All Elite Wrestling

AEW Women’s World Title Eliminator — Japon : Résultats du premier tour

Avec seize femmes sélectionnées dans le World Title Eliminator, dont une branche consacrée aux catcheuses japonaises, l’AEW proposait ce lundi soir gratuitement sur sa chaîne YouTube le premier tour du tournoi enregistré au Japon. Au programme : Mei Suraga contre Yuka Sakazaki, Emi Sakura contre VENY, Maki Itoh contre Ryo Mizunami ainsi que Aja Kong contre Rin Kadokura.

Yuka Sakazaki a battu Mei Suraga. L’opener met les formes d’entrée. Chacun des matchs va voir ses deux protagonistes se massacrer pour la victoire, surtout lorsqu’il s’agit du joshi puroresu. Entre soumissions et voltige, les deux femmes tentent de faire plier l’autre. Une dizaine de minutes bien remplies où l’on voit de tout et au terme desquelles Sakazaki ressort victorieuse grâce à son Magical Girl Splash.

Emi Sakura a battu VENY. Le show-stealer de ce premier tour. Une opposition intéressante entre une vétéran et une jeune pleine d’énergie et durant laquelle elles vont y aller à fond. Le pied au plancher, la cinquième enclenchée durant toute l’intégralité du match. VENY assure le côté spectaculaire avec quelques prises de risques dans les airs et quelques chutes bien sales tandis que Sakura ramène l’action au sol.

Entre ces séquences, ça se met des tatanes qui vont jusqu’à éhabir Excalibur aux commentaires. Sakura profite d’un Moonsault manqué de son adversaire pour enchaîner une dragon sleeper suivi d’un Tiger Driver pour la victoire. Sakura n’a plus rien à prouver et on espère revoir VENY sur un ring de l’AEW dans un futur proche.

Publicité

Maki Itoh divertit mais ne passe pas le premier tour

Ryo Mizunami a battu Maki Itoh. Beaucoup voyait Maki Itoh se faire un nom auprès des fans plus occidentaux au travers de ce tournoi, c’est raté. Malgré tout, ces derniers ont eu le privilège d’avoir un échantillon de cette catcheuse complètement barrée.

Bien qu’elle possède les qualités sur le ring, on est plutôt là pour se divertir avec Itoh. Celle-ci débarque tout d’abord sur le ring en chantant sa musique d’entrée tandis qu’Excalibur déroule toute son histoire, qui est assez authentique dirons-nous. De son côté, Mizunami fait office de force pure qui est là pour arracher des têtes et non s’amuser.

Maki Itoh se paie la tête de son adversaire en pleurant lorsqu’elle ne veut pas la lâcher dans les cordes ou une séquence dans un coin, et demande à Mizunami qui est la plus mignonne des deux avant de lui enfoncer le faciès sur le ring d’un bulldog. Après quelques bons échanges, Mizunami déroule avec un spear en plein vol avant de soumettre Itoh d’un étranglement.

Aja Kong a battu Rin Kadokura. Avec bientôt trente-cinq ans derrière elle, ce n’est pas surprenant qu’Aja Kong commence à être limitée sur un ring de catch. Néanmoins, son aura de monstre lui permet toujours d’être intéressante face à une Kadokura qui vend incroyablement bien chaque offense de Kong.

Ça n’est certainement pas le meilleur match de la soirée — peut-être aurait-il été plus judicieux de placer plus bas dans la carte — mais Kadokura a mis de sa personne et envoie tout son arsenal dans la face de Kong qui répond toujours de coups plus puissant que les siens. À noter que Kong y va aussi de sa personne malgré tout, elle prend de son côté quelques bonnes chutes pour mettre en avant son adversaire.

Publicité

Néanmoins, Kadokura ne réussit pas à surpasser la vétéran et Kong l’achève d’un Brainbuster suivi d’une descente du coude pour rejoindre les demi-finales.


Les affiches des demi-finales seront les suivantes :

  • Emi Sakura contre Yuka Sakazaki
  • Ryo Mizunami contre Aja Kong
Publicité
En haut