WWE

Résultats de WWE WrestleMania 37 – Nuit 1

bianca belair wrestlemania 37

Résultats complets de la première des deux soirées de WWE WrestleMania 37.

WWE

Nous y sommes. WrestleMania 37 commence ce soir avec la première des deux soirées de l’événement qui se tient sur deux jours au Raymond James Stadium de Tampa.

En main-event, c’est Sasha Banks qui défend son titre de championne de SmackDown contre Bianca Belair. Bobby Lashley défend aussi son titre de champion de la WWE contre Drew McIntyre dans l’opener du pay-per-view. Pas de match dans le Kickoff, sept matchs sur la carte.

La pluie vs. la WWE en opener

A noter que la WWE s’est faite une petite frayeur avec la météo en début de soirée, un orage s’étant abattu sur la région de Tampa. De fortes pluies et du vent ont balayé quelque peur le décor installé dans le Raymond James Stadium mais plus de peur que de mal, le show a pu démarrer à l’heure prévue. La météo a jobbé contre Vince McMahon.

Vince McMahon qui nous accueille sur la rampe avec une poignée de Superstars pour souhaiter la bienvenues à tous les fans présents ce soir, parce qu’ils ont manqué à bien du monde avant que Bebe Rexha ne chante « America The Beautiful » sur le ring.

Publicité

…et la pluie s’est à nouveau invitée, le show est suspendu. Des interviews sont improvisées en coulisses avec Bobby Lashley et Drew McIntyre qui en viennent presque en main avant que le match n’ai commencé, puis les New Day, Braun Strowman, Kevin Owens, The Miz et John Morrison. Toute improvisées, sans script. Vous voyez que c’est bien les promo sans script.

À lire aussi : La météo de Tampa perturbe WrestleMania 37

40 minutes après le début du sho, la pluie enfin partie, le show peut commencer. Titus O’Neil et Hulk Hogan sont sur la rampe pour ouvrir ENFIN le show.

Bobby Lashley toujours champion

On démarre donc l’action avec le match pour le titre de champion de la WWE, comme il y a deux ans lorsque Seth Rollins avait battu Brock Lesnar. Bobby Lashley défend ici son titre contre celui qui l’an dernier à WrestleMania 36 devenait champion, mais sans fan.

Bobby Lashley a battu Drew McIntyre par soumission avec son Hurt Lock pour conserver son titre de champion de la WWE.

Publicité

Bel opener, c’est toujours un peu étrange de voir le titre de la WWE dans cette position de la carte mais le match a bien fait son job. Un combat de gros gabarit brutal et efficace. Lashley repart champion, c’est rassurant de voir qu’il ne sera pas que champion intermédiaire.

Tag Team gênance

On passe ensuite au Tag Team Turmoil pour la place de challengeuse aux titres de championnes par équipe de la WWE. Carmella et Billie Kay commencent le match contre Naomi et Lana. Les autres participantes étaient Dana Brooke et Mandy Rose.

Tamina et Natalya ont battu The Riott Squad pour remporter le Tag Team Turmoil et seront donc les challengeuse de Nia Jax et Shayna Baszler ce dimanche pour les titres de championnes par équipe de la WWE.

Publicité

On ne va pas s’étaler sur ce match, mais c’était clairement pas bon et c’est dommage pour la Riott Squad qui a fait une meilleure performance que le reste des participantes. Et puis bon, Tamina et Natalya gagnantes, on a espéré un retour surprise jusqu’à la dernière seconde de ce match.

À lire aussi : WrestleMania 37 : Tamina et Natalya challengeuses de Shayna Baszler et Nia Jax

Cesaro et Rollins régalent

On passe au match suivant, le premier match solo de Cesaro à WrestleMania et c’est contre Seth Rollins qu’il le fera.

Cesaro a battu Seth Rollins par tombé avec son Neutralizer, après avoir fait swinger son adversaire. Il nous a même fait un joli UFO durant le match.

Excellent match. Rapide, des moves qui régalent et un Cesaro clairement poussé par le soutien du public. C’est beau le catch quand c’est bien fait. On s’attendait évidemment à ce que les deux catcheurs nous offrent une performance digne du talent qu’on leur connait, on a toujours un pensée à leurs parcours respectifs et communs et ça fait plaisir de les voir dans un tel match.

