Preview

Carte finale de WWE Survivor Series 2020

Survivor Series 2020 carte resultats

Preview et analyse de la carte de WWE Survivor Series 2020.

WWE

Ce dimanche soir c’est WWE Survivor Series 2020, dernier pay-per-view pilier de l’année pour la compagnie de Stamford qui nous propose une carte assez banale et une célébration de fin de carrière pour les 30 ans de l’Undertaker chez Vince McMahon.

Peu d’attente donc pour Survivor Series cette année. Le contexte n’a semble-t-il pas forcé la compagnie de Stamford à mettre le paquet sur le build up du pay-per-view dans lequel RAW et SmackDown se battront pour la fameuse suprématie des brands. On n’a senti aucune rivalité entre les rouges et les bleus, très peu de passages d’une brand à l’autre mis à part dans le go-home de SmackDown, pas d’angle d’invasion ou quoi que ce soit.

Pas de NXT non plus cette année par ailleurs, les deux rosters semblent avoir été confinés loins l’un de l’autre pour éviter les contaminations entre Performance Center et Thunderdome comme ce fut le cas en septembre. RETRIBUTION si l’on en croit les rumeurs d’il y a quelques semaines devait faire aussi partie de la carte et jouer un important rôle lors du pay-per-view, on sait ce qu’il en est devenu. On se contentera de RAW contre SmackDown. La base.

Avantage pour SmackDown dans les 5 vs. 5

Deux matchs à éliminations traditionnels des Surivor Series au programme, un masculin et un féminin. On nous épargne le cinq contre cinq de la division tag-team et c’est pas plus mal. Pas grand chose à se mettre sous la dent question rivalité entre les équipes non plus. Les histoires elles sont plus internes aux équipes, enfin surtout à RAW.

Publicité

Chez les hommes AJ Styles peine à unir son équipe de Braun Strowman, Sheamus, Matt Riddle et Keith Lee tandis que chez les femmes le malin plaisir que prennent Shayna Baszler et Nia Jax à martyriser Lana qui veut prouver qu’elle mérite d’être dans l’équipe prend toute la place dans l’histoire. Mandy Rose et Dana Brooke elles, en mode « franchement ça se fait trop pas ce que vous faites » tout le long, ont dû être sorties pour être remplacées par Lacey Evans et Peyton Royce.

À SmackDown les équipes ont été terminées au tout dernier moment. Otis a rejoint lors de l’épisode go-home du show bleu Kevin Owens, Jey Uso, Seth Rollins et Baron Corbin tandis que Natalya et Bayley ont rejoint Bianca Belair, Ruby Riott et Liv Morgan. Des équipes qui à première vue paraissent plus sérieuses et plus à même de gagner — même si Otis et Natalya ont été ajouté·e·s malgré des défaites en qualifications les précédentes semaines, mais on va pas s’étonner de ce genre de chose de la part de la WWE.

Affiche solide pour les champions majeurs

Qui dit RAW contre SmackDown dit bien évidemment matchs champions contre champions avec en tête celui entre le champion de la WWE Drew McIntyre — qui a défait Randy Orton à RAW quelques jours avant le pay-per-view assez rapidement et une victoire sans grande saveur par rapport à la première — et Roman Reigns, toujours champion Universal.

À lire aussi : RAW : Drew McIntyre redevient champion de la WWE

Une affiche qui vent tout de même plus de rêve que celle originalement annoncée et surtout plus de suspense. Quel champion sortira plus fort de ce match, ou quelle manière va trouver Vince McMahon pour ne pas blesser la crédibilité des deux champions ? On s’interroge.

Publicité

Chez les femmes quasiment pas beaucoup de build up et c’est bien dommage, parce qu’une affiche comme celle d’Asuka contre Sasha Banks en a clairement sous le capot. Sasha Banks est championne depuis peu et c’est à elle que profiterait plus la victoire alors qu’une rivalité contre Carmella sur le retour l’attend — non pas que Carmella soit une adversaire menaçante, mais autant partir crédible, tandis qu’Asuka dont le règne est presque invisible ne risque plus grand chose.

Face contre face, heel contre heel dans la midcard

Les équipes ont aussi une belle affiche. Les deux teams les plus divertissantes et plus populaires de la WWE se font face. Les New Day contre les Street Profits dont le dernier fait d’arme consiste surtout à un échange de ceintures après la Draft, et une victoire des Street Profits dans un match faces contre faces entre deux équipes qui se respectent ne ferait de mal à personne avant de vraiment relancer les division par équipe des deux brands — parce que c’est un peu le bordel en ce moment, quand même.

Le champion Intercontinental Sami Zayn affronte le champion des États-Unis Bobby Lashley. Ici on est plutôt dans du heel contre heel et c’est rarement passionnant, heureusement que Zayn sait divertir. La dernière fois que ces deux-là ont été en rivalité, on se prenait la tête entre les mains et Lashley est reparti vainqueur. Vendredi à Friday Night SmackDown Zayn laissait entendre que la WWE protégeait Lashley et on ne serait pas surpris de le voir « protégé » avec une nouvelle victoire ce dimanche, et ce malgré un règne de champion des États-Unis pas vraiment mis en avant — ses deux dernières défense de titre, c’est Slapjack de RETRIBUTION et Titus O’Neil. Du rêve.

Publicité

Enfin le Kickoff participera à la soirée RAW contre SmackDown puisqu’une bataille royale dans laquelle on retrouvera des talents des deux brands y a été annoncée. Un point facile.

Cette édition de Survivor Series ne s’annonce pas folle. Elle sera aussi et surtout marquée par le discours d’adieu de l’Undertaker à sa carrière de catcheur — à moins qu’il ne nous la fasse à la Mark Henry et se lance pour un nouveau match à WrestleMania 37 — 30 ans pile après ses débuts à la WWE. Pour le reste, elle est dans la lignée de ce que fait la compagnie de Stamford depuis le début de la pandémie, elle remplie sa mission mais sans chercher l’impact. Aura-t-on des surprise dimanche ? On l’espère.


Carte finale de WWE Survivor Series 2020

  • Match Survivor Series (hommes) : Team RAW (AJ Styles, Keith Lee, Sheamus, Braun Strowman, Matt Riddle) contre Team SmackDown (Kevin Owens, Jey Uso, Seth Rollins, Baron Corbin et Otis)
  • Match Survivor Series (femmes) : Team RAW (Shayna Baszler, Nia Jax, Lacey Evans, Peyton Royce, Lana) contre Team SmackDown (Bianca Belair, Ruby Riott, Liv Morgan, Bayley et Natalya)
  • Drew McIntyre contre Roman Reigns
  • Asuka contre Sasha Banks
  • New Day contre Street Profits
  • Bobby Lashley contre Sami Zayn
  • Bataille Royale Inter-brands (Kickoff)
En haut