NJPW

NJPW New Japan Cup USA 2021 : Résultats du premier tour

nj cup usa 2021 king vs dickinson compressed

Résultats du premier tour de la NJPW New Japan Cup USA 2021.

NJPW
Publicité

Après avoir organisé sa New Japan Cup 2021 qui a vu en ressortir vainqueur Will Ospreay, la New Japan Pro Wrestling décline une nouvelle fois le tournoi pour sa branche américaine au travers de la New Japan Cup USA, dont le vainqueur recevra le nouveau titre Strong Openweight comme récompense.

Organisé dans le cadre du programme STRONG, quatre affiches était au programme ce vendredi : Lio Rush contre Clark Connors, Ren Narita contre Tom Lawlor, Fred Rosser contre Hikuleo ainsi que Brody King contre Chris Dickison do

Torses rougeâtres

Lio Rush a battu Clark Connors. Superbe match pour démarrer les hostilités, il était à sa place pour ouvrir la compétition. Les commentateurs mettent l’emphase sur le passé de lutteur de Rush qui l’a démontré au fil du match en stiffant bien fort Connors, qui ne démérite pas non plus.

Un bon combat athlétique et intense au travers duquel on se rend compte que tout de même la WWE a fait une erreur en laissant partir Rush, qui montre de nouvelles palettes depuis son licenciement et qui est devenu aisément l’un des catcheurs indépendants les plus cools à suivre.

Publicité

Tom Lawlor a battu Ren Narita. On reste dans la catégorie des matchs bien stiff où les deux hommes s’explosent carrément la tronche. Lawlor est un ancien pratiquant de MMA passé par l’UFC tandis que Narita se fait éduquer par Katsuyori Shibata, forcément les deux styles se marient bien. Un combat aussi des plus techniques où les tentatives de soumissions sont légions.

Malgré la défaite, le jeune Narita reste très fort et a bien failli faire plier son adversaire à plusieurs occasions mais l’expérience a primé pour Lawlor. Un match violent et des plus solides.

Violence pure

Hikuleo a battu Fred Rosser. C’était pas le prestige de l’affiche qui allait aider à s’intéresser au match. Bien que Rosser reste un talent des plus corrects, y’a encore un bout de chemin à parcourir pour Hikuelo dont son seul atout pour l’instant est bien sa taille et aussi d’être le cousin des Guerillas of Destiny, on le laisse aux Etats-Unis pour faire plaisir aux cousins.

Le géant tongien attaque Rosser durant son entrée et l’arbitre refuse de laisser effectué des tombés puisque le match n’a pas officiellement commencé, enfin de l’arbitrage intelligent. Un match assez court, pas vraiment convaincant couplé malgré un gros investissement de l’ex-Darren Young pour mettre son adversaire en avant.

Brody King a battu Chris Dickinson. Pour l’anecdote qui fait sourire : King et Dickinson sont membres de la même faction à la ROH, formée lors du show du dix-neuvième anniversaire de la promotion il y a deux semaines et s’apprêtent désormais à se démolir.

Publicité

À l’image des deux talents, ça va de défoncer avec un certain plaisir. Un combat des plus intenses où Dickinson va viser les jambes d’un King bien plus grand que lui et même si ce dernier oublie parfois de vendre sa jambe, les dégâts se ressentent. Quant à Brody King, c’est juste taper très très fort et aviser si ça fonctionne. Un bon gros match bien violent où la New Japan est parvenu à trouver des hommes qui épousent le strong-style symbolique à la promotion.


La semaine prochaine, les demi-finales de la New Japan Cup USA 2021 auront lieu avec les affiches suivantes :

  • Tom Lawlor contre Hikuleo
  • Lio Rush contre Brody King
Publicité
En haut