Preview

WWE Royal Rumble 2021 : Qui a ses chances chez les hommes ?

royal rumble 2021 homme gagnant

Qui remportera le Royal Rumble 2021 chez les hommes ce dimanche ? On fait le tour des participants.

WWE

Ce dimanche lors de WWE Royal Rumble 2021, ils seront trente à se faire passer par dessus la troisième corde jusqu’au dernier pour avoir la chance d’aller affronter le champion de leur choix à WrestleMania 37. Faisons le tour des participants annoncés, et des possibles surprises qui nous attendent.

Randy Orton : Sa place de main-eventer peut le placer favori, mais à moins que Goldberg ne remporte le titre de champion de la WWE dimanche (vous avez eu un frisson, là), on n’a pas spécialement envie de revivre Randy Orton contre Drew McIntyre.

Edge : Disons-le franchement 2020 n’a pas été son année malgré le retour le plus chaud de l’année. Blessé après son match à Backlash, on ne l’a plus revu. Maintenant que son retour et sa participation au Royal Rumble sont annoncés, on peut en faire un favori.

AJ Styles : Ce n’est pas une option déplaisante que d’imaginer Drew McIntyre contre AJ Styles, mais dans la tête de Vince McMahon, ça fait pas le bruit du tiroir caisse.

Publicité

Big E : Lui ne cache pas son envie d’aller affronter Roman Reigns à WrestleMania, mais deux ans après la KofiMania, la Big E-Mania, c’est peut-être encore trop tôt. Faisons-en déjà un bon champion Intercontinental.

Dolph Ziggler : Non.

Daniel Bryan : Il est l’un des favoris de l’année, si ce n’est le plus souhaitable. Il ne lui manque qu’une victoire en Royal Rumble pour pouvoir se vanter d’une carrière complète. Et alors que l’on attendait un match contre Roman Reigns ce dimanche soir, celui-ci ne s’est pas encore concrétisé. Selon les rumeurs la WWE préférerait le garder pour WrestleMania.

Sheamus : Pour faire du main-event de WrestleMania 37 un Bar Fight entre un Écossais et un Irlandais, faites ce choix.

Jeff Hardy : Les fans de la Generation NT1 qui n’ont pas vu beaucoup de catch depuis diront oui et ressortiront les machettes trouées. Les réalistes ont bien compris que 13 années sont passées depuis son dernier championnat majeur, et même s’il lui reste un grain de folie dans un coin de la tête, on sait que la belle époque est terminée.

Publicité

Bobby Lashley : L’option est au moins viable. Mais on se rend bien compte que trois ans après son retour à la WWE, Vince McMahon n’a pas particulièrement envie d’en faire un main-eventer.

À lire aussi : Carte finale de WWE Royal Rumble 2021

Jey Uso : Roman Reigns en rêve surement parce que ce serait plus facile pour lui, mais ça ne va pas être possible. Et puis Jey contre Roman, on a déjà donné.

Publicité

Cesaro : C’est un non évident qui brise nos coeurs chaque année, mais il faut savoir rester réaliste. Vince McMahon a un problème avec la Suisse.

Shinsuke Nakamura : Pareil, mais avec le Japon.

The Miz : La logique voudrait que non, parce qu’il est déjà Mr MITB et qu’en toute logique c’est plus simple d’utiliser une mallette sur un champion déjà diminué que d’aller l’affronter à WrestleMania lorsqu’il est en pleine possession de ses moyens. Mais le Miz voulait absolument le main-event de WM cette année, et cumuler le Rumble et la mallette n’est pas interdit.

John Morrison : Il porte la mallette du Miz, il peut pas tout faire.

Otis : Oh ben oui, après le MITB l’année dernière pourquoi pas hein.

Publicité

Sami Zayn : S’il se menotte à un poteau durant tout le match il a sans doute ses chances. Autrement non.

Dolph Ziggler : N’insistez pas, on a dit non.

Mustafa Ali : La MustafaMania, nous, on est pour. Et puis aller chercher Drew McIntyre entouré de RETRIBUTION qui servirait enfin à quelque chose comme mettre le champion en difficulté durant toute cette route vers WrestleMania ne serait sans doute pas déplaisant, même si c’est du WWE très classique.

Bray Wyatt/The Fiend : Il a disparu dans les flammes lors de WWE TLC 2020, a sans doute un peu de rancoeur et ça tombe bien Randy Orton participe au match. Juste pour lui couter la victoire, le Fiend pourrait être présent. Remporter le match on en est moins sûr.

Brock Lesnar : Vince McMahon lui a sans doute déjà laissé 70 messages tel un Gerard Darmanin en manque. On ne sait pas si l’ancien champion de la WWE a envie d’une revanche contre Drew McIntyre, s’il a envie de bosser durant cette période ou même s’il a le téléphone dans le Saskatchewan. Mais l’option a probablement été envisagée.

Seth Rollins : On ne sait pas si le Messiah s’en sort entre les couches et les biberons, mais aux dernières nouvelles son retour est attendu pour ce dimanche. On ne miserait pas sur une victoire, parce qu’un nouveau duel entre anciens camarades du Shield est loin d’être une option intéressante.

Dolph Ziggler : M’enfin, ça suffit oui ?

Braun Strowman : Ce qu’on peut dire en tout cas, c’est qu’il a respecté à la lettre la suspension dressée par Adam Pearce en novembre dernier, c’est rare. Blague à part, Strowman soignait une blessure mineure au genou et son absence n’était pas prévue pour être longue. L’an dernier le Monster Among Mena a dû sa présence dans le main-event de WrestleMania à l’absence de Roman Reigns, et c’était un gros cadeau que lui faisait la WWE. Alors une victoire, vous n’y pensez pas.

En haut