NXT

Résultats de WWE NXT du 2 décembre

wwe nxt 2 decembre 2020

Résultats de l’épisode de WWE NXT du 2 décembre, dernier avant TakeOver : WarGames 2020.

WWE
Publicité

Dans ce dernier épisode de WWE NXT (2 décembre) avant TakeOver : WarGames, on fignole les derniers détails de la carte de ce dimanche.

Le show a démarré avec un bel hommage à Pat Patterson, décédé ce mercredi. Triple H et Shawn Michaels sont sur la rampe, tandis qu’on voit quelques moments de la carrière du Hall of Famer sur la musique de My Way de Frank Sinatra, visiblement une de ses chansons préférées.

Curt Stallion aurait dû être sur le ring ce soir, pour faire équipe avec Leon Ruff dans l’opener face à Santos Escobar et Raul Mendoza. Mais la Legado Del Fantasma l’a attaqué, et le voilà hors d’action. Heureusement pour Ruff, Damian Priest est venu à la rescousse et le remplace, après avoir attaqué Joaquin Wilde. Faudrait en effet pas que le champion d’Amérique du Nord soit blessé avant ce dimanche. Johnny Gargano était par ailleurs aux commentaires du match.

Leon Ruff et Damian Priest ont battu Santos Escobar et Raul Mendoza après un Reckoning de Priest et un frog splash de Ruff sur Mendoza.

Publicité

Quelques clips vidéo nous hype pour TakeOver WarGames avec d’un côté la team Shotzi qui se prépare en bricolant on ne sait quoi — on parie sur un nouveau tank — tandis que l’Undisputed Era discute du match de ce dimanche après des images de la semaine dernière.

Dexter Lumis, magicien

En interview avec son équipe, Candice LeRae ne se fait pas de souci pour le WarGames de dimanche contre la Team Shotzi et remercie Indi Hartwell de s’être blessée pour elle la semaine dernière. Gonzalez termine en disant que ce soir, ils repartent avec l’avantage et Shotzi Blackheart repartira dimanche comme si elle s’était faite rouler dessus par un tank.

Cameron Grimes a battu August Grey par tombé avec son Cave In.

Grimes sort après le match la sangle en cuire de son sac, et l’utilise sur Grey en démonstration, espérant que Lumis regarde. Grimes continue de s’adresser à Lumis en regardant la caméra, mais mais on voit soudain que Grey n’est plus là. Il est remplacé au bout de la sangle par… Lumis. Tour de magie.

Grimes a à peine le temps de le découvrir qu’il se fait passer à tabac par Lumis qui le roue de coup de sangle. Petit avant gout de dimanche.

Publicité

Jake Atlas veut le titre Cruiserweight

Jake Atlas a battu Tony Nese par tombé avec un Cartwheel DDT.

Bon match visiblement pour mettre la division Cruiserweight en avant, même si celui-ci a démarré directement après la pub sans entrée et qu’il a été interrompu par l’arrivé de la team McAfee au Performance Center.

Atlas, interviewé après le match, nous explique que ce qu’on vient de voir n’est que le début de sa croisade pour le titre de champion Cruiserweight de NXT.

Publicité

Pat McAfee et sa team débarquent sur le ring pour une promo en vue du match de dimanche contre Undisputed Era. McAfee rend hommage à Pat Patterson, n’ayant que du respect pour lui. « Et à l’autre bout de l’échelle du respect, Undisputed Era » poursuit-il. McAfee déroule une longue promo où il s’en prend aux fans et parle de ses co-équipier et de leur expérience. Rien de plus que les autres fois.

Pendant ce temps, Xia Li et Boa se font torturer dans l’entrepôt où on les a vu entrer la semaine dernière. On voudrait pas forcer, mais la WWE aurait peut-être dû appeler la police après avoir reçu ces images, non ? C’est très inquiétant. Plus sérieusement, c’est assez bien produit et intrigant. On espère juste que ça leur apporte quelque chose de bon ensuite.

Ever-Rise en ont gros

Les Grizzled Young Veterans devaient affronter Ever-Rise pour leur retour sur le ring de WWE NXT, mais Marcel Barthel et Fabian Aichner d’Imperium sont arrivés pour voler le match à Ever-Rise. Carrément oui. Ils reviendront tout de même à la charge pendant l’affrontement.

Grizzled Young Veteran contre Imperium s’est terminé en no-contest, après l’intervention d’Ever-Rise.

Au retour de la publicité, le duo d’Ever-Rise s’enfuit dans une voiture, furieux de s’être fait voler leur match. « Ever-Rise rules! » hurlent-ils avant de s’enfuir dans leur voiture, toujours en tenue de ring.

Publicité

Retour sur le ring avec une nouvelle session d’entrainement de Timothy Thatcher. Ce soir il veut apprendre les bases de la distraction. Lorsqu’il se retourne vers son élève, surprise : Tommaso Ciampa est là. Thatcher l’envoie ballader en lui disant qu’il a déjà un élève, mais Ciampa n’est pas là pour apprendre, il est là pour enseigner.

Thatcher préfère partir du ring, il n’a aucun souci avec Ciampa et il n’en veut visiblement pas. « Thatcher, quelle déception » lance Ciampa à son rival qui finalement fait demi-tour. Il finira par l’attaquer, avec l’aide de son élève, et lui portera un étranglement pour l’endormir.

Au retour de la publicité, en interview, Thatcher met Ciampa en garde et le défie à un match pour dimanche à TakeOver.

Avantage Team Blackheart

C’est l’heure du main-event, dans lequel Shotzi Blackheart (Team Blackheart) affronte Raquel Gonzalez (Team LeRae) dans un Ladder pour l’avantage dans le match WarGames de dimanche qui opposera les deux équipes. Les trois autres catcheuses de chaque équipes assistent au match depuis une plateforme.

Alors que le match sera bien avancé, Indi Hartwell arrive avec une échelle pour faire descendre l’équipe de Candice LeRae de la plateforme où elles regardent le match pour leur permettre d’intervenir. Mais l’équipe de Blackheart viendra les empêcher, provoquant une bagarre générale en dehors du ring.

Sur le ring, alors que Raquel Gonzalez réussie presque à monter sur l’échelle, Io Shirai arrive et l’en empêche en lui portant un sleeper, avant de se jeter sur le groupe à l’extérieur du ring. Pendant ce temps, Shotzi Blackheart monte à l’échelle.

Shotzi Blackheart a battu Raquel Gonzalez en décrochant la mallette.

Io Shirai rejoint ainsi l’équipe de Shotzi Blackheart pour le match de dimanche. Une équipe qui envoie du lourd que ce soit en terme de talents mais aussi d’image.

Un épisode sympathique avec de bons matchs. Un go-home bien plus intéressants que d’autre go-homes de la WWE pour un TakeOver qui pourrait bien être un moment charnière pour la brand jaune et sa nouvelle génération de talents. La division tag-team se reconstruit avec Ever-Rise qui cherche s’affirmer après la fin du règne de Breezango, l’arrivée des GYV et le retour d’Imperium.

En haut