Publicité

Omos est grand, Omos est fort

Les New Day, introduits ce soir par par Big E, défendent leurs titres de champions par équipe de RAW contre AJ Styles et Omos dans le match suivant.

AJ Styles et Omos ont battu les New Day par tombé après un Phenomenal Forearm de Styles depuis les épaules d’Omos, qui fera le tombé d’un pied.

C’était assez bêta comme match, Kingston et Woods dominent la première moitié en empêchant AJ Styles de retrouver son partenaire pour faire le tag, et quand Omos parvient à entrer dans la danse, les champions se font démonter méchamment.

Plot twist : Braun Strowman a été plus malin que Shane McMahon

On passe au match en cage entre Braun Strowman et Shane McMahon. On airait presque préféré qu’il se remette à pleuvoir, ça aurait été sans doute plus fun.

Braun Strowman a battu Shane McMahon par tombé avec un powerslam.

Un match qui n’était rien de plus que ce qu’on attendait. Elias et Jaxson Ryker sont venus aider Shane McMahon mais n’auront finalement servi à rien, Shane McMahon a fait ses quelques cabrioles pour la forme et Braun Strowman a finalement été plus malin. Ça passe le temps.

Bad Ass Bunny

C’est l’heure du baptême du feu pour Bad Bunny qui fait ses débuts sur le ring avec Damian Priest pour affronter The Miz et John Morrison dans le match suivant. Les entrées (avec les tas de lapins, il y a sans doute un de vos rebuts de McMahon préférés là dedans) et les clip vidéos sont sans doute plus longs que le match. Mais l’entrée de Bad Bunny en camion envoyait du lourd. Bad Ass Bunny.

Bad Bunny et Damian Priest ont battu The Miz et John Morrison par tombé avec un doomsday device high cross de Bunny sur le Miz.

Un match dont on retiendra surtout l’impressionnante performance de Bad Bunny qui a clairement mérité sa place sur la carte. Le type a porté un Canadien Destroyer à l’extérieur du ring. Ça pose le niveau. On était pas prêt mais on tire notre chapeau.

À lire aussi : WrestleMania 37 : Bad Bunny et Damian Priest ont battu The Miz et John Morrison

Bianca Belair écrit l’histoire à coups de tresse

On termine cette soirée avec le main-event. Sasha Banks défend son titre de championne de SmackDown contre Bianca Belair, gagnante du Rumble femmes en janvier dernier. Avec deux femmes noires sur le ring dans le main-event de WrestleMania, la WWE ne se prive pas de sortir sa carte making history. On préférera retenir l’émotion de Bianca Belair, c’est plus sincère.

Bianca Belair a battu Sasha Banks pour devenir championne de SmackDown par tombé avec son KOD.

On s’attendait surtout au fait que ce match sauve la storyline ratée et ennuyeuse qui l’a entouré. Et on n’a pas été déçu, bien au contraire. Les deux catcheuses que l’on savait complémentaires sur un ring n’ont pas manqué de nous offrir un main-event qui restera dans les mémoires. Une Bianca Belair qui utilise sa force et sa technique contre une Sasha Banks qui use de vitesse et de malice pour prendre les devants.

La victoire elle-même est incroyable, avec d’abord ce coup de tresse qui vient fouetter Sasha Banks à l’abdomen — ça a claqué si fort c’était pas humain — puis le KOD qui termine le match. Voilà un vrai main-event.

Une première nuit de WrestleMania 37 réussie, malgré la pluie qui s’est invitée dans le début. La seule fausse note de cette soirée revient au Tag Team Turmoil qui en plus d’avoir été raté n’a offert aucune surprise. Le reste était très bon. Un opener de qualité entre McIntyre et Lashley, un très bon match entre Rollins et Cesaro, une surprenante performance de Bad Bunny et un main-event qui restera parmi les meilleurs matchs féminins de la WWE.

La seconde soirée de WrestleMania 37 sera-t-elle à la hauteur, voire mieux ? Rendez-vous ce dimanche soir pour le savoir.

En haut