NJPW

NJPW G1 Climax 30 : Résultats du 13 octobre

Okada vs Ishii G130

Résultats de la quinzième journée du NJPW G1 Climax 30 où Kazuchika Okada affronte Tomohiro Ishii dans un combat fratricide ô combien important.

NJPW

C’est la dernière ligne droite cette semaine pour le NJPW G1 Climax 30. Quinzième journée de la compétition, encore trois et celle-ci nous rendra son terrible verdict.

A l’affiche aujourd’hui : Will Ospreay contre Jeff Cobb, Kota Ibushi contre Yujiro Takahashi, Shingo Takagi contre Taichi, Minoru Suzuki contre Jay White ainsi que Kazuchika Okada contre Tomohiro Ishii.

Jamais sans surprise

Jeff Cobb a battu Will Ospreay. Chute à l’arrière du peloton pour le britannique, alors en course pour potentiellement remporter son block. Un sprint assez intense et physique dans une opposition de puissance face à la voltige, même si Ospreay a clairement plus de mal à jouer les sauterelles après sa considérable prise de masse bien que ça reste malgré tout toujours spectaculaire.

Face à un Cobb à pleine puissance, qui parvient à le dominer et de lui infliger une défaite au plus mauvais moment.

Kota Ibushi a batttu Yujiro Takahashi. À ce stade du tournoi, on craint que Takahashi joue les spoilers tel Dick Togo en infligeant une défaite bien amère à l’un des favoris et ça nous fait suer à grosses gouttes. Bien qu’il soit en quelque sort le tapis de sa poule, Yujiro peut toujours nous surprendre même si dans ce cas-ci il a passé littéralement un sale quart d’heure en compagnie d’Ibushi, qui s’est bien amusé à lui faire manger le tapis du ring.

Publicité

On a commencé à se faire dessus lorsque Takahashi parvient à caler sa Miami Shine et à enchaîner la Golden Star pour quelques nearfalls avant de déguster une Kamigoye bien méritée pour la victoire.

Rires et chansons (et de la tatane aussi)

Taichi a battu Shingo Takagi. Les deux hommes n’ont plus rien à perdre mais il n’empêche que ces deux-là se sont mis sévèrement sur la tronche. On oublie pas les rivalités entre factions. Fidèle à lui-même et se sachant cerné par un Takagi qui a les crocs de lui mettre une raclée, Lord Taichi gruge toujours autant comme un goret pour se sortir de la machine ingouvernable.

Malgré tout, notre chanteur de karaoké favori se décide de la jouer comme un daron et s’empresse de lâcher ses meilleures tatanes sur Shingo, qui répond avec autant de violence. Quel plaisir. Ils trouveront le même temps de se provoquer, l’un imitant l’autre dans une séquence assez hilarante. Un thrust kick suivi d’un Black Mephisto clouera le sort d’un match qui fut très bon, à l’image de l’alchimie entre les deux lutteurs.

Kiwi pressé

Jay White a battu Minoru Suzuki. Un affrontement qu’on attendait avec impatience, une petite hâte à voir le Roi démolir Switchblade, qui a esquivé les hostilités pendant de longues minutes et ça peut se comprendre. Quand il se décide enfin de prendre ses responsabilités, White s’amuse à provoquer Suzuki, il a que des mauvaises idées c’est terrible. Enerver Minoru Suzuki, c’est la dernière chose à faire si on veut mourir dans d’atroces souffrances.

Notre Roi a pris son pied à démembrer un à un les os de Jay White, qui doit sa survie à Gedo qui est venu de tant à mettre son boxon, on espère qu’il court assez vite et on en doute beaucoup. Suzuki se paie même le luxe de contrer une tentative de Blade Runner dans une magnifique clé de bras. Cependant, face à la gruge, il ne peut rien faire et concède ses deux points suite à un coup dans l’entrejambe suivi de la prise de finition du néo-zélandais.

Chaos fratricide

Kazuchika Okada a battu Tomohiro Ishii. L’affrontement fratricide de CHAOS entre son leader et son fidèle lieutenant, le Rainmaker se doit d’absolument gagner au vu des deux gonzes à douze points qui possèdent le tie-break envers lui. Le Stone Pitbull, de son côté, est platement éliminé mais cherche évidemment à grignoter quelques victoires. Beaucoup d’enjeux à l’issue de ce combat.

Publicité

Okada est sûrement allié à Ishii pour une chose en particulier : son offense bien stiff. Il essaye de rivaliser face au molosse mais se fera sans surprise ridiculiser tel un petit frère face à son aîné. L’ex-champion IWGP se fait démolir de bout en bout mais parvient miraculeusement à sortir un dropkick pour renverser la vapeur. S’ensuit un tombstone piledriver et le moment tant attendu d’un match de Kazuchika Okada désormais : les (longues) séquences de Money Clip.

Ishii parvient à s’en sortir et d’en remettre une nouvelle couche dans le minois de son leader, les nearfalls évidemment de sortie. Cependant, le Rainmaker parvient à contrer une nouvelle fois son lieutenant et parvient à le renfermer dans sa prise de soumission. Il n’abandonne pas et finit par tomber inconscient. Fier guerrier n’abandonne point.

Classement du Block A

1 – Jay White (12 points)

2 – Kota Ibushi (12 points)

3 – Kazuchika Okada (12 points)

4 – Will Ospreay (10 points)

Publicité

5 – Taichi (8 points) [éliminé]

6 – Jeff Cobb (8 points) [éliminé]

7 – Minoru Suzuki (6 points) [éliminé]

8 – Tomohiro Ishii (6 points) [éliminé]

9 – Shingo Takagi (6 points) [éliminé]

10 – Yujiro Takahashi [éliminé]


Dès demain, le Block B se rend à Kanagawa pour sa pénultième journée et les cinq affiches suivantes :

  • Hiroshi Tanahashi contre SANADA
  • Hirooki Goto contre EVIL
  • Toru Yano contre Tetsuya Naito
  • Juice Robinson contre Zack Sabre Jr.
  • YOSHI-HASHI contre KENTA
En haut