Impact Wrestling

Résultats d’Impact Wrestling du 19 janvier

Private Party IMPACT compressed scaled

Résultats de l’épisode de Impact Wrestling du 19 janvier 2021.

Impact Wrestling

Après les événements de Hard To Kill 2021 qui a notamment vu le succès de Kenny Omega et des Good Brothers face à Rich Swann, Moose et Chris Sabin, IMPACT Wrestling se lance dans de nouveaux programmes frais, qu’ils soient bons comme mauvais.

Soirée encore plus privée

Ce numéro de Impact Wrestling s’ouvre sur un recap de la victoire de Kenny Omega sur Rich Swann avant que celui-ci, les Good Brothers ainsi que Don Callis soient vu en train de célébrer leur victoire en coulisses. Callis prend la parole et déclare que sa petite troupe part prendre du bon temps avant de repartir en direction de Jacksonville. Ce dernier rappelle les plans de cette nouvelle version de l’Elite tout en annonçant qu’il a toujours des plans en magasin. On commence par une bonne promo.

Eric Young a battu Rhino. Accompagnés de ses comparses de Deaner et Joe Doering, Young fait régner la terreur au sein de IMPACT et c’est Rhino qui en fait cette fois-ci les frais. Un match d’à peine cinq minutes où l’ancien de la ECW se fait tabasser par Doering qui l’envoie s’écraser dans l’un des poteaux du ring, permettant ainsi à Young de placer son adversaire dans un kneebar. Rien de bien intéressant.

IMPACT, ton univers impitoyable ! Tommy Dreamer est toujours à la recherche de celui ou celle qui a tiré à bout portant sur John E. Bravo il y a quelques semaines lors de son mariage. C’est gênant, il s’agirait d’arrêter cela monsieur Dreamer. Le pire c’est que les officiels savent que c’est mauvais, en espérant que ça se termine (enfin).

Publicité

Les Good Brothers sont sur le ring, rappelant qu’ils font la fête depuis leur victoire du week-end dernier tout en annonçant qu’ils garderont les championnats par équipes aussi longtemps qu’ils le souhaitent, faute de concurrence. Chris Sabin débarque dès lors sur le ring pour les défier. Gallows et Anderson lui rient au nez puisqu’il ne peut combattre seul suite à l’absence de son partenaire Alex Shelley, pour des raisons personnelles. Néanmoins, Sabin a un plan B : James Storm. Le cowboy annonce vouloir les titres par équipes et s’allie donc avec lui pour y parvenir.

Avant même que Storm puisse terminer son discours, la musique de Matt Hardy retentit et amène avec lui les Private Party. Après s’être foutu allègrement d’IMPACT et après avoir sauvé la promotion il y a quelques années, l’aîné des Hardy souhaitent mettre en avant Isaiah Kassidy & Marq Quen. Les trois équipes équipes se mettent d’accord : les gagnants du match de ce soir entre Kassidy & Queen et Sabin & Storm deviendront les challengers des Good Brothers. Ça c’est du bon, faites que IMPACT soit tout le temps comme ça.

Bravo, on sait qui a tiré sur Bravo

Kimber Lee et Susan ont battu Jordynne Grace et Jazz. Avec le retour des championnats féminins par équipes, IMPACT tente tant bien que mal de construire une division. Un match des plus oubliables où rien ne ressort de vraiment bon. On peut se réjouir de voir Jazz dans une bonne forme à tout de même 47 ans. La vétéran s’incline suite à une intervention de la championne Deonna Purrazzo qui lui fait manger sa ceinture tout en permettant à Susan de faire le tombé.

On sait enfin qui a tiré sur John E. Bravo. Après de nombreuses investigations, la victime confronte Taya Valkyrie et l’accuse du coup. Tommy Dreamer confirme qu’on a retrouvé ses empreintes digitales. Valkyrie fait ses aveux avec motif qu’elle voulait empêchait ce mariage entre Bravo & Rosemary. Alors qu’elle est embarquée par la sécurité, Dreamer lui dit qu’elle sera soit envoyée au pénitencier de Jacksonville (AEW) ou à la prison de Stamford (WWE), si elle n’a pas de chance.

