Friday Night SmackDown

Résultats de WWE SmackDown du 19 février

resultats wwe smackdown 19 fevrier 2021 roman reigns edge

Résultats complets de l’épisode de WWE SmackDown du 19 février 2021, dernier avant WWE Elimination Chamber 2021.

WWE

Au programme de cet épisode de WWE SmackDown du 19 février, dernier avant WWE Elimination Chamber 2021, le focus est mis sur les six participants du matchs qui permettra à l’un d’eux d’affronter Roman Reigns pour le titre Universal. Pendant ce temps, Edge regarde le spectacle et cherche un peu Roman Reigns comme si les jeux étaient déjà fait. Le sont-ils vraiment ?

Edge a besoin de Roman Reigns à WrestleMania… ou l’inverse ?

Edge ouvre cet épisode pour évoquer Elimination Chamber et son choix qu’il fera après le pay-per-view pour WrestleMania 37. Un choix qu’il considère comme le plus important de sa carrière, et que Roman Reigns aimerait bien entendre au plus vite. Le champion Universal fait son entrée.

Roman Reigns veut absolument que Edge le choisisse, et ce dernier lui fait comprendre qu’il se trompait la semaine dernière quand il disait avoir vu de la peur dans ses yeux. Edge note surtout que Roman Reigns a fait quelque chose qu’il n’avait pas encore fait jusque là : il a perdu son sang froid. Pour Edge, Roman Reigns a absolument besoin qu’il le choisisse parce que sans lui, il ne peut pas être l’attraction principale du show, contrairement à d’autres comme Drew McIntyre ou Kevin Owens.

Sami Zayn interrompt l’échange, répète en boucle qu’il y a une conspiration contre lui mais assure qu’il ira à WrestleMania. Jey Uso le calme d’un superkick. Roman Reigns termine cet échange en chuchotant quelque chose à Edge. On n’entendra rien, mais ça a visiblement surpris la Rated-R Superstar.

Publicité

Apollo Crews de plus en plus menaçant

Shinsuke Nakamura a battu Apollo Crews par tombé sur un roll up. Bon match mais Crews devait rester fort, surtout pour ce qui suit.

Big E était là pour assister au match, installé pépouze dans un canapé jusqu’à ce qu’après le match, Crews ne s’en prenne à nouveau à Nakamura. Le champion Intercontinental empêche Crews de frapper Nakamura avec les marches en métal du ring, et vérifie si Nakamura va bien. Mais Apollo Crews revient à la charge et attaque Big E avec les marches.

Un arbitre vient stopper Apollo Crews tandis que Big E sort du ring en roulant vers le sol, mais Crews relance les marches à l’extérieur du ring, visiblement sur Big E — même si on ne le voit pas. Le champion Intercontinental est visiblement blessé, au retour de la pub il est même évacué sur civière. Apollo Crews est booké de plus en plus fort et les événements de ce soir font monter son personnage d’un cran. Qui aurait cru que Crews aurait l’air menaçant il y a quelques mois ?

Seth Rollins entre dans le Thunderdome — avec un costard tellement laid qu’il n’y a qu’un heel qui peut le porter, croisant Big E sur la civière. « C’est une tragédie » s’insurge-t-il en comparant ce qui vient de se passer à la trahison qu’il a vécu la semaine dernière. Il se dit traumatisé au point d’avoir envoyé une lettre à l’équipe juridique de la WWE, parce que son retour a été ruiné.

Dans sa promo, il s’en prend principalement à Cesaro qu’il définit comme le plus gros loser du roster. On va l’avoir cette rivalité Seth Rollins/Cesaro. On va l’avoir.

Publicité

Edge semble parti tout au long de cette soirée pour une tournée des participants de l’Elimination Chamber de ce dimanche afin de leur souhaiter bonne chance. Il commence avec Kevin Owens dont il dit avoir pas mal de point communs.

Tamina et Natalya ont battu la Riott Squad par tombé, distrait par Billie Kay portant un t-shirt de Tamina. Mais cette dernière n’a pas très envie de voir l’ancienne IIconics trainer autour d’elle et lui porte un superkick.

Suite de la tournée d’Edge, il retrouve cette fois Baron Corbin et se moque en lui disant qu’ils feront un très bon main-event de WrestleMania. À n’en pas douter.

