NJPW

Résultats de NJPW 49th Anniversary

ibushi vs desperado njpw 49th anniversary

Résultats du show du quarante-neuvième anniversaire de la New Japan Pro-Wrestling.

NJPW
Publicité

Bientôt le demi-siècle pour la New Japan Pro Wrestling. La promotion japonaise organisait ce jeudi sa bamboche pour ses 49 ans au sein du Nippon Budokan avec notamment les débuts anticipés du premier tour de la New Japan Cup 2021 avec deux matchs à l’affiche : Satoshi Kojima contre Jeff Cobb ainsi que Tetsuya Naito contre Great O’Khan.

Le combat principal voyait Kota Ibushi défendre pour la dernière fois les championnats IWGP Heavyweight & IWGP Intercontinental face à El Desperado avant que les titres ne fusionnent et deviennent le championnat IWGP World Heavyweight.


Résultats rapide de NJPW 49th Anniversary

  • Hirooki Goto, Gabriel Kidd, Tomoaki Homna et Master Wato ont battu Suzuki-gun (Minoru Suzuki, Taichi, Zack Sabre Jr. & DOUKI)
  • BULLET CLUB (Jay White, EVIL, KENTA, Taiji Ishimori & Chase Owens) ont battu Taguchi Japan (Ryusuke Taguchi, Hiroshi Tanahashi, Juice Robinson, David Finlay & Toa Henare).
  • CHAOS (Kazuchika Okada, SHO & Tomohiro Ishii) ont battu Los Ingobernables de Japon (SANADA, Shingo Takagi & BUSHI).

Les conquêtes de l’Empire

Jeff Cobb a battu Satoshi Kojima pour avancer au second tour de la New Japan Cup 2021. Après avoir pris un tombé de la part de Kojima ce dimanche lors de la seconde nuit de Castle Attack, l’hawaïen de l’United Empire était à charge à revanche en tombant dans le premier tour face à ce dernier. Le hasard fait bien les choses !

Un combat de bourrins comme on l’envisageait où les deux hommes vont se démolir durant une dizaine de minutes comme il faut. On ne leur demandait pas plus et on les connaît tous deux pour ce genre de matchs. Kojima ne reste en pas restes malgré ses 50 printemps face à un Cobb dans une forme olympique et les échanges sont rudes. Des bonnes tatanes, ça se rentre dedans comme il faut et le vétéran passe non loin de la victoire.

Publicité

L’hawaïen met fin aux espoirs de Satoshi Kojima en contrant sa Lariat avec son Tour of the Islands bien sec pour la victoire.

Great O’Khan a battu Tetsuya Naito pour avancer au second round de la New Japan Cup 2021. Après deux revers face à Hiroshi Tanahashi et seulement une victoire timide sur Hiroyoshi Tenzan cette année, ça serait sûrement le moment pour l’ancien Tomoyuki Oka de grappiller une victoires sur un autre gros nom de la promotion, surtout quand on connaît le succès de Naito dans la compétition.

Remercions l’ingouvernable pour être parvenu à mettre en avant son adversaire comme un goret car ce n’était pas gagné. On sent que O’Khan a du coffre mais cette impression de plafond de verre concernant ses performances se font drôlement ressentir, et c’est les têtes d’affiches qui font le boulot pour lui. Néanmoins, on s’en l’envie mais celle-ci ne fait pas le tout. O’Khan parvient malgré tout à bien bosser avec la foule et jouer les malpropres comme en utilisant une chaise sur Naito pour s’attirer de la heat facile.

Oka la joue intelligemment et vise tout particulièrement les genoux de son adversaire, dont on sait qu’il en souffre souvent, la dernière tournée l’a encore prouvé. C’est du storytelling facile et O’Khan n’y va pas sur le dos de la cuillère et défonce les genoux de Naito. N’arrivant pas à placer son Dominator, le japonais de l’Empire applique une clé de genou sur l’ingouvernable qui arrive à ne pas abandonner. Néanmoins, Red Shoes Unno, constatant que ce denier n’abandonne pas par pure fierté, décide de mettre un terme au combat de lui-même.

Publicité

Le désespoir doré

Kota Ibushi a battu El Desperado pour conserver les championnats IWGP Heavyweight & IWGP Intercontinental. Fort d’être devenu coup sur coup champion par équipes de la division Junior et champion de la même division, Desperado a décidé de défier le double champion Kota Ibushi pour le show anniversaire avec l’annonce de l’unification des titres que porte ce dernier à la fin de ce match.

Les deux hommes partagent une certaine histoire où lorsque Despy est revenu de son excursion lors de Wrestle Kingdom 8 en 2014, il avait confronté Ibushi, alors devenu champion IWGP Junior Heavyweight aux dépends de Prince Devitt (Finn Balor).

Un match où on attendait évidemment qu’Ibushi mette en avant Desperado et on ne s’y détrompe pas : c’était un excellent match. On savait qu’il avait très peu de chances que ce dernier puisse remporte le combat mais la Golden Star a fait en sorte de nous faire croire le contraire à part si la New Japan veut vraiment tout capitaliser sur Despy. Ce dernier a absolument tout donné en démontrant son habilité au sol comme dans les airs, avec les prises de risques qui vont avec.

Publicité

Un match qui va dépasser à peine la vingtaine de minutes où Ibushi va cloue le sort de son adversaire avec deux Kamigoye, histoire de garder Desperado fort quand même. Le désormais champion IWGP World Heavyweight saisit le micro et se dit désormais à prendre chacun membre du roster de la New Japan et surtout un en particulier : Hiroshi Tanahashi, dont se rappelle la finale du G1 Climax 29 en 2019, on s’en rappelle très bien même.

Un show qui s’est concentré sur trois matchs qui ont tous rempli leur part du contrat. La NJPW fait désormais cap sur sa New Japan Cup 2021 et voyons ce que va donner cette unification des deux titres majeurs de la promotion, qui a causé tant de débats dans le monde du catch.

 

En haut