WWE

Résultats de WWE WrestleMania 37 – Nuit 2

resultats wwe wrestlemania 37 roman reigns 1

Résultats complets de la seconde soirée de WrestleMania 37.

WWE
Publicité

Deuxième soirée de WrestleMania 37 ce dimanche soir avec comme main-event Roman Reigns contre Edge contre Daniel Bryan pour le titre de champion Universal, tandis qu’Asuka défend son titre de championne de RAW contre Rhea Ripley. Un match entre Randy Orton et le Fiend aura aussi lieu.

Après Bebe Rexha la veille, c’est la chanteuse de country Ashland Craft qui chante America The Beautiful pour ouvrir cette seconde soirée de WrestleMania.

Encore un match du Fiend éclaté

L’action de la soirée démarre avec le match entre Randy Orton et The Fiend. Il n’y a aucun stipulation, on ne sait absolument pas à quoi s’attendre, et on craint un peu ce qu’on va voir pour être franc. Les entrées sont longues, la vidéo récap arrive entre les deux entrées parce qu’il faut bien préparer celle du Fiend, qui d’abord retrouve sa forme d’origine en arrivant puis sort d’une boite à diables géante actionnée par Alexa Bliss.

Randy Orton a battu The Fiend par tombé avec son RKO, en quelques minutes grâce à une distraction d’Alexa Bliss dont le visage était recouvert du même liquide noir que vomissait Randy Orton.

Publicité

C’était donc rapide et éclaté au sol. Quelle perte de temps tout de même. On a hâte de savoir comment on va nous expliquer ça lundi à RAW (en fait non).

On enchaine avec le match pour les titres de championnes par équipe de la WWE. Ce soir on ne nous aime pas visiblement. Tamina et Natalya tente ainsi leur chance face à Nia Jax et Shayna Baszler.

Nia Jax et Shayna Baszler ont battu Tamina et Natalya par soumission avec la Kirifuda Klutch de Baszler sur Natalya, qui portait le Sharpshooter sur Nia Jax croyant que cette dernière était la femme légale à ce moment là.

C’était pas bon mais alors pas bon du tout. Ça manquait à chaque fois de timing, quelques botchs par-ci par-là, il faut arrêter d’essayer de caser Tamina dans des programmes où elles se plante à chaque fois.

Kevin Owens et Sami Zayn lancent (vraiment) le show

Kevin Owens contre Sami Zayn arrive ensuite. On aura qu’a dire que WrestleMania 37 commence avec une heure de retard et que c’est l’opener, ça redonne espoir.

Publicité

Kevin Owens a battu Sami Zayn par tombé avec un Stunner.

C’était un bon match, rapide et bien enquillé de bout en bout, bien qu’un peu court. La séquence de fin, échange entre un Helluvah Kick suivi d’un superkick en réponse était sympathique.

On pensait par contre voir Logan Paul impliqué un peu dans le match mais c’est finalement après qu’il viendra applaudir Owens à la grande déception de Zayn. Bien évidemment que Logan Paul prendra ensuite un Stunner de Kevin Owens ensuite, qu’il ne soit pas totalement venu pour rien.

Publicité

Pied-bouche de Sheamus

Le match suivant est celui pour le titre de champion des États-Unis de Riddle qui le défend face à Sheamus après un petit segment en coulisse avec le Great Khali et surtout RVD. On a tous imaginé les discussions qu’ils pouvaient avoir tous les deux. Et on ne parle pas de trottinettes.

Sheamus a battu Riddle par tombé avec son Brogue Kick pour devenir champion des États-Unis.

Bon match, belle baston. Impressionnant pied-bouche de Sheamus qui a fait saigner Riddle au passage. Sheamus champion ça peut être intéressant par la suite aussi.

Apollo Crews et son bras droit musclé

On reste dans les titres secondaires puisque Big E défend son titre de champion Intercontinental contre Apollo Crews dans un Nigerian Drum Fight dans le match suivant. Ce match est en fait à mi-chemin entre le Street Fight et le Symphony of Destruction avec des instruments du Nigeria, en gros. On y verra aussi utilisés quelques kendo sticks, des tables, des chaises et les escaliers du ring avec lesquels Apollo Crews a retenté le coup d’écraser Big E avec. Mais celui-ci s’en sortira juste à temps.