Publicité

Reginald a un crush

C’est l’heure du Ding Dong Hello de Bayley, dont les invitées sont les championnes par équipe de la WWE Nia Jax et Shayna Baszler. Moqueuse, Nia Jax s’excuse auprès de Bayley de lui avoir pris les titres par équipe, mais celle-ci la remercie à son tour parce qu’elle est maintenant débarrassée de Sasha Banks. L’occasion pour elles de se moquer de la championne de SmackDown et de sa challengeuse Bianca Belair.

Reginald interrompt la discussion avec quelques mots en français pour défendre Sasha Banks, ajoutant qu’elles ne seraient pas capable de la battre. La championne de SmackDown fait finalement son entrée, demande à Reginald de ne pas parler pour elle, avant que Bianca Belair n’entre à son tour.

La bagarre éclate, Reginald propose alors de faire équipe avec Banks et Belair contre Nia Jax, Shayna Baszler et Bayley. Un arbitre est appelé, le match est officiel.

Reginald, Sasha Banks et Bianca Belair ont battu Nia Jax, Shayna Baszler et Bayley par tombé après un double dropkick de Belair et Banks et un tombé de Reginald. Travail d’équipe. (Oui, bien sûr qu’il y a eu une référence au trou de Nia Jax, vous vous croyiez où ?)

En interview Cesaro explique qu’il ne s’attendait pas à ce que Seth Rollins soit un homme nouveau pour son retour après la naissance de sa fille. Il dit aussi qu’il compte bien évidemment remporter l’Elimination Chamber ce dimanche. Edge, toujours dans sa petite tournée vient lui souhaiter bonne chance, et le Suisse lui donne rendez-vous à WrestleMania.

Publicité

Rey et Dominik Mysterio ont battu Otis et Chad Gable par disqualification, Otis n’a pas respecté les règles et a attaqué Rey et Dominik. C’était pas terrible, mais Otis et Gable sont visiblement maintenant heel. Rey Mysterio a visiblement été blessé au dos par les heels durant le match.

En coulisse Edge retrouve cette fois Daniel Bryan qu’il félicite d’avoir pu revenir comme lui sur le ring après avoir pris une première fois sa retraite. Bryan lui demande une chose en retour : s’il gagne à Elimination Chamber et le titre Universal ensuite, Edge doit le choisir. Le deal est visiblement accepté.

Toujours en coulisse, Daniel Bryan, Cesaro et Kevin Owens se retrouvent pour discuter du match qui les attend dans le main-event. Bryan et Cesaro s’attendent, en se moquant de lui, à ce qu’Owens leur porte un stunner à un moment du match, en rappelant les quelques fois où il s’est retourné contre ses partenaires. Le Canadien les rassure, ce soir ils n’ont rien à craindre. Dimanche par contre…

Dans sa loge, Reginald apporte du champagne à Carmella, mais le champagne n’est pas bon. Celle-ci a vu ce qu’il a fait avec Sasha Banks et Bianca Belair et visiblement, elle est jalouse.

Build up classique pour Elimination Chamber

C’est donc l’heure du main-event où les six participants du match Elimination Chamber de ce dimanche s’affrontent dans un match par équipe à la configuration classique heels contre faces. Cesaro, Bryan et Owens contre Corbin, Zayn et Jey Uso. Edge et Paul Heyman était aux commentaires.

Daniel Bryan, Kevin Owens et Cesaro ont battu Jey Uso, King Corbin et Sami Zayn par soumission avec le Yes Lock de Bryan sur Zayn après une superplex.

Une bagarre éclate entre les six catcheurs après le match. Corbin porte son End of Days à Bryan, Owens porte un Stunner à Corbin, Zayn un exploder suplex à Owens, Cesaro un uppercut à Zayn, et Jey Uso un superkick à Cesaro.

Edge rejoint le ring et porte à son tour un spear à Jey Uso, mais pas de chance, Roman Reigns apparait soudain et porte lui aussi un spear au canadien. Une fin assez classique pour un build-up d’Elimination Chamber qui ne cherche pas à être original. Un build up aussi centré sur Cesaro, on mettrait presque une pièce sur lui dimanche.

Si le résultats de l’Elimination Chamber peut nous offrir une surprise, le match de championnat qui suivra ne nous en fera pas. Tout est déjà prêt pour que Edge et Roman Reigns s’affrontent à WrestleMania 37 et ce serait dommage de tout lâcher maintenant.

En haut