NJPW

Résultats de NJPW The New Beginning in Hiroshima 2021 — Nuit 2

Ibushi SANADA NJ NB 21

Résultats de la seconde soirée de NJPW The New Beginning in Hiroshima 2021.

NJPW

Troisième et dernier arrêt des NJPW New Beginning 2021 avec la seconde soirée toujours dans la ville de Hiroshima. SANADA défie Kota Ibushi dans le main-event pour ses championnats IWGP Heavyweight & Intercontinental tandis que Tomohiro Ishii, Hirooki Goto & YOSHI-HASHI défendent les titres NEVER 6-Man face à Jay White, Tama Tonga & Tanga Loa.

Un show bien matinal pour les occidentaux où le couvre-feu mise en place sur le territoire japonais oblige toutes les manifestations telles que sportives comme le catch à commencer les shows plus tôt, à 15h00 au Japon soit 7h00 du matin en France.

Chasseur surprise

CHAOS (Tomohiro Ishii, Hirooki Goto & YOSHI-HASHI) ont battu BULLET CLUB (Jay White, Tama Tonga & Tanga) pour conserver les championnats NEVER 6-Man.

Fort de son retour après un mois de spéculations, Jay White a engagé une sévère vendetta envers Tomohiro Ishii et le leader de BULLET CLUB a décidé de défier ce dernier pour les ceintures NEVER 6-Man qu’il détient avec Hirooki Goto & YOSHI-HASHI depuis le mois d’août dernier. Switchblade s’entoure de Tama Tonga & Tanga Loa, victorieux la veille malgré une entourloupe. Les gaijins arrivent confiants.

Publicité

Un affrontement dynamique où celui-ci se concentre sans surprise sur Ishii et White qui se fracassent bien comme il faut sur le coin de la tronche bien que les quatre autres acteurs du match n’en sont pas oubliés. YOSHI-HASHI se concentre sur Tonga tandis que Goto fait de même sur Loa. Les membres de CHAOS sont remontés comme jamais et font payer toutes les actions de White par des phases où ils l’attaquent simultanément.

S’ensuit un combat malgré tout assez long, aux environs de la demi-heure, toujours dans la lubie de New Japan de rallonger comme pas possible ses matchs importants. Les six hommes ont des choses à se raconter, certes, mais il est inutile de le faire aussi longtemps. Malgré tout, cela reste un bon match axé sur le storytelling de BULLET CLUB face aux offensives bien intenses de CHAOS. Un affrontement assez partagé où aucune équipe ne parvient à prendre un certain ascendant.

Arrive Jado, toujours accompagné de son kendo stick débarque au ring pour retirer l’arbitre du ring après un gros enchaînement de CHAOS en pleine poire de Loa. Ça gronde à Hiroshima tandis que White et Ishii sont étalés à l’extérieur après quelques échanges et de tentatives de finishers quelques minutes auparavant.

BULLET CLUB tente une super powerbomb de la troisième corde mais Goto & Ishii parviennent à sauver Y-H de leurs griffes. Ce dernier tient bon et parvient à bloquer Tonga dans son Butterfly Lock. Gedo arrive à son tour, retire de nouveau l’arbitre du ring tandis que Jado donne un coup de kendo stick à YOSHI-HASHI. Dans un bazar magistral, YOYO nous sort un bon petit paquet sur Tama Tonga pour la victoire. On l’aime YOYO.

Victorieux sur l’un des champions par équipes, Hirooki Goto & YOSHI-HASHI défient les Guerillas of Destiny pour un match de championnat. Ça tombe bien, Castle Attack aura lieu à la fin du mois.

Publicité

Ibushi 2 – 0 LIJ

Kota Ibushi a battu SANADA pour conserver les championnats IWGP Heavyweight & Intercontinental.

Héros de Wrestle Kingdom 15, Kota Ibushi s’est vu défié par SANADA pour le compte de ses championnats IWGP Heavyweight & Intercontinental. Ibushi se voit presque ravi de pouvoir enchaîner deux membres de Los Ingobernables de Japon tandis que Shingo Takagi attend patiemment dan son coin.

Pour une fois, le main-event n’a pas dépassé la barre des trente minutes. Bien que les deux protagonistes avaient des choses à se dire, l’action est restée digeste et très correct pour nous offrir un bon combat. Toujours dans une opposition où les deux hommes affichent un arsenal similaire dans des confrontations toujours très disputées.

Publicité

Quelque chose assez frappant durant cet affrontement : lorsque l’un réalise une prise, l’autre réalise la même prise juste après. Cela offre une bonne dynamique qui ravie comme il faut la foule, tiraillée entre soutenir deux grands de leurs favoris. Ibushi et SANADA se différencient juste sur leurs prises de finitions, et encore l’ingouvernable a tenté une Kamigoye à un moment donné.

Ça fuse de tous les côtés, les prises de risques le sont tout autant. La Golden Star ne parvient pas à placer sa propre Kamigoye tandis que ça vaut la même pour le Skull End de SANADA, mais on a plus l’habitude pour le second cité. Un sprint final bien intense où le Skull End ne passe pas et se termine sur une Bomaye. L’ingouvernable s’en relève et tente son O’Connor Roll pour une victoire en filou, sans succès.

SANADA tente une nouvelle fois quelques paires de petits paquets avant que Kota Ibushi prenne les devants et l’enchaîne d’un high kick, un V-Trigger et une troisième Kamigoye pour la victoire.

Tetsuya Naito débarque pour défier une nouvelle fois Kota Ibushi. Cependant, il ne veut que le championnat Intercontinental. Ibushi fait vœu d’unification de ses deux ceintures à laquelle Naito s’oppose véhément, voulant garder la ceinture blanche à son compte avec six règnes, un record. Ibushi finit par accepter. Une rivalité qui connaîtra un nouveau volet sûrement à Castle Attack.


Résultats rapides de NJPW The New Beginning in Hiroshima 2021 — Nuit 2

  • Suzuki-gun (Taichi, Zack Sabre Jr. & DOUKI) ont battu Yota Tsuji, Yuya Uemura & Gabriel Kidd
  • Tomoaki Homna, SHO & Master Wato ont battu Suzuki-gun (Minoru Suzuki, Yoshinobu Kanemaru & El Desperado)
  • Los Ingobernables de Japon (Testsuya Naito, Hiromu Takashi & BUSHI) ont battu BULLET CLUB (Yujiro Takahashi, El Phantasmo & Taiji Ishimori)
  • Kazuchika Okada & Toru Yano et EVIL & Dick Togo s’est soldé par un double décompte à l’extérieur
  • Kazuchika Okada a battu EVIL par disqualification
  • NEVER 6-Man : CHAOS (Tomohiro Ishii, Hirooki Goto & YOSHI-HASHI) (c) ont battu BULLET CLUB (Jay White, Tama Tonga & Tanga Loa)
  • IWGP Heavyweight & IWGP Intercontinental : Kota Ibushi (c) a battu SANADA

Prochain grand rendez-vous avec la New Japan Pro Wrestling les 27 et 28 février prochain à l’occasion de Castle Attack 2021 qui se déroulera au cœur du Osako Jo-Hall.

Publicité

 

 

 

En haut