Impact Wrestling

Résultats d’Impact Wrestling du 9 février

DreamerSwann compressed

Résultats de l’épisode de Impact Wrestling du 9 février 2021.

IMPACT

Au programme de cet épisode de Impact Wrestling : Karl Anderson & Doc Gallows mettent en jeu leurs championnats par équipes face à Chris Sabin & James Storm, Rich Swann et Tommy Dreamer signent le contrat pour leur match de No Surrender, des match féminins ainsi qu’un quatre contre quatre en ouverture d’épisode.

Explosif d’entrée

Josh Alexander, Suicide, Willie Mack & Trey Miguel ont battu Chris Bey, Shawn Daivari, Blake Christian & Ace Austin. On envoie directement au charbon huit hommes afin d’ouvrir l’épisode et le résultat en est très correct et solide. C’est ça qu’on veut. Alexander & Christian ont eu de belles occasions de briller tandis que les autres participants sont chacun parvenus à se démarquer.

Une bon échantillon du Triple Threat Revolver entre les huit hommes ce samedi lors de No Surrender, une stipulation assez spéciale qui ne peut que naître uniquement dans les cerveaux des créatifs de Impact Wrestling.

Sami Callihan apparaît à l’écran et met une nouvelle fois en garde Trey Miguel. Comment on ne sent pas qu’il va lui coûter son match samedi soir, quelle surprise !

Publicité

Une vidéo est diffusée où de nombreux talents souhaitent en avance son anniversaire à Tommy Dreamer. Vous êtes gentils mais on compte sur Moose pour l’écarter de son match contre Rich Swann.

Ça chauffe chez les femmes

Forte de son retour la semaine passée pour venir en aide à Jazz & Jordynne Grace dans leur rivalité face à Deonna Purrazzo, Susan & Kimber Lee, ODB, figure emblématique des femmes à IMPACT, se mesure à la dernière citée.

Kimber Lee a battu ODB. Un match bien plat et c’est dommage quand on sait que les deux femmes présentes sur le ring sont loin d’être des peintres au sein de celui-ci. Entaché de nombreuses interventions, Lee parvient à remporter le match suite aux interventions de ses alliées face à ODB des plus dominantes.

En coulisses, Susan se plaint du chaos régnant aux alentours. Ça tombe bien, Scott D’Amore passait par là et annonce un match à six entre les six femmes pour No Surrender.

Cousin Jake est sur le ring et déclare toujours réfléchir à la proposition de Erin Young pour rejoindre son clan Violent by Design. Young lui force la main comme il faut mais on en reste là. Affaire à suivre. S’ensuit Rohit Raju qui promet de battre une nouvelle fois TJP ce samedi après sa victoire de la semaine passée et cette fois-ci pour le championnat X-Division.

Publicité

C’est l’heure de la publicité hebdomadaire de l’AEW par les Tony’s. Ces derniers parlent de l’irruption de KENTA lors du dernier Dynamite tandis que Tony Khan remercie IMPACT pour lui avoir les yeux ainsi que l’esprit avec la conclusion suivante : il peut réaliser chacun de ses souhaits si son esprit le lui permet. Méchant Tony, méchant.

Nevaeah a battu Kiera Hogan par disqualification. Après la victoire de Havok sur Tasha Steelz la semaine passée, les challengeuses tentent de capitaliser sur une seconde victoire en vu d’un futur match pour No Surrender mais cette fois-ci ça finit sur une disqualification suite à une intervention de Steelz sur Nevaeh. Deux matchs féminins et deux fins crades, ça leur donne pas de crédit.

Les championnes par équipes se plaignent à Scott D’Amore. Celui-ci annonce un match de championnat pour ce samedi et se permet même de rajouter une petite stipulation : le match sera sans disqualification.

Publicité

Sabin & Storm gagnent gain de cause

XXXL (Ace Romero & Larr D), Tenille Dashwood & Kaleb with a K sont sur le ring, appelant Crazzy Steeve & Rosemary à venir au ring. Ça se parle mal en vu du match de ce samedi mais XXXL prévient que celui-ci se fera sans Rosemary, ne souhaitant pas frapper une femme. Néanmoins, le duo formant Decay ont eu une botte secrète avec eux et se nomme Black Taurus.

Black Taurus a battu Kaleb with a K. Une minute, emballé c’est pesé. Un match intergender est annoncé pour No Surrender : XXXL & Tenille Dashwood feront donc à Decay dans un match intergender. Quelques bonnes promos où Dashwood détruit Rosemary, c’est ça qu’on aime.

Voici le main-event tant attendu de l’épisode, les Good Brothers mettent en jeu les titres par équipes face à Chris Sabin & James Storm, qui comptent bien récupérer les titres que les Motor Machine City Guns n’ont jamais directement perdu.

Karl Anderson & Doc Gallows ont battu Chris Sabin & James Storm par disqualification. Bon match où Sabin est parvenu à jouer les faces à détresse tout en tenant la dragée haute à Anderson tandis Gallows et Storm se sont bien rentrés dedans comme deux camions sur une départementale.

Matt Hardy & Private Party sont évidemment de la partie lorsque Isiah Kassidy & Marq Quen font irruption sur le ring pour casser un tombé de Beer & Guns dans l’intention de les disqualifier. On sentait la douille arriver

Publicité

En coulisses, Scott D’Amore est furieux des agissements des catcheurs de l’AEW et prend une décision : afin d’éviter toute intervention de Sabin & Storm, ces derniers sont inclus dans le match de championnat de No Surrender. Dans le jargon, on dit « cheh ».

Patience Moose, patience

On termine donc cet épisode sur la signature de contrat entre Rich Swann et Tommy Dreamer en vu de leur match comptant pour le championnat du monde d’IMPACT. On espère que celle-ci va mal se terminer, comme toute signature. C’est la règle.

Les deux hommes s’échangent des mots doux mais tous les deux préviennent qu’ils ne se feront néanmoins pas de cadeaux lors de la rencontre. Avant que Dreamer puisse apposer sa signature, Moose débarque au ring, menaçant les deux protagonistes. Scott D’Amore, modérateur de cette signature, menace Moose d’une suspension. Ce dernier, furieux, montre son dégoût à Dreamer qui gagne une chance au titre par le simple fait qu’il fête son anniversaire. T’inquiète Moose, nous aussi. Il se fiche de qui gagne, il sait pertinemment qu’il ira le battre ensuite.

Dreamer répond qu’il sera toujours là pour mettre les jeunes en avant. Il le fait vachement, là. Il répondra toujours présent aux défis proposés et continuera de se battre. Il signe le contrat et serre la main de Swann tandis que Moose quitte le ring avec un sourire malicieux au coin des lèvres. Même pas une table renversée, quelle déception.

Un épisode bien plus solide de Impact Wrestling. À part les matchs féminins, le tout fut bien digeste et les angles cohérents et bien racontés. IMPACT No Surrender, c’est ce samedi 13 février et l’événement est disponible sur FITE au prix de 9$99.

En haut