AEW Dynamite

Résultats d’AEW Dynamite du 4 novembre 2020

eddie kingston jon moxley dynamite 4 novembre

Résultats complets d’AEW Dynamite du 4 novembre 2020, go-home de Full Gear 2020.

AEW

Ce mercredi soir à AEW Dynamite c’était épisode go-home de Full Gear 2020. Peu de choses à retenir, du récap’ et quelques matchs pour échauffer les troupes.

L’épisode s’ouvre avec Chris Jericho qui félicite Jake Hager pour sa victoire à Bellator 250 la semaine dernière, avant d’être interrompu par MJF qui se voit dire que contrairement à Hager ou Santana n’a pas « l’instinct naturel du tueur » pour rejoindre l’Inner Circle. MJF lui demande de regarder ce qui suit. Il affronte en effet avec Wardlow Sammy Guevara et Ortiz.

MJF et Wardlow ont battu Sammy Guevara et Ortiz par soumission avec le Salt of the Earth de MJF sur Otiz.

Après le match MJF s’en va attaquer Chris Jericho, installé à la table des commentateurs pour la soirée. Des arbitres viendront les séparer.

Publicité

Kenny Omega s’y voit déjà

En interview avec Tony Schiavone, Kenny Omega qui affrontera Hangman Page ce samedi à AEW Full Gear 2020 dit s’être installé temporairement à Jacksonville pour se concentrer sur le tournoi qu’il est selon lui destiné à gagner, tout comme il est destiné à devenir champion de l’AEW.

Miro a battu Trent par soumission avec son Game Over.

Publicité

Chuck Taylor et Kip Sabian on débarqué après le match. Les heels ont attaqué et dominé les face avant qu’Orange Cassidy ne se lance pour un dive depuis le poteau du ring sur Miro et Sabian pour terminer le segment.

Au tour d’Hangman Page de se faire interviewer en attendant son match contre Kenny Omega. Pas de chance, il a Jim Ross, lui. Page sait qu’il va battre Omega samedi mais Ross se demande s’il ne cherche pas à camoufler sa nervosité avec l’alcool. Il répondra qu’il est en effet nerveux mais minimise les faits.

Publicité

Taz arrive avec Brian Cage et Ricky Starcks et a encore un problème. Il dit avoir voulu en parler avec Tony Khan mais celui-ci ne lui a pas donné une minute, alors il le fait au micro ce soir. Il dit avoir un souci avec le classement des catcheurs de l’AEW, dans lequel Brian Cage a bien 10-1, mais dans lequel Starcks n’est pas compté. Ça, ça le rend chafoin.

Il parle ensuite du match entre Cody Rhodes et Darby Allin et semble indiquer qu’il ne sera pas très loin lorsque celui-ci aura lieu ce samedi soir. La Team Taz sera bien présente samedi soir à Full Gear, confirme-t-il.

Retrouvailles d’élite

Matt Hardy est avec les Private Party qui affrontent les Young Bucks dans le match suivant, mais Sammy Guevara débarque et attaque Hardy.

Les Young Bucks ont battu Private Party par tombé avec leur BTE Trigger sur Marq Quen.

Les FTR sont arrivés après le match pour attaquer leurs challengers de ce samedi. A nouveau Matt Jackson se fait prendre la cheville dans la chaise, mais Hangman Page vient à son secours, suivi de Kenny Omega. Les deux se croisent difficilement du regard, on a senti Page à la limite de frapper Omega mais l’ambiance reste au calme et tout ça se termine par un fist-bump en attendant samedi.

Jon Moxley et Eddie Kingston, rois du micro

Attention, alerte énorme promo. Tony Schiavone accueille Eddie Kingston et Jon Moxley sur le ring pour un dernier face à face avant leur I Quit Match de ce samedi. Kingston et Moxley se font face, tellement face que leurs fronts se touchent et la tension est palpable.

On aurait s’attendre à ce que cette confrontation tourne à la baston mais ce ne sera pas le cas. À la place c’est un échange assez personnels entre les deux catcheurs auquel on aura le droit, et dans lequel Jon Moxley explique qu’il était à la base très heureux pour Eddie Kington lorsqu’il a signé à l’AEW, et très content pour sa mère qui suit de près sa carrière.

