Friday Night SmackDown

Résultats de WWE SmackDown du 6 novembre 2020

roman reigns jey uso smackdown 6 novembre 2020

Résultats complets de l’épisode de WWE SmackDown du 6 novembre 2020.

WWE

Dans l’épisode de Friday Night SmackDown de ce vendredi 6 novembre, Sasha Banks défend son titre de championne de SmackDown tandis que les qualifications pour Survivor Series continuent.

On commence cet épisode différemment de ce qu’on a l’habitude de voir. Presque dix minutes d’un résumé de la rivalité entre Sasha Banks et Bayley et une interview de cette dernière qui rappelle que Sasha Banks a toujours perdu son titre au moment de le défendre, et on enchaine avec le match entre les deux catcheuse pour le titre de championne de SmackDown.

Il faut tenir le téléspectateur devant FOX pour ne pas qu’ils se sauve sur CNN ou Fox News, on sait jamais. La tâche s’avère difficile et la WWE le sait, surtout après avoir vu les résultats d’audience de mercredi pour NXT, alors elle ne charge pas trop l’épisode.

Sasha Banks conserve, Carmella revient

…ah ben trop tard. Trente secondes de match et c’est déjà la pub. Billy du Texas a déjà zappé sur Fox News, des fois que Trump aurait repris de l’avance.

Publicité

Bayley tentera durant le match de distraire l’arbitre en allant chercher un kendo sticks puis sa chaise fétiche mais elle ne pourra pas s’en servir. Elle arrivera tout de même à placer son Belly to Bayley mais Sasha Banks s’en relèvera.

Sasha Banks a battu Bayley par soumission avec son Banks Statement pour rester championne de SmackDown. Bon match, on a senti un peu de retenu entre les deux catcheuses malgré quelques spots dans lesquels on se demande comment fait Sasha Banks pour en survivre.

Surprise, après le match une toute nouvelle Carmella débarque pour attaquer la championne sur la rampe.

Elle ne revient visiblement pas pour faire de la figuration et compte se placer en tant que prochaine challengeuse pour le titre de SmackDown. Au moins la rivalité aura le temps de se construire jusqu’à TLC en décembre prochain.

On ne rigole pas avec la famille Anoa’i

Kevin Owens a croisé un Jey Uso pas très porté sur l’humour en coulisse. Uso est malgré son accord avec Roman Reigns toujours aussi perturbé. Lorsqu’il est interviewé par Kayla Braxton, Paul Heyman les interrompt pour lui dire qu’il faut qu’il demande à Roman Reigns d’abord. C’est la règle de la famille.

Publicité

On retrouvera Jey Uso et Paul Heyman un peu plus tard devant la loge de Roman Reigns, voulant aller lui parler mais là encore, Heyman doit aller lui demander, et Reigns viendra quand il aura envie. Heureusement on n’aura pas à attendre longtemps. Lors que le champion Universal sort de sa loge il fait comprendre à Jey Uso qu’il n’aurait pas dû accepter l’interview et que si Kevin Owens lui a manqué de respect plus tôt avec son humour, il a manqué de respect à la famille, et à Roman Reigns lui-même. Il va falloir régler ce petit différent.

En coulisse on a aussi aperçu Baron Corbin attaquant Rey Mysterio qu’il affrontera ensuite pour une place dans l’équipe de SmackDown à Survivor Series et qui cherchait partout après sa fille avec son fils. Mysterio ira quand même sur le ring pour le match, mais difficilement et en plus en tenue de ville.

Baron Corbin va dominer le match et même en profiter pour aller mater Dominik aux abords du ring. Rey Mysterio vient chercher son adversaire, mais pas de répit pour Dominik qui fait ensuite les frais d’une attaque de Seth Rollins. Murphy et Aliyah arrivent et Rey Mysterio leur demande de retourner en coulisse. Ellen de Brooklyn a zappé sur CNN, she can’t eveeeen.

Publicité

Baron Corbin a battu Rey Mysterio par tombé avec son End of The Day, Mysterio ayant été distrait par sa fille et Murphy. Corbin lui rejoint la Team SmackDown.

Ruby Riott est team SmackDown

On reste dans les qualifications pour la Team SmackDown mais du côté des femmes cette fois. À nouveau une seule place sera offerte ce soir, à la gagnante du match triple menace qui suit entre Natalya, Ruby Riott et Zelina Vega. Jack de Miami avait zappé sur Fox News mais là y’a des meufs à regarder. Le catch ? Il s’en fout Jack.

Le match est assez rapide, Natalya et Zelina Vega ont fait à peu près la même chose durant tout le match : chercher à nuire à Ruby Riott chacune leur tour, mais c’est Ruby Riott qui viendra chercher la victoire.

