Friday Night SmackDown

Résultats de WWE SmackDown du 2 avril

resultats wwe smackdown 2 avril 2021

Résultats complets de l’épisode de WWE SmackDown du 2 avril 2021.

WWE

Au programme de cet épisode de WWE SmackDown du 2 avril, Edge nous annonce qu’il est enfin lui-même, Daniel Bryan affronte Jey Uso dans un Street Fight et Sami Zayn invite Logan Paul pour la première du trailer de son documentaire.

Un Con-chair-to à WrestleMania 37

C’est Edge qui ouvre l’épisode de cette semaine pour une promo dans laquelle il parlera surtout de Daniel Bryan. Pour lui tout ce qui se passe depuis Fastlane n’aurait jamais dû arriver. Il était ravi de faire équipe avec Bryan, mais cela ne suffisait pas pour lui, il a fallu qu’il se glisse dans la course au titre.

Il explique aussi qu’il est maintenant de nouveau lui-même — histoire de justifier le heelturn de Fastlane et le segment final de la semaine dernière, il est de nouveau la Rated-R Superstar. Il promet aussi un petit con-chair-to à WrestleMania. Excellente promo en tout cas.

On nous annonce que Daniel Bryan et Jey Uso s’affronteront dans un match Street Fight. Ça sent l’overbooking à plein nez.

Publicité

Interviewé en coulisse à propos du match, Edge se doute que ce match a été booké pour mettre Bryan hors d’action, mais cela ne lui fait ni chaud ni froid.

Otis et Chad Gable parlent de leur match de championnat la semaine prochaine. Ils seront dans un match de championnat par équipe à quatre équipes dans « WrestleMania SmackDown », un épisode de Friday Night SmackDown spécial au concept assez triste : vous auriez pu être à SmackDown, mais désolé il n’y a plus de place.

À lire aussi : SmackDown : Un épisode spécial WrestleMania le 9 avril

En attendant ce sera un quatre contre quatre heels contre faces, le schéma classique made in WWE. Ils seront adversaires, mais sauront-ils co-exister au sein d’une même équipe ?

Otis, Chad Gable, Dolph Ziggler et Bobby Roode ont battu les Street Profits, Rey et Dominik Mysterio par tombé avec une german suplex de Gable et un splash d’Otis sur Montez Ford. C’était un match sympa mais pas certain que cela intéresse beaucoup de monde.

Publicité

Swing is in the air

Seth Rollins entre avec un costume à nous filer une crise d’épilepsie pour une discutaille avec Cesaro, animée par Corey Graves qui était visiblement d’humeur à concourir avec Rollins niveau costume.

Cesaro, qui aura (enfin) son tout premier match en solo à WrestleMania ne veut pas se rater, il doit absolument gagner. Il répète plusieurs fois qu’il promet de gagner. Rollins lui met en avant son palmarès de WrestleMania, et se pense indétrônable. Cesaro est toujours sur la même ligne et promet la victoire.

Le suisse mentionne aussi son Swing et a visiblement touché une corde sensible Seth Rollins qui s’énerve aussitôt. Il répète à nouveau le mot pour le provoquer mais au lieu d’attaquer Rollins préfère quitter le ring furieux. On attendra WrestleMania.

Publicité

On a retrouvé Carmella. Celle qui a disparu depuis quelques semaines après avoir lourdé Reginald s’échauffe pour le match qui vient, enfin sans doute, on sait pas. D’ailleurs petit instant malaise quand Reginald passe à côté d’elle avec Nia Jax et Shayna Baszler.

Natalya a battu Shayna Baszler avec un roll up après quelques secondes de match. Sixième défaite d’affilé pour Baszler, on est sur une bonne streak du seum. Et on ne vous parle pas de la durée du match — cinq de ces défaites ont eu lieu en mois de trois minutes, tout de même.

Après le match c’est le chaos, plusieurs équipes de SmackDown et de RAW débarquent, tout le monde se bat — mais pas Carmella qui s’est échauffée pour plus tard visiblement. Elle prendra tout de même le CV de Billie Kay. Peyton Royce est en PLS devant sa télévision.

Logan Paul pas convaincu par Sami Zayn

Sami Zayn, qui entre lui aussi dans le concours du costard moche, accueille tout content Logan Paul pour la première du trailer de son documentaires sur la conspiration dont il se dit victime, et l’invite par ailleurs en ringside pour son match contre Owens à WrestleMania.

Logan Paul n’adhère visiblement pas et commence à répéter ce que Kevin Owens — qu’il a rencontré plus tôt — a dit de Sami Zayn dernièrement : qu’il vit dans une réalité alternative et qu’il n’y a aucune conspiration dans tout ce qu’il a démontré. Sami Zayn s’énerve mais reprend son calme pour ne pas trop offenser son invité.

Publicité

Mais surprise : Kevin Owens arrive par derrière et lui porte un stunner avant de lui dire que tant qu’il sortira ses conneries, c’est ce qui lui arrivera, le tout devant un Logan Paul un peu surpris.

Un peu plus tard Kevin Owens se fera attaquer et passer à tabac à son tour par Sami Zayn dans les coulisses.

Après une interview de Bianca Belair qui doit affronter Carmella, cette dernière l’attaque sur la rampe et autour du ring avant que le match ne puisse commencer au retour de la publicité.

Bianca Belair a battu Carmella par tombé avec son KOD.

Après le match Sasha Banks tente d’attaquer Bianca Belair mais comme celle-ci l’a dit dans l’interview, elle savait qu’elle se montrerait et l’a vu venir. On se contentera d’une petite confrontation de regards pour ce soir.

En coulisse Apollo Crews s’adresse à Big E et lui annonce en gros que leur match sera un Nigerian Drum Fight. Ne cherchez pas trop loin, c’est juste un Street Fight visiblement.

Daniel Bryan explose

Parlant de Street Fight, le main-event en est un pour rappel. Avant d’aller à WrestleMania 37 Daniel Bryan affronte une nouvelle fois Jey Uso dans cette stipulation. Edge assiste au match depuis la table des commentateurs.

Un Street Fight qui ne vole pas son nom, les coups de chaise pleuvent, une chaine fera aussi irruption dans le match avec laquelle on s’étranglera, ou on se balancera quelques coups de coude, et bien évidemment Edge et Roman Reigns seront aux premières logues pour assister au match.

Daniel Bryan a battu Jey Uso par soumission avec son Yes Lock.

Après sa victoire Bryan se jette sur Edge, lui porte un running knee et lui claque la tête sur l’un des poteaux du ring plusieurs fois. Roman Reigns en prendra lui aussi pour son grade après avoir provoqué Bryan qui lui porte aussi un running knee avant de lui porter son Yes Lock.

Des officiels viendront le stopper pour qu’il retourne ensuite en coulisse. Un Daniel Bryan bien agressif ce soir qui repart avec l’avantage sur ses deux adversaires, parfaitement chauffé pour le main-event de WrestleMania.

Un bon épisode de SmackDown avec un bon main-event totalement offert à Daniel Bryan — de quoi convaincre les derniers récalcitrants de sa présence à WrestleMania et quelques affiches prommetteuses le week-end prochain comme Cesaro contre Rollins.

En haut