Friday Night SmackDown

Résultats de WWE SmackDown du 22 janvier

resultats smackdown 22 janvier 2021 kevin owens roman reigns

Résultats de l’épisode de WWE SmackDown du 22 janvier 2021.

WWE
Publicité

Au programme de cet épisode de WWE SmackDown du 22 janvier, un main-event original, un Sami Zayn manifestant, Bayley et Bianca Belair font du sport, les championnes par équipe Charlotte Flair et Asuka sont de passage pour affronter les Riott Squad tandis que Big E défend son titre contre Apollo Crews.

Paul Heyman a un plan

Roman Reigns n’est pas content, il a trouvé plus malin que lui en la personne d’Adam Pearce qui a réussi à se retirer du match de championnat Universal prévu à Royal Rumble 2021 pour mettre Kevin Owens à sa place, prétextant une douleur au genou. Il nous annonce d’ailleurs que Kevin Owens ne sera pas là ce soir, parce qu’il l’a décidé. Il explique lui aussi souffre de nombreuses parties de son corps parce qu’il porte la WWE sur son dos, et ce n’est pas pour autant qu’il se retire.

Adam Pearce interrompt la promo de Roman Reigns, qui se moque de lui parce qu’il se plaint de ses blessures et ajoute qu’il n’est pas surpris qu’il n’ait jamais réussi jusqu’à la WWE. Heyman rit, Pearce ne dira rien à Reigns, mais ne se laissera pas moqué par Heyman. Heyman lui défie Pearce à un match dans le main-event de ce soir parce qu’il a manqué de respect à Reigns. Pearce accepte, mais comme on dit et comme on doit s’y attendre, card subject to changes.

Pendant ce temps, alors que la Riott Squad doit affronter Charlotte Flair et Asuka — les titres de championne par équipe de la WWE ne sont pas en jeu — Sami Zayn arrive avec une pancarte « Justice pour Sami » et se menotte aux barrières qui entourent le ring avant d’annoncer au retour de la pub qu’il participera au Royal Rumble avant de se faire interrompre par l’entrée d’Asuka.

Publicité

Asuka et Charlotte Flair ont battu la Riott Squad par tombé avec le Natural Selection de Charlotte Flair sur Ruby Riott. Billie Kay n’a pas pu s’empêcher à nouveau d’intervenir dans le match et a couté la victoire à la Riott Squad. Natalya et Tamina de leur côté regardaient le match avec attention en coulisses.

En coulisse au retour de la pub, Billie Kay tente de s’excuser auprès de Riott et Morgan en leur annonçant qu’elle a pu les faire entrer dans le Royal Rumble, mais elles lui annonce qu’elles sont mieux à deux.

Daniel Bryan n’a qu’un but : le Royal Rumble

Daniel Bryan est sur le ring pour parler du Royal Rumble auquel il participera dans un peu plus d’une semaine. Il dit avoir eu une grande carrière, mais il n’en a jamais gagné un seul. Cesaro l’interrompt pour lui faire comprendre qu’il est meilleur que lui pour le Rumble, ayant déjà remporté l’Andre The Giant Memorial Battle Royal. Mais Bryan lui rappellera simplement qu’il a perdu contre lui la semaine dernière.

Dolph Ziggler interrompt à son tour, promet de remporter le Rumble et fait comprendre qu’on n’est plus en 2014, que l’heure de Bryan est passée — l’hôpital, la charité, tout ça. Il accepte le défie de Cesaro à la place de Bryan.

Cesaro a battu Dolph Ziggler par tombé avec son Neutralizer. Petit match mais match sympa. Ziggler a beaucoup tourné, a tenté plus tard son Zig Zag mais sans succès.

Publicité

Sasha Banks a battu Reginald le Sommelier par soumission avec son Banks Statement. C’était fun, une petite tentative de match intergender de la part de la WWE mais le focus était sur Reginald et ses acrobaties afin d’éviter les attaques de Sasha Banks.

