WWE

Résultats de WWE Fastlane 2021

resultats wwe fastlane 2021 daniel bryan roman reigns

Résultats complets de WWE Fastlane 2021.

WWE
Publicité

Dernière étape avant WrestleMania 37 ce dimanche soir avec WWE Fastlane. Roman Reigns y défendait notamment son titre contre Daniel Bryan avec Edge en arbitre spécial pour s’assurer que l’affiche de son main-event du grand événement reste intacte. Pendant ce temps, Sasha Banks et Bianca Belair faisaient équipe pour tenter une nouvelle fois de prendre les titres de championnes par équipe tandis que Drew McIntyre affrontait Sheamus pour s’échauffer avant de retrouver Bobby Lashley à WrestleMania.

Le match entre Braun Strowman et Shane McMahon n’était plus annoncé à la carte de la soirée depuis quelques jours, on comprend mieux pourquoi : le fils du Chairman s’est visiblement blessé à l’entrainement. La blessure est kayfabe. Mais Strowman sera tout de même occupé ce soir.

Sale soirée pour la Mustafa Mania

On démarre avec le match pour le titre de champion des États-Unis durant le Kickoff. Mustafa Ali, accompagné de RETRIBUTION à qui il compte toujours montrer comment on gagne un match, tente de décrocher la ceinture de Riddle.

Riddle a battu Mustafa Ali par tombé avec son Bro Derek depuis la seconde corde.

Publicité

Après le match RETRIBUTION relève Mustafa Ali mais ce dernier s’énerve contre eux. Mia Yim refuse de l’écouter et quitte le ring, puis les autres membres du groupe le passent à tabac. Très mauvaise soirée pour la Mustafa Mania.

Sasha Banks et Bianca Belair ne sont plus que rivales

Le pay-per-view quant à lui commence avec le match pour les titres de championnes par équipes dans lequel Nia Jax et Shayna Baszler défendent leurs titres contre Sasha Banks et Bianca Belair. Point commun entre les deux équipes : l’entente n’est plus au beau fixe.

Nia Jax et Shayna Baszler ont battu Bianca Belair et Sasha Banks par tombé avec un roll up de Baszler sur Banks, profitant d’une dispute entre Sasha Banks et Bianca Belair.

Sasha Banks portait son Banks Statement sur Shayna Baszler — on aurait été très étonné qu’elle arrive à la faire taper — et Bianca Belair a voulu empêcher Nia Jax d’intervenir pour interrompre la soumission. Pas de chance, Nia Jax la pousse sur Sasha Banks et interrompt la soumission. C’en est trop pour Sasha Banks qui pendant ce temps se laisse distraire et ne voit pas arriver Baslzer en profite pour porter un roll up.

Les deux catcheuses continuent de se disputer après le match, Sasha Banks donne une bonne claque à Bianca Belair en la traitant de rookie. On se dirige désormais vers WrestleMania, et la vengeance de Belair risque d’être assez dure.

Publicité

Big E contre Crews : tout le monde reste fort, personne n’y gagne

Big E défend son titre de champion Intercontinental contre Apollo Crews et domine le début du match sans laisser de répit à son adversaire, tout en lui parlant pour lui faire comprendre qu’il n’a aucune chance de gagner.

Big E a battu Apollo Crews par tombé un peu par surprise avec ce qui ressemblait à un cradle, on n’a rien vu venir.

Etrange fin où il aurait sans doute été plus judicieux de relancer le match, mais non, il faut protéger Apollo Crews. Big E est toujours champion, et Apollo Crews, toujours en forme, passe Big E à tabac parce qu’il faut qu’il reste fort malgré la défaite. C’est à cause de ce genre de booking qu’aucun catcheur n’est over à la fin de l’histoire.

Publicité

Elias va au casse-pipe

On l’a vu plus tôt, Shane McMahon n’est pas en mesure de se battre ce soir en raison d’une blessure au genou. Après avoir discuté en coulisse avec Elias et Jaxson Ryker, il en vient à décider qu’Elias le remplacera face à Braun Strowman. Elias est ravi. Totalement.

Braun Strowman a battu Elias par tombé avec un powerslam.

Ça a duré un peu plus longtemps qu’on le pensait, Ryker a tenté de sauver son camarade, mais ça n’a pas fait un pli.

Seth Rollins et Shinsuke Nakamura s’occupent, mais s’occupent bien

En coulisse Shinsuke Nakmura se prépare pour son match contre Seth Rollins. Riddle l’interrompt, il a une idée de business à lui proposer, une histoire de trotinnette customi… laissez tombé il est défoncé. C’est ça la vanne. C’est drôle non ?

