NJPW

Résultats de NJPW Castle Attack 2021 — Nuit 1

kazuchika okada vs evil njpw castle attack 2021

Résultats de la première soirée de NJPW Castle Attack 2021.

NJPW

En cette fin de mois de février, la NJPW organisait Castle Attack 2021, premier du nom et lequel se tient en deux soirées qui ont toutes deux lieu au sein du Osaka Jo-Hall de la ville du même nom.

Au programme notamment : Jay White tient sa vendetta envers Tomohiro Ishii tandis que Kazuchika Okada tente de renouer avec le succès face à EVIL, qui a lui aussi le même objectif.

The United Empire (Will Ospreay, Great O’Khan & Jeff Cobb) ont battu Hiroshi Tanahashi, Satoshi Kojima et Hiroyoshi Tenzan. Match préliminaire à la défense du championnat NEVER Openweight par Tanahashi face à O’Khan, on se retrouve avec un match classique mais solide pour démarrer cette première soirée. Rien à signaler. Great O’Khan tente en fin de match d’embrigader Yota Tsuji dans l’Empire, sans succès.

Prémices et Strap Match à la sauce Yano

Tanga Loa a battu YOSHI-HASHI. Prévus de défendre les championnats par équipes demain face à Hirooki Goto & YOSHI-HASHI, les Guerillas of Destiny se mesurent à leurs challengers. On sent les deux hommes en veulent mais le booking du match casse toute la dynamique.

Publicité

Sans surprise, Jado fait irruption et offre la victoire à son poulain avec quelques coups de kendo stick. Tama Tonga débarque pour attaquer son challenger tandis que Hirooki Goto arrive à son tour et leur match commence dès maintenant.

Hirooki Goto a battu Tama Tonga. Un match assez court et pas du tout à la hauteur. Goto parvient à passer outre les tactiques malicieuses de son adversaire et lui colle un GTR pour la victoire après avoir contrer deux tentatives de Gun Stun.

Toru Yano a battu Chase Owens pour conserver le titre KOPW 2021. On veut savoir qui a eu l’idée de faire affronter ces deux-là dans un Strap Match à la sauce Yano où il faut retirer les protections de coin et ensuite les toucher. Ils se sont même pris au sérieux et ça a duré si longtemps. Quelle plaie. On a même pas envie d’en parler davantage.

Le Stone Pitbull pris à la gorge

Jay White a battu Tomohiro Ishii. Responsable des nombreux maux du leader du Bullet Club, Tomohiro Ishii est visé par ce dernier depuis son retour en début de mois et compte bien réaffirmer sa place dans le haut du panier de la New Japan en parvenant à le battre.

À l’image de leur match lors du G1 Glimax 30, l’alchimie entre les deux hommes se fait une nouvelle fois ressentir et nous offre un superbe match. Le caractère imperturbable d’Ishii ainsi que son sens du no-sell fonctionnent toujours à la gruge et la malice de White. Bien que le début du match s’est révélé un poil poussif, le reste a déroulé comme une lettre au poste avec surtout un sprint final haletant comme on les aime dans le catch japonais. Ceux où on retient toujours notre souffle à chaque prise ou coup donné.

Publicité

Le Stone Pitbull reste très fort et malgré la défaite, il s’est sorti de nombreuses tentatives des prises signatures du King Switch, notamment son Blade Runner par deux fois. Le néo-zélandais s’est montré lucide et a gardé son sang-froid malgré un énorme coup de boule d’Ishii et parvient à remporter le match sur sa prise de finition. Assurément le show-stealer.

Le Rainmaker dans les ténèbres

Kazuchika Okada a battu EVIL. Dans une revanche de la finale de la New Japan Cup de l’an passé qui avait vu EVIL trahir Los Ingobernables de Japon pour rejoindre du Bullet Club, le Rainmaker est à charge de revanche et compte bien renouer avec la victoire une semaine avant le début de la New Japan Cup 2021.

Un match meilleur que celui précédemment cité mais on reste toujours dans le style à l’américaine où les interventions pleuvent à foison tout en ayant de nombreuses séquences à l’extérieur, hachant bien comme il faut le rythme du match, surtout quand il dure près d’une demi-heure. Une configuration qui fait toujours naître de nombreuses dissensions parmi les fans.

Publicité

Néanmoins, EVIL parvient à se détacher du schéma assez répétitif de ses matchs et propose une autre palette de son style de catch face à un Okada toujours acculé par les membres du Bullet Club depuis maintenant huit ans, il commence à avoir l’habitude. La Money Clip du Rainmaker fait évidemment son apparition et grappille quelques minutes de match et l’ancien ingouvernable parvient à s’en sortir, ne laissant pas le choix au leader de CHAOS de sortir la prise de finition qui a cimenté nombreuses de ses victoires.

Avant cela, on a le droit à une séquence où tout le monde se massacre l’entrejambe tandis que Red Shoes Unno tape sa meilleure sieste à l’extérieur. S’il n’y a pas un ref bump ou des coups dans les bijoux de famille durant le main-event, Gedo vomit.

Kazuchika Okada remporte le combat en parvenant à placer son Raimaker. Après le match, il prend le micro et fait part de sa grande envie de remporter la prochaine édition de la New Japan Cup et d’y reprendre le championnat IWGP Heavyweight afin de le détacher du championnat Intercontinental tandis que Kota Ibushi souhaite par dessus tout unifier les deux ceintures.


Dès demain, retrouvez la seconde soirée de Castle Attack 2021 avec les affiches suivantes:

  • IWGP Intercontinental : Kota Ibushi (c) contre Tetsuya Naito
  • IWGP Junior Heavyweight (vacant) : BUSHI contre El Phantasmo contre El Desperado
  • NEVER Openweight : Hiroshi Tanahashi (c) contre Great O’Khan
  • IWGP Tag Team : Guerillas of Destiny (Tama Tonga & Tanga Loa) (c) contre Hirooki Goto & YOSHI-HASHI
En haut