WWE

Jim Johnston sur les theme songs de la WWE : « La musique est tellement nulle »

jim johnston

L’ancien compositeurs des theme songs de la WWE démonte la musique de la compagnie de Stamford d’aujourd’hui.

WWE

Jim Johnston n’est plus compositeur des theme songs de la WWE depuis quelques années maintenant, et ça s’entend. Et lui aussi l’entend, surtout.

Le compositeur créait les musiques d’entrée des catcheurs et catcheuses de la WWE depuis les années 80, et ses créations que l’on peu retrouver dans de nombreuses compilations — dont les fameuses WWE : Uncaged qui sortent depuis 2016 et regroupent des inédits — sont saluées par tout les fans de catch. Remplacé un temps par CFO$ ou depuis deux ans par Def Rebel, les theme songs ont pris une place moins importante à la WWE.

Un constat partagé par Johnston lui-même qui dans une interview à Lucha Libre Online ne mâche pas ses mots quand il entend les theme songs actuels de la WWE :

Je sais que je vous ai dit avant l’interview que je ne fais pas dans le trashtalking, mais le mieux que je puisse faire en étant critique, c’est que vraiment, j’ai envie de mettre une baffe à Vince McMahon. La musique est tellement nulle. Maintenant ce sont juste des effets sonores et des trucs comme ça. Ça n’a plus rien à voir avec les personnages et les storylines. C’est la partie la plus importante du catch… et c’est ce qui manque actuellement. Je ne comprends pas.

Publicité

Mais Johnston se rassure un peu en se disant que ses contributions ne seront pas oubliées de sitôt.

Je déteste dire ça, mais je trouve un certaine satisfaction dans le fait que la musique à la WWE est si mauvaise. Parce que ça me fait me sentir bien à propos de ce à quoi j’ai contribué. Ça me fait par contre me sentir mal pour une poignée de talents, parce que sans bonne musique tu peux pas devenir une grande star. Je pense pas que cela soit possible.

La musique c’est comme la BO d’un film, c’est ce qui apporte l’émotion aux fans. C’est une connexion très viscérale, très profondément émotionnelle. C’est ce que j’ai toujours voulu faire entendre, maintenant c’est ce qui manque.

Publicité

Johnson précise par ailleurs dans l’interview que son avis vaut aussi pour la musique de l’AEW, mais qu’il ne dirait pas non si l’occasion de travailler pour eux venait à se présenter. Ça ne risque pas de tomber dans l’oreille d’un sourd.

En haut