Seth Rollins a battu Shinsuke Nakamura par tombé avec son Curb Stomp. Match propre, finish clean. Enfin quelque chose de satisfaisant ce soir.

Publicité

On regrettera juste, encore, de voir Shinsuke Nakamura utilisé de la sorte mais avec un bon match comme celui auquel on vient d’assister on relativise un peu.

Sheamus vs McIntyre, baston entre vieux potes

C’est l’heure de la bagarre. Sheamus affronte Drew McIntyre dans le match suivant. Aucun enjeu, aucune règle, les deux anciens amis s’affrontent dans un No Holds Barred et ça risque de faire mal.

Drew McIntyre a battu Sheamus par tombé avec son Claymore. Comme attendu c’était brutal, ça s’est échangé des coups plus stiffs les uns que les autres sans ménagement dans tout le Thunderdome, à même le sol avec quelques passages à travers la table des commentateurs ou dans le décor.

L’histoire est maintenant terminé, McIntyre a les yeux rivés sur WrestleMania 37 et Bobby Lashley, qui on l’espère a bien regardé ce match.

Retour fumant pour le Fiend

Randy Orton affronte Alexa Bliss dans le match suivant, et ça commence bien : à peine monté sur le coin du ring pour faire sa pose qu’il vomit déjà du pétrole.

Alexa Bliss viendra ensuite mais ne vous attendez pas à du catch, plutôt à une course poursuite avec quelques tours de magie comme la chute commandée d’une rampe de spots, du lancé de boule de feu ou… une main calcinée qui sort de dessous le ring, main que ne voit pas Orton.

Cette main c’est évidemment celle du Fiend et elle attrape la jambe de Randy Orton. Le Fiend, qui a désormais l’allure d’un type qui revient d’un séjour sur Mercure portera sa Sister Abigail avant qu’Alexa Bliss ne fasse le tombé dans une position… disons pas habituelle pour faire un tombé dans un match de catch.

Alexa Bliss a battu Randy Orton par tombé après la Sister Abigail de The Fiend.

Le Fiend est donc de retour pour un match contre Randy Orton à WrestleMania imagine-t-on. En attendant, Alexa Bliss rejoint Chyna dans le petit groupe des femmes à avoir battu un homme en pay-per-view. Sinon oui, tout ça dans son ensemble c’était sacrément ridicule.

À lire aussi : The Fiend fait son retour à WWE Fastlane

Roman Reigns tape, mais reste champion

Dans le main-event, Roman Reigns défend son titre de champion Universal contre Daniel Bryan dans un match dont Edge est l’arbitre « special enforcer » aux abords du ring. Edge est officieusement là pour s’assurer que son main-event ne change pas, et il va avoir du boulot.

Le match commence normalement, Daniel Bryan nous étale sa panoplie de fin technicien du ring, celle qui nous donne envie de l’appeler Danielson comme au bon vieux temps, tandis que Roman Reigns se démène pendant toute cette première partie de match pour ne pas subir le Yes Lock ou ne pas y céder.

Mais sans grande surprise dans cette configuration vient le ref bump sur un running knee de Bryan destiné à Reigns. Edge le remplacera lorsqu’il faudra faire un tombé après un spear de Reigns, mais trop tard. Viendra ensuite, sans grande surprise non plus Jey Uso qui s’en prendra à Edge et Bryan avant de se faire jeter du ring par ce dernier, et Bryan qui prendra la confiance au point de vouloir frapper Reigns avec la chaise, mais touchera Edge à la place, Reigns s’étant retiré.

Roman Reigns se fait ensuite prendre dans le Yes Lock et finit même par taper pour abandonner, mais pas de chance pour Bryan, il n’y a toujours pas d’arbitre et Edge ne voit rien. Pire, ce dernier, furieux, attaque les deux catcheurs à coups de chaise et se tire. Reigns réussira à faire le tombé.

Roman Reigns a battu Daniel Bryan pour conserver son titre de champion Universal.

C’était un bon main-event, tout était bien exécuté mais dans le même temps on a tellement déjà vu ce schéma du ref bump et tout ce qui suit derrière que rien n’a été surprenant. Cependant Daniel Bryan remporte un argument de poids pour rester dans la course au titre Universal et s’incruster dans le main-event de WrestleMania pour le transformer en triple-menace. Et puis maintenant que Edge est heel, il va falloir au moins un face dans l’histoire.

WWE Fastlane 2021 est un pay-per-view assez inégal qui a manqué d’originalité. Seth Rollins contre Shinsuke Nakamura, Drew McIntyre contre Sheamus et le main-event sont de bons matchs qui font le job demandé sans pour autant surprendre, le reste de la soirée est soit faible soit ridicule. Ou les deux en même temps. C’est dommage.

En haut