WWE

Pour Shawn Michaels, les jeunes talents sont plus professionnels qu’il ne l’était

shawn michaels

Dans la saga de l’opposition entre les vétérans et les jeunes générations de catcheurs, Shawn Micheals encourage les jeunes à être plus professionnels qu’il ne l’était.

WWE
Publicité

Le fossé entre les générations de catcheurs des années 90 et ceux d’aujourd’hui fait beaucoup débat ces derniers jours, notamment à cause des propos de l’Undertaker qui trouve celle d’aujourd’hui et le produit proposé par la WWE beaucoup trop soft à son gout.

S’attirant les foudres de ses benjamins comme Drew McIntyre, Xavier Woods ou Roman Reigns tandis que d’autres vétérans se sont ralliés à sa cause, certains d’entre eux ne partagent pas le point de vue du Deadman et le font savoir, comme Mick Foley.

Dans la même tranche, c’est Shawn Michaels, invité par Get Over : Wrestling Podcast, qui défend les jeunes générations. Michaels explique que ces dernières sont davantage professionnels que lui dans les années 1990, lorsqu’en compagnie de ses copains de la Kliq — excepté Triple « Sam » H  — se laissaient aller à quelques abus d’alcool et de drogues en tout genres.

[…] J’essaye toujours d’être le plus compréhensible possible, il faut essayer de comprendre que ce n’est plus le même environnement, ce n’est plus le même business. C’est devenu si vaste. Personne ne devrait se comporter de la manière dont je me suis comporté. Néanmoins, je dois trouver un équilibre entre cela et l’honnêteté, c’est-à-dire leur faire savoir que je ne peux pas dire avec certitude si je m’étais motivé à m’en sortir et changer le système, je ne sais pas si j’aurai pu y parvenir.

Publicité

C’est toujours important créativement parlant de trouver la prochaine attraction. Si vous vous ne bougez pas, je respecte votre décision. Cependant, j’encourage toujours nos talents à aller au delà leurs limites. J’utilise toujours la phrase que m’a prononcé Vince [McMahon] il y a des années : « Ecoute, Shawn, je veux que tu le fasses à fond, ensuite je te ferai confiance ».

Shawn Michaels parle aussi de l’importance d’écouter les talents actuels et leurs idées, comme il le fait dans le cadre de son travail à NXT.

Cette génération le fait avec beaucoup plus de sens et de sensibilité, certainement plus que moi. Encore une fois, je pense qu’ils ont un bon équilibre. Pour répondre à votre question, je les encourage à se dépasser et à continuer d’évoluer et essayer de grandir en tant que talents, parce que j’ai l’impression qu’ils stagneraient et, comme vous dites, qu’ils seraient complaisants. C’est un équilibre délicat auquel ils doivent s’adapter et ils doivent le faire à leur rythme. Je m’assure toujours de leur dire de ne pas le faire si ce n’est pas dans leur nature. Mais si c’est quelque chose que vous ressentez passionnément et dont vous pensez que vous vous sentirez mieux en le disant, exprimez-le. Tant c’est exprimé de manière professionnelle et bien élevée. À NXT, tout le monde a le droit de s’exprimer. Vous ne pouvez tout simplement pas avoir la voix que j’avais il y a 25 ans.

Publicité

Après des années de déboires personnels, Shawn Michaels s’est retrouvé lorsqu’il s’est converti au christianisme au cours de ses quatre années d’absence entre 1998 et 2002 suite à sa blessure au dos. En devenant Born-Again Christian, Michaels est parvenu à faire la paix avec lui-même et s’est assagi. Depuis sa retraite en 2010, l’ancien catcheur n’est pas avare de conseil aux jeunes générations, notamment depuis qu’il a rejoint Triple H à la production de WWE NXT.

En haut