À lire aussi : Sasha Banks et Carmella s’affronteront à WWE Royal Rumble 2021

Dans la loge de Roman Reigns, Paul Heyman explique que le plan se déroule comme prévu, il savait ce que Reigns voulait et a ainsi défié Adam Pearce. Roman Reigns lui explique que non, il n’y avait pas de plan. Il l’a embauché et attend de lui qu’il se comporte en homme et s’occupe de cette histoire lui-même. C’est embêtant, ça.

Publicité

Sami Zayn s’incruste entre Big E et Apollo Crews

Match de championnat : Big E défend une nouvelle fois son titre de champion Intercontinental contre Apollo Crews, plus déter que jamais.

Big E contre Apollo Crews se termine en no-contest, Sami Zayn est intervenu dans le match et a porté un Helluvah Kick à Crews puis à Big E. Un triple menace pour le titre est sans doute dans les cartons.

En effet, Kevin Owens ne peut pas rentrer dans le Thunderdome. On le voit dans une vidéo enregistrée plus tôt dans la journée où il explique que Roman Reigns a tout fait pour qu’il ne puisse pas venir. Après une petite promo où il parle de sa famille, il promet d’être le dernier homme debout à Royal Rumble.

Les Street Profits croisent Sonya Deville et la félicite pour son nouveau poste en coulisse et lui offre une corbeille de fruits. Ils réclament un match revanche aux titres de champions par équipe mais celle-ci le refuse parce que Montez Ford doit soigner quelques blessures avant, et demande aussi de laisser aux autres équipes la chance de remporter les titres. Le matchs ils l’auront, mais plus tard.

Bayley et Bianca Belair à l’USEP

C’est l’heure de la course d’obstacle entre Bayley et Bianca belair (eh oui). Le parcours : il faut soulever un gros pneu, sauter au dessus de plusieurs haies, passer des murs de plus en plus grands, porter Chad Gable (oui oui) sur son dos sur plusieurs mètres et marquer un panier au basket. Simple.

Publicité

Bayley réussi le parcours en un peu plus d’une minutes mais a eu le droit à des petites haies, a évité les murs et a raté le panier à la première tentative. Et quand vient le tour de Bianca Belair, elle corse un peu le parcours : des haies plus grandes, et remplace Gable par Otis. Croyez-vous que cela fait peur à Bianca Belair ? Pas le moins du monde, l’EST de SmackDown réussi tout le parcours, même le porté d’Otis. Respect.

Mais Bayley est mauvaise perdante et finit par s’énerver, et fait tomber le panier de basket sur Bianca Belair. C’était un peu ridicule comme segment, mais respect à Bianca Belair quand même.

Baron Corbin a battu Dominik Mysterio par tombé avec son End of Days après avoir contré le 619. C’était le premier match de Mysterio fils depuis novembre et le tout premier dans la brand bleue. Pas fous les débuts.

À lire aussi : Sept Superstars ajoutées aux participant·e·s de Royal Rumble 2021

Cart subject to changes, encore

C’est l’heure du main-event. Un match entre… Paul Heyman et Adam Pearce. On nous a expliqué un peu plus tôt dans la soirée que Reigns a quitté le Thunderdome et que Kevin Owens n’est pas là non plus. Les voilà livrés à eux-mêmes. Bon, vous vous doutiez que nous n’assisterions pas à un vrai match.

Paul Heyman n’arrivera même pas sur le ring, il glisse du marche-pieds et fait mine d’être blessé à la cheville. Il explique à Adam Pearce que bien évidemment : Card subject to changes. Et Roman Reigns entre. Le champion passe Adam Pearce à tabac. Superman Punchs, low blow, projection dans le décor, Pearce passe un assez mauvais moment.

Soudain, Kevin Owens caché dans un sweat à capuche apparait et attaque le champion Universal. Owens parvient à esquiver un Superman Punch et porte un Stunner à Reigns, puis un second, avant d’aller le faire passer à travers la table des commentateurs avec une Pop Up Powerbomb.

Un bon épisode de SmackDown sympathique. Pas celui où vous verrez les meilleurs matchs, une fin assez prévisible — à moins que vous vouliez vraiment voir Heyman et Pearce se battre, on ne vous juge pas — et pour le reste, le build up de Royal Rumble 2021 se passe tranquillement.

En haut