NWA

Décès de Danny Hodge à l’âge de 88 ans

danny hodge 1280x720 1

Grand nom de la NWA durant son âge d’or, lutteur, boxeur et catcheur, Danny Hodge est décédé à l’âge de 88 ans.

NWA

Parmi les noms légendaires de l’âge d’or de la National Wrestling Alliance (NWA) se trouvent Lou Thesz, Verne Gagne, Harley Race, Jack Brisco, les frères Terry & Dory Funk Jr. ainsi que leur paternel Dory Sr. et encore Ric Flair — on en passe et des meilleurs.

Parmi tous ces noms dont la simple évocation ressent le prestige il y a Danny Hodge, décédé ce 26 décembre à l’âge de 88 ans. Catcheur, lutteur et boxeur, Hodge est reconnu comme l’un des catcheurs les plus techniques qu’un ring de catch a rencontré. Bret Hart, reconnu lui aussi comme un catcheur technique, le considère comme le maître en matière : « L’un des plus grands lutteurs qu’il n’y ait jamais eu » a déclaré le Hitman à son sujet.

Tout d’abord lutteur au collège et à l’université, représentant l’Etat de l’Oklahoma, Hodge s’en sort invaincu avec quarante-six victoires et la légende raconte que personne n’est parvenu à le faire chuter lors d’un combat.

Imprenable

Ses qualités de lutteur l’envoient tout d’abord dans l’US Navy avant d’être sélectionné maintes fois dans les années 1950 pour différentes Olympiades d’été dont son meilleur fait d’arme sera une médaille d’argent en 1956 à Melbourne. Hodge s’essaye en suite à la boxe à la fin de cette même décennie, en 1958 où ses qualités sont reconnues et terminera sur un bilan de huit victoires pour deux défaites selon les documents officiels. Il prend sa retraite dès l’année suivante.

Publicité

Son talent de lutteur est repéré par nul autre que Ed « The Strangler » Lewis, grande figure du catch des années 1920 et 1930 où la discipline était encore vue comme réelle. Mentor de Lou Thesz, Lewis a formé Danny Hodge et ce dernier fait ses débuts au sein de la NWA en 1959. Sa rivalité face à Angelo Savoldi est restée dans les annales lorsque le 27 mai 1960, dans un match opposant les deux rivaux, le père de Hodge fit irruption dans l’arène et poignarde Savoldi avec un canif. Celui-ci s’en sort avec soixante-dix points de suture tandis que le paternel fut directement arrêté par les autorités locales.

Multiple champion Junior de la NWA, Danny Hodge a remporté cette ceinture à sept reprises ainsi que d’autres titres liés à la NWA au cours de ces dix-sept ans de carrière avant de prendre sa retraite en 1976. En outre, Hodge reste à ce jour le seul et unique lutteur ayant fait la une d’un numéro du célèbre Sports Illustrated.

En haut