Rosemary vient à sa rencontre et lui demande des explications. Elle lui explique qu’elle a tout fait pour la protéger. Un câlin cloue une storyline qui nous aura presque donné des cauchemars.

Publicité

Tony Khan est à IMPACT, en chair et en os. Le président de l’AEW souhaite, accompagné de Jerry Lynn, assister au match de Private Party tout en annonçant qu’il viendra livrer l’argent de la prochaine publicité avec Tony Schiavone en personne la semaine prochaine.

Les programmes se dessinent

Présent sur le ring, le champion du monde d’IMPACT Rich Swann souhaite passer ses nerfs de sa défaite face à Kenny Omega et a une folle envie de se battre. Moose, qui l’a trahi à la fin du match de Hard To Kill, débarque à son tour pour provoquer Swann sans vouloir se battre pour autant. Après quelques insultes, les deux hommes se mettent sur la tronche et la bagarre se termine en coulisses.

Rohit Raju n’est pas content. Il n’est plus champion X-Division suite à sa défaite face à Manik lors de Final Resolution en décembre dernier et le champion se révèle être TJP. Clamant donc que le catcheur n’est pas en droit de catcher sous deux identités. Scott D’Amore se moque de Raju en confiant que tout le monde sait que TJP et Manik sont une seule et même personne. D’Amore décide donc d’offrir l’occasion à Raju d’affronter TJP. Celui-ci s’en voit heureux mais D’Amore rigole car il n’a pas annoncé que ce combat ne sera pas un match de championnat.

Publicité

Bryan Myers a battu Fallah Bahh. Quatre minutes pour s’exprimer sur un match, c’est bien trop court, surtout quand le talent n’est pas immense. Myers parvient à remporter son match sur un coup dans l’entrejambe. Vous avez cinq minutes pour aller faire vos besoins ou vous préparez un petit encas.

Ace Austin, accompagné de Madman Fulton se paie la tête de Josh Alexander. Le concerné arrive et engage les hostilités avant que Fulton ne le calme sèchement. Matt Cardona débarque à son tour pour sauver la mise d’Alexander.

Juste avant le main-event, on annonce des matchs pour la semaine prochaine :

  • Matt Cardona & Josh Alexander vs. Ace Austin & Madman Fulton
  • Joe Doering vs. Cousin Jake
  • Tenille Dashwood vs. Rosemary

Tu viens plus aux soirées ?

Comme convenu, Private Party affronte Chris Sabin & James Storm, qui se sont trouver un nom d’équipe : Beer & Guns. Simple mais efficace. Tony Khan est aux abords du ring pour observer ses gars en terrain ennemi.

Isiah Kassidy & Marq Quen ont battu Chris Sabin & James Storm. Un superbe match, les deux vétérans ont su faire briller leurs jeunes adversaires qui décrochent donc le droit d’affronter les Good Brothers pour leurs championnats par équipes. Sabin a joué du même acabit avec Private Party tandis que Storm joue de sa force pure. Malgré tout, l’AEW repart comme des filous : Matt Hardy a grugé en distrayant l’arbitre tandis que Jerry Lynn, quant à lui, a tenu les pieds de Sabin pour permettre aux jeunes hommes de remporter le combat.

Publicité

Les Good Brothers débarquent pour le traditionnel face-off mais Beer & Guns n’en restent pas là et s’attaquent aux deux équipes tandis que l’antenne est rendue.

Un nouveau numéro solide avec de la profondeur sur la relation entre AEW et IMPACT. Envoyer des jeunes tels que Private Party afin de progresser ne sera que bénéfique pour les deux partis. Un partenariat qui pourrait profiter aux noms plus bas dans la carte de Jacksonville tandis que les gros noms de Nashville feront le chemin inverse. Des segments et programmes intéressants — excepté Tommy Dreamer — et bien quelques matchs soient des plus oubliables.

En haut