WWE

WWE en Arabie Saoudite : Un procès réglé à l’amiable pour 39 millions de dollars

wwe logo

Accusée par un de ses investisseurs d’avoir gonflé le prix de ses actions, la WWE a réglée l’affaire à l’amiable.

WWE

Sous le coup de la justice et des médias après une édition de Crown Jewel 2019 houleuse, la relation entre la WWE et l’Arabie Saoudite a fait l’objets d’enquêtes après des plaintes de la part d’investisseurs de la compagnie de Stamford. L’un de ces différents a été réglé à l’amiable.

Une des plaintes avait été déposée par le City of Warren Police and Fire Retirement System, un fond de pensions de policiers et pompiers qui avait semble-t-il beaucoup investi en actions WWE et qui a de ce fait beaucoup perdu depuis la débâcle qu’a connu le titre WWE à la bourse en 2019. Celle-ci était accusée d’avoir trompé ses investisseurs à propos de son entente avec l’Arabie Saoudite et d’avoir gonflé artificiellement le prix de vente de ses actions. Des cadres de la WWE avaient alors indiqué avoir vendu 280 millions de dollars en actions.

La WWE était aussi accusée par la même occasion de ne pas avoir révélé l’échec des négociations avec les Saoudiens à propos d’un nouveau contrat de diffusion de ses programmes en Arabie Saoudite, et d’ajoute que la compagnie de Vince McMahon n’avait pas la capacité d’étendre ses activités au Moyen-Orient comme elle l’avait prétendu aux investisseurs.

Plus prudent selon la WWE

L’affaire aurait dû être amenée devant le tribunal, mais la WWE a préféré régler celle-ci à l’amiable en payant 39 millions de dollar aux font de pension en question. « La société estime que la résolution du problème est la bonne décision commerciale et qu’il est prudent de mettre fin à la longue et incertaine procédure de recours collectif. » explique la WWE dans un communiqué. Pour ce qui est de cette somme, « la société s’attend à ce qu’ils soient tous payés par les assureurs de la société. » a indiqué la WWE.

Publicité

Une autre plainte avait été déposées en début d’année par un autre fond de pension, le Firefighters Pension System of the City of Kansas City Missouri Trust. Les enquêteurs avaient notamment recueilli les témoignages anonymes d’employés et talents depuis licenciés quant à leurs mésaventures au moment de quitter l’Arabie Saoudite après Crown Jewel 2019.

À lire aussi: Crown Jewel : Des révélations sur le blocage de l’avion des Superstars en Arabie Saoudite

L’entente entre la WWE et l’Arabie Saoudite, prolongée l’an dernier, quant à l’organisation d’événements deux fois par ans dans le pays est actuellement en pause en raison de la pandémie de COVID-19.

En haut