Indies

WrestleMania Weekend : Le protocole sanitaire « totalement inexistant » de la GCW pointé du doigt

GCW Collective Remix 21

Alors que des fans ont pu profiter en personne du WrestleMania Weekend à Tampa en Floride, le protocole sanitaire de la GCW et son respect laissait visiblement à désirer.

GCW

La Game Changer Wrestling s’est démarquée au fil des années lors de la semaine de WrestleMania au travers du Joey Janela’s Springbreak ou encore le Josh Barnett’s Bloodsport ainsi que des shows à thèmes souvent loufoques.

À l’occasion de WrestleMania 37 et l’accueil des fans à condition de porter un masque, la GCW avait annoncé The Collective Remix 2021 avec l’organisation de pas moins de onze shows du jeudi au saumedi. La promotion nord-américaine avait annoncé un protocole sanitaire strict mais de nombreux fans qui se sont rendus à ces shows ont décrit ce protocole comme « totalement inexistant ».

Des cas déclarés de COVID-19

Organisé au cœur du Cuban Club la ville d’Ybor City, dans la périphérie de Tampa, la GCW avait promis de mettre à la disposition de ses fans de nombreux flacons de gel hydroalcoolique ainsi que des zones dédiés au lavage de main incluant de l’eau, du savon et du papier. Le témoignage d’un fan nommé Justin, présent à six des onze shows du GCW The Collective Remix 2021 confirme que ces dispositifs étaient hors d’usage dès la première journée.

Justin note également de nombreuses incivilité comme le non-port du masque aux abords du ring, parfois visible à l’écran lorsque les réfractaires se tenaient aux premiers rangs. Il pointe par ailleurs du doigt la non-prise de la température lors de l’arrivée des fans au Cuban Club. La distanciation sociale, réglementée à 1m50 n’était pas de mise surtout lors des attroupements : une centaine de personnes étaient présente lors de la première journée de l’Acid Cup tandis que plus de six cents personnes s’étaient rassemblées lors de rSpringBreak.

Publicité

À lire aussi : GCW Josh Barnett’s Bloodsport 6 : Parce qu’on aime la baston

Dans le même temps, le journaliste de POST Wrestling John Pollock s’est entretenu avec un individu qui a tweeté que son test PCR effectué après son retour du WrestleMania Week-End s’était révélé positif. Celui-ci a participé à trois shows de la GCW et aux deux soirées de WrestleMania 37.

La Game Changer Wrestling n’est pas la seule à être pointée du doigt : de nombreux fans ont été vu sans masque durant les deux soirées de WrestleMania 37 sans que ces derniers ne soient réprimandés.

Publicité
En haut