Ruby Riott a battu Zelina Vega et Natalya par soumission avec une armbar sur Vega. Elle rejoint la Team SmackDown aux côtés de Bianca Belair.

En coulisse, les Street Profits retrouvent Big E. Jack a zappé direct. Montez Ford et Angelo Dawkins tentent de faire ami-ami avec Big E mais celui-ci n’est pas idiot, il a bien compris qu’ils voulaient des infos sur Kofi Kingston et Xavier Woods en vue de leur match à Survivor Series. Billy Kay s’incruste et tente de se lier avec Ford et Dawkins en leur disant qu’elle vient de RAW et qu’elle a peut-être des infos à leur donner, mais ils lui font comprendre qu’ils ont été Draftés ensemble. Là c’est clair, ils ont séparé les IIconics sans savoir quoi en faire.

Publicité

Messiah et Disciple se retrouvent

On retourne aux qualifications pour Survivor Series avec le match entre Seth Rollins et Otis. Un clip qui résume la rivalité des Mysterio et Rollins — qui dure depuis mai, bon sang — est diffusé tandis que l’on voit a famille Mysterio regarder le match en coulisse.

Murphy lui va venir voir le match aux abords du ring alors qu’Otis a le contrôle, tout le suspense de ce match réside dans la manière dont il va intervenir et quelques échanges de regard vont distraire l’action du match. Murphy finira par distraire Otis qui s’apprêtait à porter son Caterpillar et permettre à Rollins de terminer le match.

Seth Rollins a battu Otis par tombé avec son Curb Stomp. Il rejoint la Team SmackDown.

Au retour de la publicité Seth Rollins laisse éclater sa joie, il est content de voir Murphy revenir de son côté. Aaliyah arrive ensuite lui reprocher de la trahir elle et sa famille alors qu’elle fait tout pour le faire accepter mais il lui dit de lui faire confiance. Il a visiblement un plan.

Lars Sullivan n’aime pas les brutes, alors il en est devenu une

Comme la semaine dernière Lars Sullivan est de nouveau en interview. Jonah de Philadelphie a éteint sa TV et est allé tweeté un petit hashtag #CountEveryVote.

Lars Sullivan revient à nouveau sur son passé, sur le harcèlement qu’il a subit lorsqu’il était enfant. Il déteste les brutes, les tyrans. Tout ceux qui se sont moqué de lui à l’école. Alors quand il a eu 13 ans, il a commencé à se muscler, à s’entrainer pour pouvoir brutaliser les brutes. Puis ceux qui n’étaient pas des brutes. Il est lui-même devenu une brute. Se vantant de leur avoir fait mangé tout ce qu’il voulait, de la terre, du verre, des insectes… Il se met à hurler et à rire.

L’interview n’est pas terrible, mais quelque part il doit y avoir un font de vérité. Le harcelé qui devient harceleur pour se venger est un parcours que l’on peut rencontrer dans la vie réelle. Par contre c’est peu ou proue le personnage de Ryback qu’a repris Lars Sullivan, ça on un peu de mal à ne pas le voir.

Family Business

On termine cet épisode avec le match entre Kevin Owens et Jey Uso qui sous les ordres de Roman Reigns doit donner une leçon au canadien pour avoir manqué de respect à son clan.

En interview Owens répondra qu’il parle parfois un peu trop franchement mais il est aussi un peu ennuyé par ce que Roman Reigns a fait faire à Jey Uso contre Daniel Bryan la semaine dernière. Jack de Miami a beaucoup aimé, « saleté d’écolo vegan » dit-il avant de zapper rapidement sur Fox News pour voir si la Pensylvannie est redevenu rouge.

Un bon match, l’action est assez partagée entre les deux, personne ne domine vraiment l’adversaire mais quelques distractions viendront jouer en faveur de Jey Uso. Roman Reigns envoie par exemple Paul Heyman aux abords du ring, ce qui distrait Owens mais sans jouer sur le résultats du match. C’est l’entrée du Chef de la Tribu qui permettra à Jey Uso de porter un low-blow et un superkick pour se diriger vers la fin de l’affrontement.

Jey Uso a battu Kevin Owens par tombé avec un splash.

Roman Reigns rejoint ensuite Jey Uso pour célébrer sa victoire avec lui, la famille est clairement soudée.

Un épisode de SmackDown sympa mais sans plus. Il s’est passé ce qui devait se passer: Sasha Banks a conservé son titre, Carmella a fait son retour, on a qualifié des nouvelles têtes dans les équipes de Survivor Series et la storyline autour de Roman Reigns et Jey Uso avance légèrement. Tout le monde peut repartir suivre l’élection américaine sur les chaînes d’informations en espérant un dénouement qui ne vient pas.

En haut