Friday Night SmackDown

Résultats de WWE SmackDown du 16 octobre 2020

jey uso roman reigns smackdown 16 octobre

Résultats complets de l’épisode de WWE SmackDown du 16 octobre 2020.

WWE

Au programme de l’épisode de Friday Night SmackDown de ce vendredi 16 octobre, le premier de la saison comme le présente la WWE, Roman Reigns défend son titre contre Braun Strowman, Daniel Bryan fait son retour sur les écrans et les Street Profits défendent les titres par équipe contre Robert Roode et Dolph Ziggler.

Cet épisode donc, étant le premier de la saison — même si on aurait bien voulu avoir une pause entre les deux saisons — a eu le droit à un Kickoff diffusé sur FOX avec quelques invités dont Triple H qui en a profité pour mettre over ses recrues de NXT et Renee Young depuis chez elle.

Tout le roster bleu est sur la rampe — moins Roman Reigns et Lars Sullivan. Stephanie McMahon et Triple H nous accueille pour cette première de la saison de Friday Night SmackDown pour nous dérouler la carte de la soirée, nous présenter les quelques nouveaux arrivants et les champions de la brands présents, avant que n’éclate une bagarre générale après que les champions par équipe des Street Profits et leur match de défense de cet épisode n’ait été évoqué. Lars Sullivan vient calmer tout le monde, avant de se faire sortir du ring par Jeff Hardy qu’il affronte tout de suite après.

Lars Sullivan a battu Jeff Hardy par tombé avec son Freak Accident. Jeff Hardy était bien parti, avait réussi à porter son Twist of Fate mais le Freak va se relever et empêcher Hardy de terminer le match. Pas terrible l’après-championnat Intercontinental pour Jeff Hardy, espérons que ça se passe mieux à RAW.

New Day… gone

On poursuit le show avec les New Day et leur dernière apparition en tant que trio avant un long moment. Pour les retardataires, Xavier Woods et  Kofi Kingston ont été transférés à RAW lors de la Draft. Ils laissent un Big E. seul dans la brand bleue. Avant d’affronter ce soir Sheamus, Cesaro et Shinsuke Nakamura le trio se remémore leur rencontre et leur parcours en tant que trio pour un petit instant nostalgie.

Publicité

Les New Day ont battu Sheamus, Cesaro et Shinsuke Nakamura par tombé avec leur Midnight Hour.

Long match d’au revoir pour les New Day qui quittent le ring de SmackDown avec émotion. La fin d’une époque, mais on ne se fait pas trop de doute sur le fait qu’ils seront réunis un de ces quatre.

Les Mysterio ne veulent toujours pas de Murphy dans la famille

On passe au retour de Daniel Bryan qui fait son entrée pour hyper le nouveau roster de SmackDown, en citant notamment les noms venus de RAW comme les Street Profits, Bianca Belair, Aleister Black, Kevin Owens… et Seth Rollins qui fait son entrée parce qu’il n’a pas mentionné son nom, et qu’il voudrait bien que Bryan rejoignent le clan du Messiah.

Daniel Bryan préfère se moquer de Rollins, de sa vision qu’il juge très auto-centrée et surtout plutôt débile. Rollins n’aime pas trop entendre ça, lui explique que ce n’est pas débile mais Bryan le répète, surement une fois de trop ce qui pousse le Messiah à attaquer. Mais Bryan prendra le dessus, avant que Rey et Dominik Mysterio ne fassent leur entrée.

Les Mysterio font face à Daniel Bryan et Seth Rollins, Bryan s’en va tandis que Murphy fait son entrée. L’ancien disciple de Rollins fait mine de s’allier avec ce dernier mais finit par l’attaquer. Seth Rollins finit par quitter le ring. Murphy tend sa main aux Mysterio mais ceux-ci la refusent et quittent le ring. Ils ont vu les messages envoyés à Aaliyah, en même temps.

Les Street Profits défendent leurs titres de champions par équipe de SmackDown contre Dolph Ziggler et Robert Roode. Pourquoi Dolph Ziggler et Robert Roode ont un match de championnat quelques jours après en avoir perdu un autre à RAW ? Le mystère est total.

Publicité

Les Street Profits ont battu Dolph Ziggler et Robert Roode par disqualification quand les heels ont passé à tabac Montez Ford à deux alors que l’arbitre leur avait demandé d’arrêter.

Les deux équipes ont continué de se battre jusqu’à un cross body sur les heel de la part de Montez Ford depuis le ring vers l’extérieur. Vu la disqualification la rivalité devrait se poursuivre.

Sasha Banks n’aurait pas osé, Bayley l’a fait

On continue cet épisode avec la signature du contrat pour le match de championnat de SmackDown entre Bayley et Sasha Banks à WWE Hell In A Cell dimanche prochain. Adam Pearce est là pour chapeauter cette signature et propose à Sasha Banks de signer en première.

Sasha Banks signe et explique qu’elle attendait ce moment depuis longtemps. Bayley la coupe et lui répond qu’elle est championne depuis un an, et qu’elle savait que Sasha Banks se retournerait contre elle un jour, alors elle a pris les devant et l’attaqué. Mais Sasha Banks dément, elle explique qu’elle n’aurait jamais fait ça à une amie. Si c’était le cas, elle l’aurait déjà fait depuis longtemps.

Elle lui rappelle qui l’a fait venir dans le roster principal alors qu’elle était toujours à NXT quand ses trois autres amies des Four Horsewomen sont arrivées à RAW, qu’elle l’a aidé à garder son titre de championne de SmackDown pendant un an, mais qu’en retour Bayley a tenté de mettre fin sa carrière. À Hell In A Cell, elle prendra sa revanche et repartira avec le titre.

Sasha Banks s’approche de Bayley en faisant mine de lancer une bagarre mais la championne de SmackDown s’en va sans signer le contrat. Bonne promo, surtout de la part de Sasha Banks.

Publicité

Braun Strowman abandonne, dernière chance pour Jey Uso

Dans le main-event de cet épisode, Roman Reigns défend son titre de champion Universal contre Braun Strowman. Un match que va regarder attentivement Jey Uso en coulisse.

Roman Reigns a battu Braun Strowman par soumission avec une guillotine. Pas banal. Un match sans grand intérêt et surtout trop long pour ce que les deux catcheurs ont à proposer. Le final aura au moins le mérite d’être quelques peu surprenant.

Jey Uso fait son entrée mais reste sur la rampe. Roman Reigns lui demande de regarder la suite alors qu’il porte un spear à Braun Strowman. Uso finit par se rapprocher du ring et Paul Heyman donne une chaise à Roman Reigns, qui ne veut pas s’attaquer à son cousin mais veut lui montrer ce qui l’attend à Hell In A Cell s’il veut toujours que le match ait lieu.

Roman Reigns assène deux coups de chaise à Strowman, des arbitres arrivent pour le stopper mais n’osent pas monter sur le ring. Reigns recommence. Roman Reigns lui fait comprendre qu’il ne fera rien à Uso ce soir et lui donne même la chaise en lui tournant le dos comme pour lui demander de le frapper. Uso refuse, jette la chaise… mais finit par frapper Roman Reigns d’un superkick et à nouveau avec la chaise finalement.

Roman Reigns qui n’a visiblement pas senti les coups de chaise lui répondra avec un Superman Punch qui le mettra à terre pour terminer cet épisode.

Un épisode season premiere en mode démonstration avec tout le beau monde histoire de relancer un peu les audiences et redémarrage de la route vers Hell In A Cell. Mais seulement quatre matchs et pas un seul féminin — même si le segment signature de Sasha Banks et Bayley était bon — c’est moyen.

En haut