Mais la surprise du match n’est pas dans la stipulation. Elle était dans l’apparition d’un bras droit bien musclé d’Apollo Crews joué par l’ex-Dabba Kato qui devrait porter le nom de Commander Azeez, apparu pour attaquer Big E durant le match.

Publicité

Apollo Crews a battu Big E par tombé, aidé par un chokeslam du Commander Azeez.

Le match était bon, Apollo Crews apparait de plus en plus puissant et l’alliance avec le géant Dabba Kato tout comme la défaite de Big E chez lui c’est clairement du Vince McMahon dans le texte.

Rhea Ripley, brutale et championne

L’avant dernier match de cette deuxième soirée de WrestleMania 37 voit Asuka défendre son titre de championne de RAW contre Rhea Ripley qui a le droit à son theme song chanté par Ash Costello durant son entrée. On repassera pour la qualité du son pendant le live par contre.

Rhea Ripley a battu Asuka par tombé avec son Riptide pour devenir championne de RAW.

Beau match, brutalité c’était aussi le thème de cet affrontement. Le DDT à l’extérieur du ring a du faire un peu mal. Rhea Ripley championne c’est sympa, on ose pas trop dire rapide parce que Ripley est déjà une star et pour une fois qu’on reste un peu dans al continuité de NXT on ne va pas s’en plaindre. Asuka n’avait pas eu cette chance.

À lire aussi : Résultats de WWE WrestleMania 37 – Nuit 1

En attendant le main-event on nous remontre le match entre Randy Orton et le Fiend au cas où votre mémoire sélective l’aurait déjà effacé.

Titus O’Neil et Hulk Hogan viennent ensuite pour un petit segment de présentation du main-event, rapidement interrompus par Bayley qui en avait visiblement marre de trainer en coulisse. Les Bella Twins viennent à leur tour, Bayley ose une référence à John Cena et la voilà qu’elle se fait démonter par les soeurs jumelles. C’était vachement utile.

On s’incline devant Roman Reigns

C’est finalement l’heure du main-event. Roman Reigns défend le titre de champion Universal contre Edge et Daniel Bryan dans un match triple menace ou tout est permis. Jey Uso et Paul Heyman sont aux abords des rings pour accompagner le champion et ne vont pas se priver de la clause no-DQ du triple-menace.

Jey Uso va attaquer directement Daniel Bryan, envoyé à l’extérieur du ring par Reigns, dès les premières secondes du match avant de tenter de s’en prendre à Edge, lui aussi jeté du ring par le champion, qui va le calmer rapidement avec un implant DDT sur les marches du ring. Uso reviendra à la toute fin du match pour permettre à Reigns de gagner.

Roman Reigns a battu Edge et Daniel Bryan par tombé pour conserver son titre de champion Universal.

Un énorme main-event. De la brutalité, pas de temps mort, une psychologie parfaite notamment entre Edge et Daniel Bryan qui n’en ont certainement pas fini entre eux et un champion devant lequel on ne peut que s’incliner. Certes il se fait encore aider pour gagner et on aimerait de temps en temps voir le heel gagner clean, mais dans ce match la performance a été à la hauteur de l’événement. Certainement le meilleur match de Roman Reigns à WrestleMania qu’on ait vu jusque là.

Cette seconde partie de WrestleMania n’était peut-être pas la meilleure des deux, mais elle aura eu sont lot de bons moments. Le main-event bien sûr, le match pour le titre de championne de RAW aussi n’a pas manqué à son devoir, Sheamus et Riddle tout comme Kevin Owens et Sami Zayn ont fait du bon boulot. On oubliera juste la première heure.

WrestleMania 37 est terminé. On aura encore le temps de parler de la Road qui n’a pas été parfaite, mais ces deux soirées rafraichissantes ont été superbes. On espère rapidement retrouver cet ambiance parce qu’en attendant, on va retrouver le Thunderdome pendant encore quelques semaines.

En haut