NJPW

Résultats de NJPW The New Beginning in Hiroshima 2021 — Nuit 1

nj nb 2021 hiroshima S1

Résultats de la première soirée de NJPW The New Beginning in Hiroshima 2021.

NJPW

Deuxième arrêt et premier à Hiroshima à l’occasion de NJPW The Beginning 2021, cette première soirée voyait deux combats importants et de championnat prendre place : les Guerillas of Destiny remettent en jeu les titres par équipes face aux Dangerous Tekkers tandis que Hiromu Takahashi effectue la première défense de son titre Junior Heavyweight contre SHO.

En outre, plus haut dans la carte, BUSHI se mesure à Master Wato, l’ingouvernable clamant que ce dernier ne pourra jamais le battre.

Guerre psychologique

Après une nouvelle défaite et cette fois-ci pour les championnats par équipes lors de Wrestle Kingdom 15 et toujours à cause de l’Iron Finger from Hell, Taichi & Zack Sabre Jr. se sont jurés de prendre leur revanche sur Tama Tonga & Tanga Loa, qui se sont amusés à les torturer psychologiquement au cours de la tournée précédant le show d’aujourd’hui.

Les champions ramènent ainsi des sacs en carton au ring où durant les premières minutes, Taichi tente de les ouvrir un à un : l’un contient du pain, le second, un gant de boxe pour donner l’illusion de l’Iron Finger From Hell tandis que Yoshinobu Kanemaru, aux commentaires, parvient à en intercepter un autre qui contient un soutien-gorge, rappelant les infidélités passées de Taichi qui lui valut une belle descente dans la carte. Au Japon, il vaut mieux frapper sa femme que de le tromper.

Publicité

S’ensuit une grosse bagarre où chacune des deux équipes va tenter de gruger bien que les Dangerous Tekkers reçoivent étonnement le soutien de la foule et tentent tant bien que mal de contrer les tactiques frauduleuses des champions. En parlant des Guerillas of Destiny, on sait et eux-mêmes le sait qu’ils ne sont les meilleurs catcheurs de la promotion, leurs adversaires s’occupent des aptitudes sur le ring, mais il serait inconcevable de ne pas souligner le travail de psychologie réalisé par les deux tongiens. Ça n’est pas un combat hyper flashy mais bon dieu qu’on s’y investit grâce à eux. Ils sont détestables à souhait et Tama Tonga pète des énormes câbles, c’est génial.

À la barre des vingt-cinq minutes de match, Jado resurgit sur la rampe d’entrée avec le fameux Iron Finger From Hell à la main et l’apporte aux GOD. Cependant, Taichi sort complètement de ses gonds et s’empresse de récupérer l’arme et s’ensuit quelques minutes où l’arbitre se fait valdinguer dans tous les sens afin que l’un des quatre protagonistes puisse l’utiliser avant que Taichi enrage et frappe Tama Tonga avec devant l’arbitre, qui se voit obligé de la disqualifier. On se fait troller mais l’histoire fait sens tandis que ZSJ, bien transparent durant le match et Yoshinobu Kanemaru tentent de calmer leur ami.

Publicité

Séance de cardio avec les Juniors

De nouveau avec le championnat IWGP Junior Heavyweight aux hanches, Hiromu Takahashi s’est vu défié par SHO, l’un de ses bourreaux durant le Best of the Super Junior 27. Une revanche logique et qui offrait une bonne hype tant le premier acte fut un très bon match.

Cette fois-ci, les deux hommes ont fait face à la nouvelle lubie de la New Japan en ce moment : réaliser un main-event de plus de trente minutes afin de palier à une carte plus courte à cause des normes sanitaires. Dans le cas d’un Shingo Takagi contre Hiroshi Tanashi le 3 févier dernier, ça peut faire sens mais là on a senti qu’on pouvait aisément enlever une bonne dizaine de minutes au combat. Pas besoin d’autant de temps lorsque aucune histoire est à raconter, dans le cas présent ce sont deux hommes qui se fracassent pour un championnat prestigieux.

Néanmoins, l’action reste spectaculaire tant le match est une fière représentation de l’intensité et les prises de risques synonymes au catch japonais. Que ça soit Hiromu ou SHO, chacun a tout tenté pour faire abdiquer l’autre ou l’envoyer valdinguer par des prises assez folles, notamment des envolées à l’extérieur ou encore des chutes vers la zone de la nuque, qui nous rappellent quelques mauvais souvenirs pour l’ingouvernable.

Trente-cinq minutes, certes, mais ça grappille du temps avec de nombreux rest-holds avec de longs décomptes à l’extérieur ou au sol avant de s’envoyer une nouvelle salve d’assauts dans la tronche. Couplé au fait qu’on savait pertinemment que SHO n’allait pas gagner, le match peut s’avérer indigeste. Hiromu Takahashi conserve son titre sans grande surprise sur un bon match mais qui va déchaîner une nouvelle fois les passions.

Le champion se fait attaquer par El Phantasmo & Taiji Ishimori avant d’être sauvé par son coéquipier BUSHI. L’ingouvernable consent à offrir une chance à ELP mais celui devra en contre-partie en offrir une aux championnats Junior par équipes qu’il détient avec Ishimori. Affaire à suivre.


Résultats rapides de NJPW The New Beginning in Hiroshima 2021 — Nuit 1

  • Suzuki-gun (Minoru Suzuki, Yoshinobu Kanemaru & El Desperado) ont battu Yota Tsuji, Yuya Uemura & Gabriel Kidd
  • BUSHI a battu Master Wato
  • CHAOS (Kazuchika Okada, Tomohiro Ishii, Hirooki Goto, YOSHI-HASHI & Toru Yano) ont battu BULLET CLUB (Jay White, EVIL, Yujiro Takahashi, Taiji Ishimori & El Phantasmo)
  • Tetsuya Naito & SANADA ont battu Kota Ibushi & Tomoaki Homna
  • IWGP Tag Team : Guerillas of Destiny (Tama Tonga & Tanga Loa) (c) ont battu Dangerous Tekkers (Taichi & Zack Sabre Jr.)
  • IWGP Junior Heavyweight : Hiromu Takahashi (c) a battu SHO

Prochain et dernier arrêt ce jeudi 11 février à Hiroshima où Kota Ibushi effectuera sa première défense des championnats IWGP Heavyweight & Intercontinental face à SANADA tandis que Tomohiro Ishii, Hirooki Goto & YOSHI-HASHI défendront les championnats NEVER 6-Man contre Jay White et les Guerillas of Destiny.

En haut