AEW Dynamite

Résultats de AEW Dynamite « Saint Patrick Slam » du 17 mars

resultats aew dynamite britt baker

Résultats complets de l’épisode d’AEW Dynamite du 17 mars 2021.

AEW

Au programme d’AEW Dynamite ce mercredi 17 mars on fête la Saint Patrick, MJF présente sa team, Jon Moxley et Eddie Kingston en équipe face au Good Brothers et Thunder Rosa et Britt Baker nous offrent un main-event historique.

Penta, démonteur d’épaule

Avant le premier match de la soirée qui opposera Penta El Zero M à Cody Rhodes, apparaissent à la sortie d’un jet privé MJF et sa bande composée de Wardlow, FTR, Shawn Spears et Tully Blanchard. Jim Ross nous explique que les styles dans le clan de MJF sont très variés (Non rien, c’est juste ça la blague). Par contre plus ça va plus Shawn Spears ressemble à Butters de South Park.

Cody Rhodes a battu Penta El Zero M par tombé avec un roll up après voir sauvé son bras. Bon match, Penta en heel c’est le feu.

Penta revient à la charge après le match et attaque Cody Rhodes à l’épaule visiblement déjà blessée si l’en croit les bandages qu’il portait. Il se prépare une petite pause ? Dustin Rhodes et le Gunn Club lui viendront en aide pour faire fuir le heel tandis que QT Marshall arrivera en retard.

Publicité

En interview les Young Bucks minimise le fait d’avoir été battu par Rey Fenix en solo chacun de leur côté et continuent de se considérer comme la meilleure équipe. Don Callis les interrompt pour leur faire comprendre qu’ils n’ont plus grand chose à faire à l’AEW et qu’en gros, que Kenny Omega est devenu un dieu grâce à son influence et leur demande de réfléchir et de se poser la question : sont ils aussi bon qu’ils l’étaient à la NJPW ?

Jade Cargill a battu Dani Jordyn par tombé avec un wheelbarrow facebuster. Très rapide, un squash. Jade Cargill doit avoir l’air forte. Cargill ira narguer un peu Red Velvet en ringside après le match.

MJF au Pinnacle

C’est l’heure pour MJF de nous présenter son clan. Oui, un de plus. MJF, Wardlow, FTR, Shawn Spears et Tully Blanchard forment The Pinnacle. C’est d’ailleurs le doyen du groupe qui parle en premier, vantant les mérites de chacun et expliquant qu’il a commencé sa carrière dans l’un des clan les plus puissant, et qu’il la terminera de la même manière.

MJF prend à son tour le micro, revenant sur la façon dont il est venu à bout lui-même de Chris Jericho et de l’Inner Circle. Il parle aussi de chacun des membres, de FTR premier Grand Slam Champion par équipe de l’histoire du catch (trois de leurs titres sont tout de même de la WWE) et parle de Shawn Spears comme d’un top guy (là il va trop loin).

Il termine en assurant que le Pinnacle sera la colonne vertébrale de l’AEW pour les années à venir, qu’ils prendront tout ce qu’ils veulent et s’adresse à Chris Jericho une dernière fois pour lui adresser sa catchphrase « Je suis meilleur que toi, et tu le sais ».

Publicité

Matt Hardy, Private Party et The Butcher & The Blade ont battu Jungle Boy, Luchasaurus, Marko Stunt, Bear Boulder et Bear Bronson avec le Twist of Fate d’Hardy sur Stunt.

Les Young Bucks s’éloignent de Kenny Omega

Jon Moxley et Eddie Kingston sont à nouveau ensemble pour une promo. Moxley aurait voulu prendre une semaine de repos mais ils doivent ce soir affronter les Good Brothers. Après un échange très drôle se moquant de leurs deux adversaires du soir Eddie Kingston redevient sérieux et leur explique qu’ils ne sont pas au Japon ou dans l’Impact Zone ici, ils sont à l’AEW, « sur notre territoire » dit-il.

En interview Christian Cage fait à nouveau savoir qu’il n’est pas venu à l’AEW pour faire de la figuration et compte bien s’emparer du du titre de champion de l’AEW des mains de Kenny Omega pour renforcer son héritage.