Publicité

Moxley expliquera aussi que Kingston a fait à sa mère une promesse qu’il ne pourra pas tenir : celle de rapporter le titre de champion de l’AEW, parce qu’il va le battre et lui faire dire qu’il abandonne, « et ça c’est une situation effrayante » termine Moxley.

Une excellent échange, c’est assez plaisant de voir deux catcheurs dans cette situation qui ne donnent pas l’air de répéter un texte écrit par un type dépassé dix minutes avant le début du show, et qui au contraire délivre cette promo de manière tellement naturelle.

Les nouvelles de PAC annoncées, c’était un petit clip vidéo qui nous montre le catcheur en errance de l’autre côté de l’Atlantique, expliquant que l’isolation l’a rendu plus fort et plus rapide. Il a hâte de revenir. On a hâte de le retrouver.

Natural Nightmare sont en interview, avant que The Bunny vienne dire à QT Marshall qu’elle le remercie pour les cadeaux mais que sa carte de crédit venait d’être refusée. Butcher et Blade arrivent ensuite pour l’attaquer lui et Dustin Rhodes, sous les yeux de Brandi Rhodes accompagnant Red Velvet qui affronte Nyla Rose dans le match suivant.

QT Marshall et Dustin Rhodes affronteront Butcher et Blade dans l’épisode de mercredi prochain.

Du build up pour la championne de l’AEW et sa challengeuse

Les femmes ont à nouveau le créneau casse-gueule de 21h30 (heure américaine) mais voyons le verre à moitié plein : cette fois c’est pour le build up de la rivalité entre Nyla Rose et Hikaru Shida. Dans un go-home on en demandait pas moins.

Nyla Rose a battu Red Velvet par tombé, mais pas avec sa Beast Bomb — elle aurait pu mais Rose a décidé de stopper elle-même le tomber et enchainer avec un running knee strike, pour narguer Hikaru Shida qui était installées en ringside pour le match.

Vickie Guerero qui accompagnait Nyla Rose a ensuite pris le micro pour s’en prendre à Brandi Rhodes, lui disant qu’elle a un nouveau titre pour elle : CBSO, Chief Bullshit Officer. C’est rigolo parce qu’elle a dit bullshit. La championne et sa challengeuse finiront ensuite par se battre.

Penta El Zero M et Rey Fenix s’affronteront à nouveau la semaine prochaine. On ne sait pas vraiment pourquoi mais on ne va pas bouder notre plaisir.

Darby Allin est un menteur

Dark Order font leur entrée pour le main-event. Colt Cabana, John Silver et n°10 affrontent Cody Rhodes, Billy et Austin Gunn. C’est un main-event assez étrange pour un show go-home mais ce n’est pas vraiment le match qui importe pour la fin de cet épisode, Darby Allin étant encore installé dans les gradins pour regarder le match de Cody Rhodes.

Cody Rhodes et les Gunn ont battu Colt Cabana, John Silver et n°10 par tombé avec le Quick Draw d’Austin Gunn sur n°10.

Le reste du clan Dark Order débarquent et menace d’attaquer, John Silver s’empare d’une chaise pour attaquer, mais Orange Cassidy qui l’affrontera samedi débarque et lui porte son Orange Punch.

Cody Rhodes prendra le micro pour terminer cet épisode. Il veut démentir certains propos de Darby Allin qui aime à croire que les dirigeant de la chaine TNT n’aimeraient pas le voir devenir champion. C’est faux, c’est même tout le contraire selon Rhodes. Rhodes lui-même en serait ravi si le contexte était différent — entendre par là s’il n’était pas lui-même champion. Rhodes explique même que c’est lui qui a soufflé le nom de Darby Allin aux dirigeant et qu’il a du faire des pieds et des mains pour l’imposer, et lui conseille d’arrêter de mentir.

« Tu veux la ceinture du Ace, mais tu n’est pas l’Ace » lui dit-il pour terminer sa promo.

Un épisode go-home tranquille, les bases de la carte d’AEW Full Gear 2020 sont déjà bien posées et peu de choses changent cette semaine. Le petit étonnement de cet épisode aura été de voir quatre des cinq membres de The Elite ensemble sur le ring, presque à nouveau potes. La brouille aura été courte, mais samedi soir ce sera une tout autre histoire.

En haut