Japon

La Pro Wrestling NOAH de retour au Nippon Budokan le 12 février 2021

NOAH Back to Budokan

Théâtre de son âge d’or dans les années 2000, la Pro Wrestling NOAH retourne au Nippon Budokan le 12 février 2021.

NOAH
Publicité

Dans un monde et une actualité assez anxiogène où il n’est pas toujours propice aux meilleures nouvelles, certains parviennent à tirer leur épingle du jeu. C’est le cas de la Pro-Wrestling NOAH, qui après des années de galère, parvient à sortir la tête de l’eau et nous a a offert une superbe année 2020, notamment au travers de l’un de leurs derniers gros événements.

2021 approche à grands pas — et bizarrement on ne souhaite plus la bonne année, on a sûrement compris la leçon avec l’année encore en cours — et la NOAH a décidé de prendre les devants et d’annoncer un show inédit et qui marque le retour dans l’un des plus grandes arènes du puroresu : le Nippon Budokan.

Théâtre des plus grandes heures de la NOAH

Au même titre que le Ryogoku Kokugikan, le Korakuen Hall, le Osaka Jo-Hall ou encore le Tokyo Dome — le Nippon Budokan fait parti de ses arène sacrées du catch japonais dont les murs furent le théâtre de bon nombres d’affrontement épiques entre des grands noms du puro, tels que le dernier chapitre entre Kenta Kobashi et Mitsuharu Misawa pour le championnat GHC Heavyweight le 1er mars 2003 ou plus récemment la finale dantesque entre Hiroshi Tanahashi et Kota Ibushi lors du G1 Climax 28 en 2018.

En outre, l’histoire de la NOAH est liée au Nippon Budokan, dont les pinacles des tournées finissaient souvent leur trajet dans cette arène. Entre 2001 et 2010, lors de son âge d’or, la promotion de feu Mitsuharu Misawa s’est produit à quarante-cinq occasions au sein du Budokan. La dernière venue de la Pro Wrestling NOAH dans l’arène remonte en vérité en mai 2013 lorsque Kenta Kobashi prenait sa retraite des rings dans un Nippon Budokan à guichets-fermés.

Publicité

C’est ainsi que le 12 février 2021, la Pro Wrestling NOAH sous un événement intitulé Back To Budokan, marque son retour dans cette mythique arène pour la première fois en huit ans. Quelques crises financières avaient touché la NOAH depuis 2013, qui avait obligé la promotion de se séparer de bon nombre de ses têtes d’affiches, n’étant plus en mesure de les payer à leur juste valeur. L’angle d’invasion de la NJPW au travers du Suzuki-gun entre 2015 et 2016 n’avait pas arrangé les affaires. C’est véritablement le rachat de CyberAgent, propriétaire de la DDT Pro-Wrestling, qui a permis de réellement sauver la NOAH.

Publicité

NOAH Back To Budokan sera à suivre sur la plateforme ABEMA, l’un des diffuseurs majeurs de la NOAH, en outre du Wrestle Universe, plateforme vidéo de la DDT et de ses consœurs.

En haut