AEW

L’AEW tente de déposer la marque « Too Sweet »

resultats aew new years smash 6 janvier

Avec la réunion du Bullet Club, l’AEW tente de déposer la marque « Too Sweet ».

AEW

La All Elite Wrestling tente d’enregistrer le geste et l’expression « Too Sweet », mais comme d’autres l’ont tenté auparavant, cela n’est pas aussi simple.

Depuis le sacre de Kenny Omega en tant que champion de l’AEW et le partenariat avec Impact Wrestling permettant aux deux promotions de réunir notamment son champion avec les Good Brothers et les Young Bucks à la télévision, une réunion du Bullet Club commence à se faire sentir et les gestes Too Sweet font leur retour à l’écran.

L’AEW a ainsi déposé la semaine dernière une demande d’enregistrement pour la marque et le geste « Too Sweet » auprès de l’USPTO (United States Patent and Trademark Office, l’INPI américaine) pour pouvoir s’en servir à la télévision mais aussi pour divers produits de merchandising habituels dans le catch.

Le geste et le nom « Too Sweet » ont été popularisés dans les années 90 par The Kliq (Triple H, Shawn Michaels, Kevin Nash, Scott Hall et Sean Waltman) et a été repris plus tard par le clan du Bullet Club à la NJPW notamment.

Publicité

Une marque difficile à enregistrer

Mais déposer cette marque n’est pas chose simple. La WWE avait déjà tenté en 2015 mais avait dû abandonner deux ans plus tard après des réclamations de la part des Universités du Texas qui avaient déjà déposé un geste similaire.

Creative Ventures Inc., la maison mère de la boutique Pro Wrestling Tees avait elle aussi tenté sa chance en 2017, mais s’était vue refuser l’enregistrement par l’USPTO, qui a justifié son refus par le fait que l’expression et le geste sont trop couramment utilisés dans le monde du catch et qu’ils ne peuvent en conséquence être utilisés à des fins marketing.

La marque est ainsi libre depuis 2019. Reste à savoir si l’AEW réussira à l’enregistrer.

En haut