Preview

WrestleMania 37, Roman Reigns contre Edge contre Daniel Bryan : Le match des générations

wrestlemania 37 roman reigns daniel bryan edge

Edge affronte Roman Reigns et Daniel Bryan à WrestleMania 37,

WWE/VoxCatch

Lors de la seconde soirée de WrestleMania 37, Roman Reigns, Edge et Daniel Bryan se retrouveront dans le main-event de la soirée, un match triple menace pour le titre de champion Universal.

A nouveau dans la position du rejeté, de celui qu’on ne veut pas dans le main-event et qui se bat, toujours en bon leader du Yes Movement, Daniel Bryan s’est frayé difficilement un chemin vers le main-event de WrestleMania alors que tout indiquait depuis janvier que l’on aurait Roman Reigns contre Edge.

Si sur la forme Daniel Bryan fait peu ou proue le même parcours que lors de WrestleMania XXX lorsque ni Randy Orton, ni Batista, ni même Triple H et l’Autorité ne souhaitaient le voir dans le main-event du show, l’histoire derrière n’est pas vraiment la même. On est sept ans plus tard, Daniel Bryan approche de la quarantaine et il le sait : sa carrière n’est pas éternelle et il ne semble pas vouloir qu’elle dure jusqu’à un âge auquel il sera gênant de le voir sur un ring. C’est peut-être son dernier main-event de WrestleMania, il y tient.

Edge lui est plus proche de la cinquantaine que ses deux adversaires et il y a une chose qui l’a rongé durant les neufs années où il n’a pas catché : il n’a pas pu terminer sa carrière selon ses termes. Ce retour c’est une manière de rectifier le tire parce qu’il le sait aussi, ce second run ne durera pas longtemps. La blessure de l’an dernier à WWE Backlash et la difficile convalescence qui a suivi le lui ont rappelé. Il voulait que tout soit parfait, et voilà qu’un Daniel Bryan, plus jeune et en pleine forme s’incruste parce qu’il veut finir sa carrière comme il l’entend lui aussi.

Publicité

Une histoire de générations

Ce match c’est en réalité Edge contre la génération suivante. Pas la nouvelle, mais pas non plus celle dans laquelle il a baigné. Il voit des gens comme lui, qui font les mêmes choses, mais plus aisément du fait de leur âge. Ses neufs ans d’absence semblent avoir grandement perturbé celui qui est revenu à une époque où la plupart des talents qu’il croise dans les vestiaires aujourd’hui n’était pas là à l’époque de son départ. Il a remporté le Rumble, fait tout ce qu’il fallait pour faire le main-event de WrestleMania, mais ne supporte de ne plus être accepté comme il l’était il y a dix ans. La réalité le rattrape : il n’est plus dans le coup.

La Rated-R Superstar a en fait des points communs avec ses deux adversaires. Avec Daniel Bryan parce lui aussi a failli voir sa carrière s’arrêter brutalement en 2015 sans qu’il puisse aller au bout des choses, mais il voit aussi des point commun chez Roman Reigns. « Samoan Edge » l’appelait-il encore dans le dernier SmackDown de la route vers WrestleMania, parce que leur parcours sont quasi-similaires et parce que lui aussi utilise le Spear.

L’issue du match est difficile à déterminer. Soit Roman Reigns repart champion et reste chef de la tribu pendant encore quelques mois, mais c’est peut-être l’issue la moins probable de l’histoire, l’enjeu est bien plus fort chez ses deux adversaires. Soit Daniel Bryan réitère l’exploit de 2014 en étant l’outsider qui devient champion, soit Edge réussi ce pourquoi il est revenu à la WWE, redevenir champion après avoir dû rendre le titre qu’il possédait en 2011, dix ans pile après l’annonce de son départ.

En haut