Publicité

Jon Moxley et Eddie Kingston ont battu les Good Brothers par tombé avec un roll up de Moxley sur Karl Anderson.

Après le match les Good Brothers reviennent à la charge tandis que Kenny Omega débarque sur le ring. Après un Magic Killer des Good Brothers Eddie Kingston se fait pillmaniser la jambe et Jon Moxley passe pas loin de subir la même chose à la tête. Les Young Bucks débarqueront à leur tour pour les en empêcher avant que Moxley ne se relève pour faire fuire tout le monde du ring avec la chaise. Les Bucks quant à eux ont refusé de faire un Too Sweet avec Omega, c’est pas bon signe.

Laissez Sting parler, un peu

Comme toutes les semaines, Tony Schiavone accueille Sting, mais aussi Darby Allin. Le champion TNT se plaint de ne pas avoir assez défendu son titre depuis qu’il s’en est emparé en novembre dernier et comme pour rendre hommage à Brodie Lee, défie n’importe quel membre du Dark Order de venir l’affronter.

Mais il est interrompu par Lance Archer qui veut lui aussi sa chance tandis que Jake Roberts met en garde Sting de ne pas trop jouer avec le feu. Il est aussi interrompu, encore et toujours, par la Team Taz. Sauf que cette fois c’est Brian Cage qui parle et veut s’adresser à Sting pour lui dire qu’il le respecte et qu’il est toujours pour lui The Icon — contrairement à ce que disais Ricky Starks il y a deux semaines. Stupéfaction dans le groupe, Cage s’en va.

Au final Sting n’a pas prononcé un seul mot du segment. On se demande si un jour il pourra faire une apparition sans être interrompu. Au moins une fois.

Publicité

Rey Fénix a battu Angelico par tombé avec son Fire Thunder Driver.

Miro est interviewé à propos du nouveau défi lancé par les Best Friends, mais répond qu’il est passé à autre chose. Kip Sabian débarque et dit de son côté qu’il n’est pas encore passé à autre chose, il veut se venger parce que c’est de leur faute si Penelope Ford a été blessée. Miro veut lui faire comprendre qu’avoir sa femme à ses côtés aux abords du ring n’est jamais une bonne idée. Kayfabe c’est un tacle à Lana, IRL c’est un tacle à la WWE. Double effet.

Le Dark Order répond au défi de Darby Allin. -1 voulait s’y essayer mais ce sera évidemment John Silver qui affrontera le champion TNT.

Un main-event historique, pour de vrai

On passe au main-event. Un main-event déjà inédit pour l’AEW puisque pour la première fois le main-event de l’un de ses shows sera un match féminin. Thunder Rosa et Britt Baker s’affrontent dans un Falls Count Anywhere Unsanctionned Match. Et là clairement, on tient le meilleur match du roster féminin de la promotion.

C’est un match qui comme le veut la stipulation est brutal. Tout se passe sur le ring et autour, mais c’est suffisant pour offrir un spectacle digne de ce nom. Le sang coulera (et pas qu’un peu), d’abord sur le front de Thunder Rosa qui se fait écraser contre les marches en acier, puis sur la tête de Britt Baker qui rencontrera une échelle d’assez près.

Tables et chaises feront aussi leur irruption dans le match, mais ce à quoi on ne s’attendait pas, ce sont les punaises dans lesquelles Britt Baker subira une powerbomb de Rosa.

Thunder Rosa a battu Britt Baker par tombé avec un impressionnant Fire Thunder Driver à travers une table à l’extérieur du ring.

Un match impressionnant non seulement pour sa brutalité à laquelle on n’est rarement habitué et on ne s’attendait pas du tout dans un match féminin diffusé à la télévision nationale à une heure de grande écoute. C’est sans doute au delà de sa qualité ce qui fera date ici, le fait d’avoir osé un tel match alors que jusque là, le catch féminin de l’AEW même s’il est généralement bon est bien trop rarement valorisé.

Bravo mesdames et chapeau l’AEW d’avoir osé. Continuez parce que ce serait bien dommage de n’en faire qu’un one-shot. C’est comme ça qu’on écrit l’histoire du catch, sans s’en vanter.

En haut