Nia Jax, Tamina, Dana Brooke, Mandy Rose, Ruby Riott, Liv Morgan, Billie Kay, Peyton Royce, Bianca Belair, Nikki Cross, Zelina Vega, Natalya, Lana et Lacey Evans sont les participantes.

Shayna Baszler a éliminé Nia Jax qui, furieuse, passe ses nerfs sur la pauvre Lana (qui n’est par contre pas éliminée) qui passe décidément une sale soirée jusque là. Pendant ce temps on voit Drew McIntyre et Randy Orton se battre en coulisse parce que cette bataille royale n’est pas si intéressante que ça.

Lana a remporté la bataille royale en éliminant Natalya qui a un instan cru qu’elle avait gagné le match, sauf que pas de chance : Lana n’avait pas été éliminée, n’ayant pas été passée par dessus la troisième code.

Lana est donc la challengeuse d’Asuka pour le titre de championne de RAW la semaine prochaine. On n’est pas certain que ce soit un choix qualitatif mais Miro pourra au moins se dire rassuré sur le fait que sa femme n’est pas maltraitée malgré son départ et ses petites piques lancées envers la WWE — quoi que se faire envoyer affronter Asuka, parfois…

A peine le match est terminé que Drew McIntyre et Randy Orton apparaissent autour du ring et continuent de se battre. Plusieurs personnes viendront les séparer avant que ne se termine cet épisode de Monday Night RAW.

En haut